Pasteur Nouh Ag Infa réagit à la plateforme Politique d’Ansar Dine

6
Pasteur Nouh Ag Infa

« Ansar Dine veut l’autonomie du nord du Mali et y appliquer la loi islamique «

Pasteur Nouh Ag Infa

 

Le nom Iyad Ag Ghaly doit rappeler aux uns et aux autres que ce Monsieur a change de nom avec son radicalisme Salafiste. Son nom Islamiste est Abou Fadil.

Voudrait-il que tous les maliens Musulmans changent de nom aussi ?

Il semblerait que dans le temps et dans l’espace, il aurait  compris que rien ne vaut le nom attribué par son père musulman Soufi et ancien guide touristique.

PFA  « AU NOM D’ALLAH, LE TOUT MISERICORDIEUX, LE TRES MISERICORDIEUX » ANSAR EDDINE : PLATEFORME POLITIQUE

 

Pasteur Nouh Ag Infa : Cette plateforme d’Ansar Dine ne contient aucune miséricorde reflet de la bonté de Dieu en quelque forme que ce soit. Et Iyad et ses compagnons ne donnent aucun exemple de sainteté illustrant être combattants pour la piété et la foi. Pour eux ces vertus ne doivent s’appliquer qu’aux autres.

 

PFA : Avant-propos : « Ceux qui, si nous leur donnons la puissance sur terre accomplissent la salat, acquittent la zakat, ordonnent le convenable et interdisent le blâmable. Cependant l’issue finale de toute chose appartient à Allah » sourate le Pèlerinage, verset 41.

Pasteur Nouh Ag Infa : Nous n’avons entendu nulle part dans les mosquées des villes du Nord où Ansar Dine s’est illustré à donner la Zakat concrétisant qui aurait due concrétiser leur religiosité de façade. On comprend bien que ces Jihadistes n’iraient pas verser de l’argent et d’autres biens à de mosquées bâties par les noirs et  fréquentées par l’écrasante majorité par des noirs et dirigées partout au Nord du Mali en très grandes majorités par des négro-africains etc. Or Dieu seul sait la manne colossale qui passe entre les mains jour après jour pour mériter de payer la Zakat. La vérité est que l’Islam jadis pratiqué chez les Ifoghas se voulant Chérifs, d’Ansar Dine, a toujours été considéré trop modéré même par les Soufis car leur moralité sociale et leurs mœurs notamment leur légèreté en matière de mariages et de remariages et surtout du libertinage des femmes légendairement connues laissent  étonner plus d’un musulman malien que ces gens de première génération dans l’Islam fondamentaliste soient aujourd’hui les prédicateurs nouveau rappelant les sourates Coraniques a ceux qui les pratiquaient déjà depuis le 8eme siècle. Comment expliquer que ces gens sont transformés « overnight », si extrémistes et si intolérants en matière des pratiques de l’Islam ? Est-ce seulement, sous les effets conjugués des promesses et de l’argent sales malhonnêtement et facilement acquis ?

PFA : Depuis que le colonisateur a octroyé son indépendance au Soudan français rebaptisé « Mali » pour la circonstance, l’Azawad a toujours été une zone grise habitée par des citoyens de seconde zone

Pasteur Nouh Ag Infa : L’Azawad malien historique et se retrouvant sur des cartes anciennes avant, pendant et après la colonisation n’était parcouru et pas habité (sauf cas Boujebeha,  Araouane et saisonnièrement Taoudéni) que par des Arabes qui n’ont surement pas mandaté Iyad et sa bande de les inclure dans leur plateforme. Puisque la plateforme est dite d’Ansar Dine, cela voudrait dire aussi que le MNLA n’a pas cautionné cette plateforme. Or à eux seuls, les Ifoghas et alliés d’Ansar Dine ne représentent pas 2% de la population du Nord Mali. Au nom de quel droit donc Iyad parle-t-il  au nom de tous les Nordistes du Mali ? Et a-t-il été mandaté et sur la base de quel referendum fait dans la paix et la liberté d’expression de tous les Nordistes du Mali ?

Si l’Azawad voudrait dire, pour cette plateforme, la Boucle du Niger et jusqu’à Douentza, là aussi les Ifoghas d’Iyad, tout comme tous les autres rouges comme lui n’ont de toujours été qu’une minorité ne permettant pas juridiquement et légalement et politiquement et démocratiquement a Ansar Dine de parler au nom des populations noires : Songhoys, Sonrais, Bellahs, Harratins, Peulhs, Bozos, Sorkos, Bambaras, Dogons représentant plus de 95% des habitants de ce nouveau Azawad.  Surement que ces derniers ne sont jamais partis demander àIyad de résoudre leurs problèmes, en portant dans leur plateforme leur cas en tant que citoyens de seconde zone au Mali. Car quels que soient les problèmes qu’ils ont avec les Sudistes, ils sont infiniment plus minces que les problèmes qu’ils ont de toujours eu avec les Ifoghas répondant aujourd’hui sous le vocable Ansar Dine de l’Azawad.

Combien de plateformes semblables à celles d’Ansar Dine devront être alors présentées à Ouaga pour couvrir toutes les habitants du Nord du Mali selon les règles universelles des droits humains  et de la démocratie si justice était suivie ?

Au fait la présence même à Ouaga d’Ansar Dine est un tort que l’on fait à la grande majorité des populations du Nord du Mali qu’ils appellent pour des fins politiciennes Azawad.

PFA : ….et dont le lancinant triste sort n’a jamais cessé d’être méprisé par les pouvoirs fascisants qui se sont succédé à Bamako.

Pasteur Nock Ag Infa : Le dernier gouvernement du Mali qui est celui d’ATT, qui a tout donné à Iyad et à sa clique, était constitué dans sa grande majorité par des Nordistes dont certains bien connus tirés par les ficelles par Iyad. Est-cela le mépris dont il parle ? Les observateurs internationaux peuvent juger d’eux-mêmes de ce qu’ils ont vu en chantier au Nord et particulièrement en zone Ifoghas. Aucune région du Mali n’a bénéficié de financement et de facilités et en un temps record autant que pour ces individus et que pour ces villes ces dernières années autant que  pour Kidal, Aguelhoc, Tessalit, Abeibara  les villes des Ifoghas dont cette dernière est ville natale d’Iyad. Iyad Ag Ghaly, feu Ibrhahim Ag Bahanga, Hassan Fagaga, Cheick Ag Houssa (le vrai chef d’Ansar Eddine), ont bâti des châteaux imposants sur le dos du contribuable malien que le Mali continuera à payer avec la complicité d’AOK et d’ATT pendant que les centaines des concitoyens des mêmesIfoghas peinaient à avoir de quoi construire de simples cases. L’Etat Malien en tant que pays pauvre du tiers monde et avec son maigre budget a investi des milliards de FCFA pour les rebelles Arabo-Touaregs mais qui demeurent plus que jamais insatisfaits et insatiables. Et ils continuent cependant à ternir avec succès l’image de Mali au sein de la communauté Internationale.

En 1999, l’ancien présidentKonaré a créé, sur requête individuelle de feu Ibrahim Ag Bahanga, la commune de Tinzaouatane. Cette dernière commune a été créée de toutes pièces pour une population de 10 personnes au maximum, pour juste satisfaire un seul individu et pour ramener la paix en zone Ifoghas, le Président Alpha Oumar Konaré a cédé. Est-cela le mépris et la tristesse pour Ansar Dine ? Iyad est compagnons ont possédé en un laps de temps des villas a Kidal qui n’en veulent en rien aux plus luxueuses de Bamako. Est-cela le mépris ?

Pendant tout ce temps, les négro-africains du Nord comme du Sud : musulmans ou Chrétiens, animistes ou libre penseurs, libres ou esclaves, sont restés patois, résignés et fatalistes

Les régimes laxistes sont àblâmer d’avoir encourages ces leaders rebelles dans leurs entreprises criminelles à leur seul profit. Domptés ainsi, vous comprenez pourquoi alors ils sont devenus sans frein et sourds aux démarches de nos honorables députés, des musulmans du Haut Conseil Islamique dont certains seraient leurs amis et toutes les manœuvres devenues mêmes à un point douteuses du médiateur de la CEDEAO. Car dans leurs irrédentismes, ils sont convaincus et ils ont fait croire cela a leurs admirateurs, qu’il n’y a plus d’autres hommes au Mali pour les faire entendre raison par la seule chose qu’ils respectent : la force.

PFA : De nombreuses révoltes ont ainsi épisodiquement éclaté.

Pasteur Nouh Ag Infa : Il fallait dire ici que lorsqu’elles éclatent, les mêmes acteurs se plaignant ici, ont pris soin de détruire tout ce qui leur a été acquis après plusieurs années de planification et de financement et même se sont assurés d’emporter ou détruire tout équipement pouvant aider à la reconstruction. Qui a donc méprisé avec tristesse le développement et l’épanouissement du Nord Mali ?

PFA : Elles ont été toutes mâtées impitoyablement dans le sang.

Pasteur Nouh Ag Infa : Il fallait aussi évoquer le sang innocent abondant que vos hordes ont versé concomitamment.

PFA : Suite à la stupeur que la gestion barbare de ces insurrections à chaque fois provoquée,

Pasteur Nouh Ag Infa : L’attitude et le comportement barbare, raciste, méprisant et ingrat de vos hordes ne pouvant que conduire à cela. Car « celui qui tue par l’épée, périra par l’épée » et de « la mesure dont tu mesures, tu seras aussi mesuré. »

PFA :  plusieurs accords ont été conclus sous la pression et l’égide de la communauté internationale pour tenter d’apporter une réponse adéquate à la question récurrente de l’Azawad mais, la mauvaise foi manifeste des autorités maliennes, n’a malheureusement pas permis d’aboutir encore à des avancées significatives sur le sujet.

Pasteur Nouh Ag Infa : La communauté internationale, aveuglée par la médiatisation à outrance en faveur des Touaregs du Mali, sous le slogan de génocide et d’un peuple pittoresque unique en voie de disparition (et tout cela sans se soucier des autres négro-africains sous les mêmes braises et sous les mêmes menaces, par les mêmes Touaregs), pourtant les mieux nantis et les plus favorisés de la sous-région (Algérie, Libye, Niger, Burkina Faso et Mali) ont fait pression sur le gouvernement du Mali sans lui donner le temps de consulter et d’obtenir démocratiquement et juridiquement l’aval de son peuple (tout comme maintenant avec les négociations injustes à faire au Burkina) comme préalable à leur aide. Cela a conduit à une aberration impossible à exécuter tout comme cela peut être le risque à venir des rencontres de Ouaga.

Cependant on se demanderait pour qui travaille le gouvernement Malien, lorsque l’on vient à évaluer ce qui a été exécuté et obtenu par des minorités comme celles-là  répondant à ce jour sous le vocable Ansar Dine et alliés au détriment des populations noires vivant sur les mêmes sites avec les mêmes droits territoriaux et ayant les mêmes besoins. Quelles injustices, ces derniers n’ont-ils pas vus ? Et tout cela avec la bénédiction de la communauté internationale !

PFA : Le régime récent d’ATT s’est montré le plus pernicieux de tous.

Pasteur Nouh Ag Infa : Et pourtant sur cette planète terre, on ne connait aucun autre homme politique (exception deMouammar Kadhafi) qui vous a autant choyé et privilégié dans la sous-région et dans le Monde. Et cela jusqu’à la personne individuelle de Iyad Ag Ghaly. Pouvez-vous nous donner aussi loin que c’est possible d’autres bienfaiteurs plus grands ? La vérité révèle de votre propre caractère porté à de l’égoïsme et àde l’ingratitude  constants  qui ont fini par être transformés en trahison pour Kadhafi et s’exprimant aujourd’hui en malédictions pour ATT. Aucune négociation, aucun accord, aucune alliance ne vous amènera à vivre en paix et à laisser vos voisins et prochains vivre en paix. C’est cela la malédiction pernicieuse et infinie chez vous. C’est simplement diabolique.

PFA : En effet, fort des conseils perfides de certains de ses sbires généralement ressortissants du Nord,

Pasteur Nouh Ag Infa : Ces conseils perfides de certains sbires et ressortissants du Nord comme tu le dis, ont été rapprochés a tout pouvoir et à  tout bonheur par Bamako, car ils  représentent démocratiquement plus de populations, semblables à vous, que vous dans l’Azawad. Bamako a fait l’effort de les rapprocher de tout. Mais vous en retour, pouvez-vous,  nous dire lesquelles des populations noires du Nord, a fortiori de celles du Sud, avez-vous rapproché de votre pouvoir et de vos avantages et de vos privilèges infinis ? Même les Touaregs comme vous n’ont pas le loisir de s’approcher de vous et vous les combattez rien que par le fait de ne pas croire à vos fantasmes. Quid’autre peut espérer quelque chose de bon avec vous ?

PFA : …..il a concocté un projet diabolique visant l’autodestruction totale de la société arabo-touarègue du Mali.

Pasteur Nouh Ag Infa :  Il est contradictoire de constater que votre plateforme se veut répondant de tout l’Azawad dont la très grande majorité est negro africaine, tandis que dans votre fonds réel que vous dévoilez ici, votre souci n’est que pour la société arabo-touarègue. Ce machiavélisme correspond à votre fort intérieur jamais caché réellement et sans même posséder encore un pays. Que feriez-vous de la société négro-africaine lorsque vous serez intronisés rois de du Nord du Mali/l’Azawad ? Quel honneur et quelle dignité seront réservés à la société négro-africaine dans un Azawad ou vous êtes les maitres ? Votre souci de parler au nom du peuple de l’Azawad est une mascarade très méprisante et très triste.

PFA : … Il a créé des rivalités à mort entre les grandes tribus, entre les KelTamacheq noirs et blancs,

Pasteur Nouh Ag Infa : …..A quel âge d’or les KelTamacheq noirs et blancs ont-ils en commun, unis et heureux ensemble avec les mêmes droits et les mêmes avantages ? Est-ce, cet âge médiéval et esclavagiste que vous rêvez de restaurer parce qu’après 50 ans seulement depuis le départ de la France, vous vous rendez compte que vos avantages historiques sont en déperdition et en chute libre et irrécupérables sans le retour à zéro des descendants d’anciens esclaves négro-africains ? Et sans pudeur aujourd’hui, vous dites a la communauté internationale, que vous voulez prônez « l’idéal historique de votre unité » avec les noirs tout en se positionnant aussi en tant que celui dont les droits ont été volés et que vous cherchez à restaurer! N’est-ce pas ce que les KelTamacheqs appellent : « Le chameau qui terrasse son maitre et qui crie au secours le premier ? » Et que réservez-vous dans votre lutte à ces négro-africains qui ne font pas partie de la société arabo-Touarègue tout comme aux autres négro-africains du Nord Mali ? Le vocable Touareg et Tamasheq ont été utilisés dans votre rébellion depuis Juin 1990. Les accords de Tamanrasset et autres qui suivirent ont consacré des avantages à ces Touaregs/Tamasheq. Au finish de ces nombreux accords -et seuls- les bénéficiaires ont été exclusivement les Arabo-Touaregs blancs sans les noirs. L’histoire doit donc enseigner aux négro-africains, qu’a aucun prix, ils ne doivent encore vivre et être politiquement dupés  sous votre parapluie et cela quel que soit le discours mielleux que vous portez. Car il est faux et trompeur comme dans toutes vos rebellions du début à la fin. L’unité, c’est dans les actions qu’on la montre et non pas seulement dans un écrit d’une plateforme politique. Et il est évident pour tous que les quelque noirs qui peuvent être avec vous ne sont que quelques pantins ne représentant rien ni chez les Arabo-Touaregs, ni chez les négro-africains, ni aucun avenir viable quelque part. Quel drame pour eux !

A suivre

Pasteur Nouh Ag Infa

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. C’est vraimenet une analyse perttinente, il faudra des debat televise a travers le monde pour decriter le nord Mali dans tous ces aspects et montre a la CI la realite du Nord du mali. On a vu banki Moon se tromper gravement sur le Mali puisque se basant sur les intox mediatiques des Membres du MNLA. je reconnais ici que nos journalistes ne font as autant et nos edia audiovisule non plus pour faire comprendre a la CI que le MNLA revandique l’irrecevable point final.

  2. nonalinertie: le probleme ne doit pas etre de grammaire ou de phraseologie en francais mais la question est ce que vous avez compris le principe des verites que le contributeur a voulu faire passer? L’essentiel c’est qu’on a compris et qu’on soit d’accord sur des faits indeniables.Une sardine ou Ane sardine ne doit pas nous distraire.

  3. Belle analyse. Merci de corriger le document avant de le publier.Il faudra ajouter qu’ANE SARDINE ne représenta même pas les Ifoghas dont elle ternit plutôt le nom.

  4. Grand merci a notre grand Pasteur, leader spirituel exceptionnel du Mali! Il y a des preuves a l’appui sur le terrain de tout ce que vous avez dit.Ces gens n’ont jamais change et ils resteront les memes.Il est temps que les Maliens desinformes se reveillent.On veut lire la suite de votre contribution.Vous demeurez un guide intellectuel pour nous autres surtout les braves et laborieux Bellahs qui travaillent a la sueur de leur labeur jour et nuit.Bonne reception 🙄 🙄 🙄

  5. Merci révérend Pasteur! Que de vérités!!!
    Analyse limpide et claire. Faites vous entendre plus haut s’il vous plait. Le monde doit découvrir le projet machiavélique rétrograde et raciste de ces frères égarés. Dieu vous bénisse!

Comments are closed.