Élections au Mali : Un projet d’éducation citoyenne et de monitoring lancé

0

Oxfam Novib en partenariat avec One Worlk UK et d’autres organisations de la société civile malienne ont officiellement lancé le “Projet d’éducation citoyenne et de monitoring des élections Mali 2013”. C’était à l’hôtel Kempinski le jeudi 27 juin 2013.

 

 

Dr. Touré Aïssa Haïdara, représentante de One Worlk-Mali
Dr. Touré Aïssa Haïdara, représentante de One Worlk-Mali

La cérémonie de lancement était présidée par le vice-président de la Céni, Issaka Kampo, en présence du représentant d’Oxfam, Moussa Faye, et de la représentante de l’ambassade du Royaume des Pays-Bas, Mme To.

 

 

Le “Projet d’éducation citoyenne et de monitoring des élections Mali 2013” a pour objectif d’accroître la participation des organisations de la société civile malienne au processus électoral. Il compte 4 composantes : éducation citoyenne, monitoring des élections, quartier général et monitoring des médias.

 

 

L’éducation citoyenne a pour objectif de renforcer le taux de participation des populations au scrutin et de permettre aux groupes vulnérables que sont les jeunes et les femmes d’accéder à l’information et à participer au débat public pour peser dans les orientations majeures du pays. 100 000 personnes seront touchées (femmes et jeunes) dans des activités de sensibilisation, sketch, théâtre, forum, jeux etc.

 

 

Le monitoring des élections doit permettre de collecter, d’analyser et de diffuser des informations sur le déroulement du scrutin afin de garantir la crédibilité, la fiabilité et la transparence avec le réseau Apem. 1000 observateurs seront formés et déployés et remonteront en temps réel sur une cartographie du Mali, les informations sur le déroulement du processus électoral.

 

 

La composante quartier général réunit toutes les initiatives clés de la société civile malienne pour faciliter le partage d’information, renforcer la collaboration dans la gestion du processus électoral et encourager la synergie dans les actions de communication et de monitoring du processus électoral.

En ce qui concerne le monitoring des médias, c’est pour renforcer les capacités des journalistes et organiser la veille sur la couverture médiatique pour une gestion éthique des informations durant le processus électoral et l’accès équilibré aux médias par les acteurs politiques. 50 journalistes seront mobilisés, 40 radios de proximité, 25 foras et émissions thématiques.

 

 

Pour le vice-président de la Céni, Issaka Kampo, les enjeux de 2013 consistent à sortir le Mali de la crise. Il a expliqué que 6 870 000 cartes Nina sont arrivées et ont été toutes acheminées avant le démarrage de la distribution qui était fixé au vendredi 28 juin 2013.

A. D.

 

PARTAGER