Confidentiel : Ecoles supérieures privées au Mali : Le laisser-aller !

9
1

On s’étonne que, du jour au lendemain, des villas précédemment habitées, soient transformées en locaux d’une école supérieure, pouvant délivrer des DUT, des Licences, Masters et Doctorats, etc.
L’histoire de cette “génération spontanée” d’écoles et instituts supérieurs, est très fortement liée à la crise que connaît la plupart des universités classiques. Mais, le comble semble être aujourd’hui atteint.

Mesures de l’Etat face à la vie chère
De la poudre aux yeux !
On se rappelle qu’une commission avait été mise en place par les autorités, en collaboration avec l’UNTM depuis maintenant 7 ans, afin que les prix soient régulièrement contrôlés et stabilisés sur le marché. Mais, hélas ! Ladite commission, mal constituée dès le départ, a fini par exhiber toutes ses limites à travers son incompétence, son manque d’initiatives et sa grande opacité.
Ainsi, la fameuse commission s’est vite fait passer pour une initiative mercantile.
N’y a-t-il pas donc, nécessité de la refonder en recentrant ses missions dans la réalité des faits, afin de mettre un terme à l’anarchie autour des prix.

Trafic de visas
Des artistes aussi !
A défaut de droits d’auteurs, certains artistes ont trouvé une source de revenus : le trafic de visas.
Dans les ambassades, ils (ou elles) se présentent avec des gens qui se font passer pour des danseurs ou des danseuses, guitaristes ou flûtistes accompagnant le chanteur ou la chanteuse qui devrait donner un spectacle à Paris, Londres, New York etc.
Les “faux danseurs” obtiennent ainsi le visa contre 1 ou 2 millions Fcfa et, bien sûr, ils ne reviennent plus au pays.

Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (CNRST)
Le  manque de personnel tue le travail
Au centre National de la recherche Scientifique et Technologique (CNRST), rien ne va ! Et pour cause, ici, il manque cruellement de personnel qualifié et il n’y a pas de plan de formation à cet effet. De résultat donc, il n’y a en a point au CNRST.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
blociss<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 11</span>
Membre
blociss 11
4 années 6 mois plus tôt

Je me demande si ce journal a un redacteur en chef ?

Kassin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4307</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt
Quand la démocratie accouche d’un régime de généraux vauriens Un pays s’en sort par la qualité de ses ressources humaines et non pas seulement par ses ressources naturelles. En érigeant en mode de gouvernance la médiocrité, l’impunité, le manque de culture du résultat, le clientélisme, le Grin mania, l’injustice, le manque de sérieux et le mensonge, le régime moribond des généraux vauriens a reçu à mettre la corruption, le vol, la dépravation des mœurs, l’incivisme parmi les premières valeurs et pratiques de la société malienne. Le résultat se passe de tout commentaire pour une fois je vais laisser l’armée et la guerre du nord en paix.  Mes compatriotes s’en occupent suffisamment et j’ai suffisamment parlé sur le sujet pour mériter mon “repli stratégique”. L’enseignement supérieur public agonise et enchaine des années sans que certains étudiants puissent être  évalués sinon  suivre des cours. Aux grèves à répétition s’ajoute le manque de planification sérieuse pour accueillir une armée de jeunes bacheliers (amphi bombés, gestion calamiteuse des effectifs, magouille de toute sorte, violence physique et notes financièrement et/ou sexuellement transmissibles). L’enseignement supérieur privé est le nid d’un laisser aller suicidaire.  Dans ces conditions, le milieu scolaire et universitaire ne peuvent  nullement pas produire… Lire la suite »
Annna19<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 6</span>
Membre
Annna19 6
4 années 6 mois plus tôt

L’article n’a aucun lien avec le titre c insensé.. Faut juste parler Dun truc specific

enavan<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 13</span>
Membre
enavan 13
4 années 6 mois plus tôt

Le laissez – aller, ou clairement le népotisme, le laxisme, va nous tuer au Mali. Que Dieu nous en garde

mali2017<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 19</span>
Membre
mali2017 19
4 années 6 mois plus tôt

Le MALI de l’anarchie et du non serieux dans les affaires. C’est a tout les niveaux (ecole, santé, police, gestion des affaires publiques les moeurs etc….). Cest le desorde total dans lequel on se plais depuis des années qui nous viens en pleine figure dans le nord du MALI. Ne cherchons pas des alibi cest nous tous qui sont coupable: les recrutements dans l’armée on la laissez faire (parfois ça nous arrange meme), les grands voleurs d’argents qui distribu apres sont considérés comme des sains etc……
Cette guerre est salutaire car ca nous fera comprendre que si on n’est pas serieux et rigoureux avec nous memes et les autres le MALI n’evoluera pas et on ira d’humiliation en humiliation. Un examen de reflexion personnel est indispensable. Que dieu garde et protege le MALI

ZIM<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4</span>
Membre
ZIM 4
4 années 6 mois plus tôt

Un article sans tête ni queue.Un journaliste fruit de nos écoles; la honte!!

Haidara<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 11</span>
Membre
Haidara 11
4 années 6 mois plus tôt

Ce journaliste a certainement été formé dans les mêmes universités qu’il décrie. Regardez ce qu’il écrit : “….la crise que connaît la plupart des universités classiques”. Sincèrement……Quant à la vente des diplômes, tout le Mali sait ce qui se passe : les prix vont de 500 mille à 2 millions. Ce n’est pas un secret.

moussa9580<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1</span>
Membre
moussa9580 1
4 années 6 mois plus tôt

Franchement, je suis de plus en plus deçu par Maliweb !!!

Un tel article n’a pas sa place sur un site serieux.

Veridik<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Membre
Veridik 8
4 années 6 mois plus tôt

Du coq à l’âne….
puis..0
De la poule à l’escargot…

Bravo au journaliste!

wpDiscuz