Le Docteur Gangle Le vieux Ganglè dénonce les comportements malsains autour de la Saint Valentin.

0
0

Také : Le Mardi 14 Février 2012, la Saint Valentin a été fêtée avec beaucoup d’engouement surtout par les jeunes Maliens. Certains ont même célébré dans la démesure. Comment expliquez-vous cela?

 

Ganglè : Je ne connais pasla Saint Valentin. Mais on dit que c’est une fête importée pour les amoureux comme si les gens ne s’aimaient pas, ici. Par contre, je connais le jet des foulards. Oh lala, ça me rappelle de bons vieux temps. Quand nous étions jeunes, les filles au cours de certaines occasions d’attroupement jetaient le foulard sur l’élu de leur cœur. Ça se faisait au clair de la lune et sur la place publique du village appelé «fèrè kènè». Ah c’était beau! Il y avait la sincérité, l’amour cordial et non l’amour charnel qui se fait aujourd’hui.

On s’exprimait ainsi sans passer par des paroles et actes de débauche contraires à nos valeurs. Nous avions là des signes de sentiments de cœur qui ne trompaient pas. Mais aujourd’hui avec cette Saint Valentin, nos filles et garçons s’emballent. Mieux, ils veulent dépasser les toubabs qui ont importé cette fête chez nous. Dans le micro-trottoir réalisé à cet effet par l’ORTM, il fallait entendre les 14 ans ou moins déclarer «qu’ils sont amoureux». Také, qu’est-ce qu’ils savent réellement de l’amour? Des conneries?

La plupart d’entre eux en parlent en pensant à des obscénités entre filles et garçons. Car actuellement, les enfants à peine nés font ce que font leurs parents. C’est-à-dire sans vouloir vous blesser, ils connaissent bien la sexualité jadis un sujet tabou.La Saint Valentinoffre l’opportunité d’afficher leur impudicité à tout le monde. Aussi, ils achètent des fleurs ou d’autres futilités comme cadeaux pour leurs prétendus amoureux. Dans les rues et lieux de fête dédiés àla Saint Valentindes gamins et gamines s’adonnent à des attouchements et claquements des langues. Certains vont plus loin dans les actes. Quelle débauche! C’est de cette façon qu’ils expriment leur amour.

Des chefs de famille sans autorité restent engourdis face à cette dérive. Také, ceux-ci justifient leur impuissance en prétextant que les temps ont changé. C’est quoila Saint Valentin? Pourquoi est-elle liée aux amoureux? Plus de 90% de jeunes ne pourront pas répondre à ces deux questions. Moi Ganglè, je me demande pourquoi on se colle à des choses qu’on ne connait pas? Ce qui m’étonne le plus est qu’on va plus loin que ceux qui les ont apportées. En Europe, les gens s’offrent des fleurs selon les couleurs et modèles pour solidifier leur sentiment. Ces pratiques ont-elles des valeurs chez nous? Au-delà de l’esthétique, nous n’avons ni la coutume encore moins le temps d’étudier les sens poétiques ou philosophiques des fleurs. D’ailleurs, on s’en fout et c’est du n’importe quoi ! C’est pourquoi, ceux qui s’essaient dans des imitations folles dépassent les toubabs et se retrouvent dans le vide. C’est ridicule de voir un nègre avec des fleurs en main pour exprimer son amour.

En voyant ces personnes, j’ai l’impression d’être face à un dessin. Ouf, un nez gros avec des fleurs pour faire une déclaration d’amour, c’est le comble ! Mais en analysant dans un autre angle, ce n’est pas surprenant parce qu’en voulant imiter les blancs, certains Maliens oublient ce qu’ils sont. Que Dieu nous protège ! Nos autorités qui sont censées préserver notre identité sont en train de regarder tout ça sans rien faire. Nos enfants sont donc devenus des chauves-souris. Také, ferme ton appareil, on se verra la semaine prochaine, plaise à Dieu !

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.