Fatoumata Sako, Pdes : « ATT était serein sur la ridicule accusation de haute trahison »

13

Le président ATTPresque 3 ans après le putsch de l’impitoyable junte du CAPI de Kati et de ses alliés politiques et islamiques, le Mali se désagrège.

Comme à bord du « Titanic », ceux qui au départ se réjouissaient de la chute du Soldat de la démocratie sont devenus subitement muets.

Entre ceux qui avaient un compte à régler avec ATT, y compris des hommes et femmes qui ont occupé d’éminentes positions dans les dix dernières années, et ceux et celles qui pensent avoir été les grands oubliés de l’ère du consensus et enfin les éternels insatisfaits comme Oumar Mariko, le bal des réjouissances de la fin du régime ATT qui ne manquait ni de cavaliers ni de cavalières pour se trémousser sur les notes entraînantes de « l’hymne à la joie » de la 9ème symphonie de Beethoven a bel et bien prit fin!

En effet ceux qui avaient fait  le choix de se vautrer dans la collaboration et de ramper ventre à terre  ont vite fait de déchanter car ils ont fini par comprendre que TRAHISON JAMAIS NE PROSPERE.

Une fois le coup d’Etat consommé, ces femmes et hommes politiques  avaient sorti la grosse artillerie contre la gestion de la crise du Nord par Amadou Toumani TOURE et le bal des vampires débuta

Le patriote fut accusé des maux les plus abominables: manque d’armes et de munitions, problèmes d’alimentation au front etc. La litanie des complaintes était telle qu’elle a tiré des larmes sincères à beaucoup de Maliens qui, un tremolo dans la voix, se sont écrié : « comment peut-on envoyer ainsi des enfants au casse-pipe » ?

On assista alors à un déchaînement de haine jusque-là insoupçonné contre le PR TOURE et feu nourri sur son héritage : les infrastructures routières, sanitaires, énergétiques, agricoles, les logements sociaux, les revalorisations successives de salaires et des pensions, on s’en fout ! Mieux, balançons-les par-dessus bord.

Désormais, plus personne ne croit à ce concert émouvant de misérabilisme sur la condition des troupes ; la question de fond reste l’engagement patriotique, le sens du sacrifice, l’ardeur au combat et la vaillance face à la mort qui ont cruellement manqué à nos soldats. Il est superfétatoire de les disculper par on ne sait quelle formation militaire qui ne serait pas à niveau. Nos militaires subissent les mêmes épreuves que leurs compagnons d’armes de la sous-région qui sont réputés un peu plus courageux.

On peut récriminer le recrutement, c’est en partie la faute de ATT, qui faisait une large place aux sentiments. Les femmes des camps, qui n’ont cessé de harceler le pouvoir pour le retour de leur fils, ne sont-elles pas les mêmes qui, il y a quelques années, avaient fait des pieds et des mains pour que certaines places puissent être réservées à leurs enfants afin de garantir des ressources à la famille, une fois le père, militaire, parti à la retraite. Et pétri de bienveillance, ATT avait cédé à la revendication des mamans. A tort, même s’il est plus facile de blâmer après coup tant le social qui est la force de notre pays constitue aussi sa grande faiblesse.

Pour tout dire, le vin est tiré et il nous faut boire la honte; avec le paraphe de cet  accord qui est celui de la partition du Mali, nous sommes aujourd’hui moins crédules sur ce qui passe dans notre pays et encore plus heureux de savoir que le MNLA n’a rien de laïc et qu’il n’était que le faux nez de l’islamisme conquérant au Nord du Mali, et que le coup d’état de SANOGO n’était que l’aboutissement d’années de mensonges, de collusion et de haine d’hommes politiques maliens et de certains Chefs d’Etats étrangers ( SARKOSY, Aziz et Compaoré) qui avaient  tous un compte personnel à régler avec le Soldat de le démocratie.

Nous sommes encore plus soulagés d’apprendre que notre armée n’avait pas toutes les munitions du monde, mais en avait assez pour se battre dignement, avec orgueil et fierté.

J’ai toujours dis que le PR TOURE était serein sur la ridicule accusation de haute trahison et tant- il est vrai que la vérité finit toujours par triompher, la Commission Ad hoc chargée de l’examen de mise en accusation de l’ancien Président Amadou Toumani Toure devant la Haute cour de justice créée à cet effet ne peut que s’acheminer vers un ” non lieu”.

Pour le bonheur des maliens et le mien personnel!!

 S T

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. @Djibril Traore alias Samboujan-le-MENTEUR
    “…ATT aurait été avisé du déplacement suspect vers le Mali de ces ex-combattants.Il aurait donné son accord pour qu’ils viennent chez nous.Pourquoi le Niger va les retenir après?…” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Pourquoi utiliser le conditionnel comme tu sembles etre dans le secret des dieux? 😉 😉 😉 😉 😉
    D’un autre cote, meme un DEBILE ne se pose pas de telles questions; donc d’apres toi le president ATT leur a donne son accord pour qu’ils quittent la Lybie superarmes, traverser tout cet espace sans etre arretes nulle part pour finalement deposer tranquillement leurs bagages au Mali? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Decidement il etait meme plus fort que ce que je croyais le president ATT 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Meme dans les sciences fictions, on en fait pas autant…

    Quelle honte!!!

  2. @sankingba.Merci tougnatiki!L’auteur de ces balivernes S.T aurait dû nous dire aussi les raisons qui ont poussé ATT à accepter avec armes & bagages des centaines d’ex-combattants libyens alorsque les autres pays les ont réfusé l’asile!ATT sera jugé pour HAUTE TRAHISON puisqu’il ne nous a pas laissé un Mali au complet comme l’ont fait ses prédécesseurs!ATT a recruté des soldats par complaisance, il vient de l’écrire il doit répondre de sa gestion laxiste de l’armée: inexistence de vraie chaine de commandement..le coup d’état du général SANOGO avait déjà trouvé la situarion pourrie: “kèlè sèlén so kofè: o maraba-yassa don kountè”. 😉

    • Donc meme apres l’offensive lancée contre konna jusqu’à présent, vous n’avez pas encore compris qu’att avait compris qu’il le veuille ou non il ne pouvait pas empecher l’entree de ses gens là sur notre territoire. fermer ses yeux sur cette réalité est synonyme de haine contre le soldat de la democratie

    • Alors tu peux m’expliquer peut-etre comment ces ex-combattants lybiens ont pu acceder au Mali si tes pays les avaient desarmes auparavant? Dois-je te rappeler que le Mali n’a pas de frontiere avec la Lybie?

      • @bagnaBougobaliNanibali.Mon cher(e):”Ni finyè wulila bè bi kouna doni de djorè”.Si tu veux que ce soit le Niger ou l’Algérie qui les désarme: tu vas attendre!Quoique.Le Niger aurait désarmé ceux qui sont restés au Niger.Pourquoi ATT n’a-t-il pas fait autant, lui qui “connait” la guerre?Le pire c’est quand Kafuguna racontait à la TV nationale que les gradés de ce groupe arrivé au Mali sont gardés par les hommes de rang comm dans une caserne…Même moi en tant que civil je sais qu’IL NE PEUT PAS Y AVOIR 2 ARMEES (2 commandements)PARALLELES SUR UN MÊME TERRITOIRE… 👿

        • @ sambou. En vérité ATT et tous ceux qui le supportent ainsi voudraient que les autres tuent leur lion à leur place. Cette philosophie est à l’image de leur nature d’hommes irresponsables.
          La gestion de la République commande aux gouvernants des sacrifices ultimes.
          Savez vous que ATT n’a jamais été sur un champ de bataille au Mali? Pas comme des officiers paras comme feus Mamadou Sylla, Sountoura, Chaka Koné, Abdoulaye Sissoko, Diakité et autres Kafougouna Koné, Ousmane Maiga dit Lennine, Arouna Sangaré, Mamadou Keita (l’ancien) Banan Mohamed Coulibaly etc.
          Et parmi ces gens cités, il y en a qui sont plus que braves tels le jeune capitaine Mamadou KEITA qui a vu une partie de sa langue et ses organes gustatifs arrachés par une balle lors du renfort sur Aguel Hoc. Retabli de cette blessure grace à l’autorité du general Amadou AYA à son avènement au pouvoir (car ATT n’a pas voulu l’évacuer sur un pays étranger).
          Rétabli de cette grave blessure qui lui a pris d’ailleurs sa voix d’homme, KEITA était en tête de sa troupe lors dl’assaut sur la gouvernorat de Kidal après la visite du premier ministre Mara. A ce jeune officier je tire mon chapeau et je demande aux chanteurs traditionnels de le louer avec le champ de “Kouladjan” le pyguargue. A ces enfants, je dirai tout simplement: “votre père était un brave de la République”.
          VIVE LA REPUBLIQUE.

          • @sankingba.Merci.ce qui est bien avec toi dans la discussion, on apprend toujours quelque chose de nouveau.Depuis le jour où le comité de 5 ministres maliens a été depêché pour accueillir ces ex-combattants, moi j’ai écrit ici même que le Mali est foutu!Mais certains (naïfs comme toujours d’ailleurs)ont soutenu mordicus que c’est des “maliens de retour au bercail” et ils n’en voyaient aucun mal, même s’ils sont “armés jusqu’aux dents”, c’est l’expression utilisée par Kafougouna lui-même…La suite nous voilà aujourd’hui.C’est pourquoi et ATT, et Kafougouna et Natié Pléah (ministre de la défense à l’époque) doivent tous s’expliquer de la gestion du pouvoir à cette période crutiale qui a conduit notre pays à l’abîme. 😈

        • Oui Samboujan-le-MENTEUR, tu n’as pas deroge a la regle et c’est plutot le contraire qui m’aurait etonne. Un MENTEUR ne peut jamais repondre a de simples questions, toujours il lui faut tourner autour en essayant de se detourner du sujet. Reponds a ma question et on continue a partir de la-bas.

          Quelle honte!!!

          • @BougobaliNanibali.Pourquoi c’est les nigériens ou les algériens qui vont “désarmer” des soi disant maliens à la place de nos autorités d’alors?Ton tonton ATT aurait été avisé du déplacement suspect vers le Mali de ces ex-combattants.Il aurait donné son accord pour qu’ils viennent chez nous.Pourquoi le Niger va les retenir après?Tout le monde sait que le Mali n’a pas de frontière avec la Libye.Mais n’empêche quand tu veux aller en Libye même à pieds tu peux bien le faire car nos frontières sont poreuses au delà même de la liberté de circulation des biens et des personnes dans la zone CEDEAO dont le Niger fait partie.C’est donc du laxisme d’ATT qui nous a plongés dans cette crise sans précedent.Avoues-le! 😈

          • “…ATT aurait été avisé du déplacement suspect vers le Mali de ces ex-combattants.Il aurait donné son accord pour qu’ils viennent chez nous.Pourquoi le Niger va les retenir après?…” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Pourquoi utiliser le conditionnel comme tu sembles etre dans le secret des dieux? 😉 😉 😉 😉 😉
            D’un autre cote, meme un DEBILE ne se pose pas de telles questions; donc d’apres toi le president ATT leur a donne son accord pour qu’ils quittent la Lybie superarmes, traverser tout cet espace sans etre arretes nulle part pour finalement deposer tranquillement leurs bagages au Mali? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

            Decidement il etait meme plus fort que ce que je croyais le president ATT 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

            Meme dans les sciences fictions, on en fait pas autant…

            Quelle honte!!!

  3. Mr sankingba je partage totalement votre critique sur les propos de cette dame. Si le régime ATT avait un peu sérieux et de considération pour le peuple malien , on aurait jamais vécu ce que nous vivons aujourd’hui. Par ailleurs je crois que ATT et tous ces complices qui ont contribué à faciliter cette situation chaotique du Mali, doivent répondre de leurs actes devant la haute cour de justice.
    VIVE LE MALI ET QUE DIEU BÉNISSE LE MALI.

  4. “Nous sommes encore plus soulagés d’apprendre que notre armée n’avait pas toutes les munitions du monde, mais en avait assez pour se battre dignement, avec orgueil et fierté.””
    Madame semble mal connaitre l’armée. Ce n’est surtout pas l’équipement obsolète exibé lors du cinquanténaire que vous appelez “armement”. He bien c’était de la feraille. Aucun de ces engins (blindés ou de transport ) ne peut rejoindre Ségou sans tomber en panne. Les munitions étaient défectueuses car le stock n’a jamais été renouvellé. Les recrues ne faisaient pas d’exercice de tir durant leur formation commune de base FCB). Or, l’exercice militaire n’a autre but que d’accoutumer le soldat aux actes élémentaires et de lui faire acquerir le reflexe élémentaire au combat. Mais, à l’entrainement les soldats tiraient avec leur bouche pour similer les coups de feu. Evidemment ATT n’y a attaché aucune importance tant il évitait la guerre. Normal je dirai, parce qu’il n’a jamais été sur un champ de bataille au Mali. Jamais et jamais sur un théâtre d’opération. Son image militaire demeure l’exibition qu’il faisait lors des parades militaires. Un général qui n’a jamais été au combat 😆 😆 😆 😆 😆
    De grâce, le cri de l’oisillon ne le libère pas des mains des jeunes garçons. C’est dire que tous vos écrits et stériles agitations ne changeront pas les donnes d’accusation.
    ATT repondra de sa forfaiture et de tous ces denis.
    VIVE LA REPUBLIQUE

Comments are closed.