Présidentielle : les ‘’canbidats’’ et les ‘’ cantidats’’

8
0

’Mali-Den’’, ‘’Faso-Den’’…la liste est longue .De ces appellations aussi insensées qu’intempestives de partis politiques, sans base politique, l’électeur malien n’y voit que du feu. On ne leur reconnaît, aucun programme politique, aucune activité militante durant tout le reste de l’année. Pourtant, ils veulent tous présenter un candidat à l’élection présidentielle. Comment freiner cette frénésie ?

C’est un rituel, ou presque : à chaque JT de l’ORTM, un élément est consacré à une déclaration de candidature à l’élection présidentielle. Des plus sérieux, cette affaire commence à tourner au ridicule. S’agit-il d’un phénomène de mode, à la malienne ? Ou d’une action de sabotage ?

La réponse est à coup sûr, dans la question. Après, le lion, la panthère, le bœuf, la lune et le soleil, les  ‘’cantidats’’ (les faux candidats) ne savent plus sous quel sigle, annoncer leur candidature.

Cependant, ils ne sont jamais à court d’idées pour présenter un programme. Car, la vie politique  est menacée par  la contrefaçon. Le marché politique est inondé de produits contrefaits. Et de candidats contrefaits…

Le discours de ces  ‘’cantidats’’ est  aussi contrefait. Il n’est pas le leur, ils l’ont chipé à ceux qui les ont précédés dans la déclaration de candidature.

Pour créer la différence, ils s’essayent dans la comédie, déballant leur logorrhée phraséologique en face de qui veut les entendre. « Quand je serais Président, je vais donner du travail à tous les Maliens », ou : « tous les Maliens mangeront trois fois dans la journée » déclarent-ils.

Il s’agit, pour la plupart, de ces candidats, dont la réputation ne dépasse même pas le bout de la rue de leur quartier. D’aucuns, peinent à se faire accompagner, ne serrait-ce que, par une poignée de militants. Du coup,la Maisondela Presse  est devenue leur point de chute favori. Ils se servent des journalistes pour se donner un relatif décor politique.

D’autres, ne se fatiguent pas du tout, à soigner leur image, le jour de leur déclaration de candidature. Au point de laisser apparaître, leur personnalité ‘’bizarre’’.

« La Cour Constitutionnelle, avant la validation des candidatures à la présidentielle, doit faire un test psychologique à tous ces candidats » ironise un jeune, juriste. Afin, dit-il, d’éviter  qu’on ne se retrouve avec des candidats ‘’toqués’’. Un autre s’insurge contre le nombre pléthorique des candidatures : « Quel bulletin pourra contenir les images de tous ces candidats ? »

Selon les observateurs de la scène politique, la multiplication des candidatures permet, aux intéressés, d’acquérir une certaine popularité auprès des décideurs. Ou, à tout le moins, un passeport diplomatique.

Moustapha Diawara

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
alshakur2012<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4</span>
Membre
alshakur2012 4
4 années 7 mois plus tôt

Je crois que cet article fait allusion à un certain el Hadj Bamba qui se declare pour la présidentielle. Il doit faire attention à sa tete parce que l’effet contraire peut se produire!

sambou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1039</span>
Membre
sambou 1039
4 années 7 mois plus tôt

Dèsque le code électoral autorise la candidature indépendante il est très difficile de faire le tri entre les “Cantidats” , les les “Canbidats” et les cadidats surtout quand le président en cours de mandat est issu du rang des indépendants!Tout ce qu’on peut faire pour “limiter” les dégats c’est d’augmenter la caution que les candidats doivent payer de telle sorte qu’elle ne soit pas à la portée des “cantidats”! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Th_ophile<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 16</span>
Membre
Th_ophile 16
4 années 7 mois plus tôt

Les plus grands perdants dans tout cela,ceux sont ceux-là qui sont frappés d’incompatibilités par la constitution,sauf s’ils agissent par prête-nom.

Th_ophile<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 16</span>
Membre
Th_ophile 16
4 années 7 mois plus tôt

A la longue chaque Malien créera un parti au niveau de sa famille,pourquoi pas.Lorsque dès lors on a la possobilité d’être porté sur la liste des bénéficiaires de la manne publique qualifiée d’aide aux partis politiques.Seuls ceux qui n’ont pas une très grande famille en terme de nombre perdront.Il est même possible avec son “grin” de monter un parti et de bénéficier de tous les bienfaits de l’Etat.Nous sommes dans un Pays oû chacun se débrouille et pour cela on ne manque pas d’astuces afin de trouver les voies et moyens par lesquels se faire les sous.Ces cantidats ne s’offusquent pas le moins du monde d’avoir moins de 0% aux élections pourvu qu’ils s’en fassent plein les poches,au finish.

zairois<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 399</span>
Membre
zairois 399
4 années 7 mois plus tôt

C’est la mali d’ATT!!! que voulez vous

LIF<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 10</span>
Membre
LIF 10
4 années 7 mois plus tôt

LA JUSTICE OK LE MALI N’EST PAS FAIT POUR LES MALADE

mali fla teyen<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 93</span>
Membre
mali fla teyen 93
4 années 7 mois plus tôt

Il me semble avoir déjà lu cet article il y a bien longtemps non!

kkka<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 72</span>
Membre
kkka 72
4 années 7 mois plus tôt

En tout cas je connais un qui ne va pas passer à ce test psychologique,loin s’en faut.

wpDiscuz