Supposée atteinte à la sûreté de l’état : Les avocats de Boubou Cissé apportent un démenti

0

Les avocats de l’ancien Premier ministre, Dr Boubou Cissé, ont publié le vendredi 1er janvier 2021, un communiqué à titre de réponse au procureur de la République près le tribunal de grande instance de la Commune III du district de Bamako, Mamoudou Kassogué, dans l’affaire dite d’atteinte à la sûreté de l’Etat. 

Depuis deux semaines les noms de : Mahamadou Koné Vital Robert Diop, Souleymane Kansaye, Aguibou Macky Tall et Youssouf Mohamed Bathily alias RASBATH, l’ancien Premier ministre, Dr Boubou Cissé sont cités dans une affaire dite d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Le jeudi dernier le procureur de la République près le tribunal de grande instance de la Commune III du district de Bamako, Mamoudou Kassogué, a déclaré dans un communiqué : « le juge désigné pour instruire l’affaire a ordonné, ce jour, le placement en détention provisoire des nommés Mahamadou Koné Vital Robert Diop, Souleymane Kansaye, Aguibou Macky Tall et Youssouf Mohamed Bathily alias RASBATH. Quant au nommé Boubou Cissé, il est resté introuvable. S’agissant du nommé Sékou Traoré, qui est aussi cité dans l’affaire, compte tenu de son statut de Magistrat et de sa fonction qui lui confère le rang de Ministre, les éléments d’enquêtes le concernant ont été transmis à Monsieur le procureur général près la Cour Suprême, conformément aux dispositions pertinentes des articles 614 et 616 du code de procédure pénale ».

Le vendredi 1er décembre 2021 les avocats de l’ancien Premier ministre, Dr Boubou Cissé ont apporté un démenti à certains propos du procureur de la République. « Les conseils du Docteur Boubou Cissé, ancien Premier ministre du Mali, en son nom et pour son compte, tiennent à apporter un démenti formel à l’allégation contenue dans le communiqué du procureur de la République du tribunal de grande instance de la Commune III du District de Bamako, diffusé dans le journal télévisé de 20h du 31 Décembre de l’ORTM, selon laquelle le Docteur Boubou Cissé serait introuvable. Ils informent l’opinion que le Docteur Boubou Cissé, qui n’a reçu aucune convocation de la part d’aucune autorité judiciaire, policière ou administrative, se tient à la disposition de la justice de son pays. Par ailleurs, les conseils du Docteur Boubou Cissé s’indignent et s’insurgent contre les graves violations des libertés fondamentales garanties par la Constitution et les atteintes intolérables aux droits de la défense et à la présomption d’innocence dans cette procédure d’une autre époque et se réservent le droit de saisir les juridictions nationales et internationales compétentes », affirme Me Kassoum Tapo un des conseils de Dr Boubou Cissé.

Salimata Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here