Que sont-ils devenus nos anciens joueurs ? : Alassane Diallo dit Tom foot, ancien joueur : ‘’ Je suis transitaire de formation en chômage’’

0
Alassane Diallo dit Tom foot
Alassane Diallo dit Tom foot, ancien joueur

Cette semaine, votre rubrique, ‘’Que sont-ils devenus ?’’ (il s’agit de nos anciens joueurs) s’est intéressée à Alassane Diallo dit Tom foot. Cet Ancien du Djoliba AC et du Stade Malien de Bamako a consacré son talent au rayonnement du football malien au Mali et hors du Mali.

Transitaire de formation aujourd’hui au chômage, Tom foot a commencé sa carrière très jeune avec son club formateur, le Djoliba AC de Bamako en 1981. Par son engagement, voire sa détermination et surtout sa performance, il s’est vite imposé au sein de l’équipe première des rouges dès octobre 1987. Commença alors entre les rouges de Bamako ’’une histoire d’amour’’ dit-il. Tom foot a consacré presque l’essentiel de sa carrière à son club formateur où il a évolué en cadet, junior et sénior. Transféré au Stade Malien de Bamako en 1988, il s’est fait beaucoup remarquer par le public. Après avoir remporté un trophée avec les Blancs de Bamako, il retourne à son club formateur en 1992 mais le sort voulut que sa carrière passe aussi par l’AS Réal de Bamako en 1996.

 

Une carrière au demeurant très riche au cours de laquelle il a remporté plusieurs titres nationaux : trois coupes du Mali et deux championnats nationaux. Il a participé à des compétitions internationales comme la Coupe du monde junior en 1989, la Coupe des vainqueurs (actuelle Coupe Caf) avec le Djoliba et le Stade, la Coupe d’Afrique des clubs champions avec le Stade en 1990 et en 1993 avec le Djoliba.

 

Tom foot a raccroché les crampons en 2001 avec l’USFAS non pas pour cause de blessures comme tant d’autres joueurs mais pour laisser place aux plus jeunes. Dont il se soucia par la suite de l’encadrement en obtenant un diplôme d’entraineur de premier degré.

Ancien international, Tom foot est régulièrement consulté par la Fémafoot dans le cadre de prestations des équipes nationales à l’extérieur. « Les relations entre nous les anciens joueurs et les autorités en charge du football que ça soit la femafoot ou le ministère de la Jeunesse et des Sports sont très bonnes, la Fémafoot nous consulte à chaque fois qu’une équipe doit participer à des compétitions internationales, on est écouté par les autorités en charge du football », nous confie t-il.

Pour lui, la génération actuelle doit travailler dur pour pouvoir relever le challenge de la performance. « Si les autres joueurs font un entraînement par jour, tu dois en faire 2 ou plus pour que tu sois au top. Il faut aimer le métier du foot avant de t’engager », prêche t-il.

Mahamadou Traoré, stagiaire

 

 

 

Lafia Club de Bamako (L.C.BA) : La pépinière du football malien !

Créé en 2010 sous le récépissé  N° 932GDB- 01 en novembre 2010, Lafia Club de Bamako, dirigé par Dr Sékou  D Kéïta, a pour crédo la promotion du sport dans son ensemble au Mali et particulièrement en commune IV du district de Bamako. Et depuis, il totalise un effectif de 836 joueurs toutes catégories confondues. Le siège du club est situé à Hamdallaye ACI 2000.

Lafia Club de Bamako est une association sportive ayant pour but la promotion et le développement du sport de masse. Il assure aux jeunes âgés de 6 à 18 ans, la formation et l’apprentissage de la pratique du football. Le L.C.BA bénéficie d’une infrastructure rénovée et d’un terrain « nouvelle génération » bâti sur 1ha 40 Ca, favorable à un environnement adapté à la pratique du football.

 

Le club, à travers son centre, assure la formation  du football de masse basé sur l’animation et l’apprentissage de la pratique du football ; le renforcement des capacités des jeunes sur le plan physique, technique et tactique ; l’instauration de l’esprit de travail,  la discipline, la persévérance, l’éducation civique et la solidarité entre les jeunes. Le club pratique le football et le rugby qu’il vient d’instaurer grâce à  un partenaire. La population constituée majoritairement de jeunes aime jouer au football et possède des talents.

 

La création de ce centre à été motivée par la population pour valoriser  les talents, récupérer les enfants de la rue pour les encadrer à la pratique du sport, lutter contre la délinquance juvénile, la consommation de la drogue et de l’alcool. Le Lafia club de Bamako selon son président, a pour objectif général de  faire rayonner les talents à travers le pays et sur le plan international en formant de futurs champions. L’objectif opérationnel du club est de diversifier et augmenter les opportunités de formation et de perfectionnement des cadres administratifs, techniques et médicaux ; instaurer la collaboration avec CNOSM (comité national olympique et sportif du Mali) et d’autres partenaires ; identifier des besoins de fonctionnement. Produire de futurs champions, jeunes garçons et filles au plan national et international à travers un encadrement de qualité telle est la vision du L.C.BA. Autres compétences du centre L.C.BA, la recherche et l’établissement de partenariat dans le domaine en appui technique, la formation et le stage de recyclage, l’établissement d’une collaboration durable avec des clubs à l’étranger, l’organisation et la participation à des tournois sur le plan national et international.

Mahamadou Traoré, stagiaire

 

Lire aussi sur  www.lechallenger.com  

PARTAGER