Ce que je pense : Du coup d’état militaire contre IBK: le peuple malien n’est pas totalement prêt pour la démocratie

19

Une folle journée !

Bamako a vécu en cette journée de mardi 18 août 2020 une situation aussi confuse que tendue.

Comme en 2012, la mutinerie partie de Kati a fini par consommer le coup d’état. Tôt dans la matinée, plusieurs personnalités civiles et militaires ont été arrêtées sans détails sur  les raisons de leur arrestation puisqu’aucun communiqué n’avait été fait à propos. Après des coups de feux entendus à Kati et à Tomikorobougou puis, une colonne de blindés et de pick-up lourdement armés a  quitté Kati pour Bamako. Plusieurs services ont alors autorisé leurs personnels à rentrer chez eux. Vers 17 heures,  IBK, son premier ministre et Karim Keïta, le fils du président ont été arrêtés. Le coup  a été apprécié par une grande  partie de la population. Une mobilisation spontanée était descendue dans la rue et s’est donnée rendez-vous à la place de l’indépendance pour apporter leur soutien aux mutins. La population quant à elle est restée la peur au ventre sans aucune information fiable à part des posts sporadiques ça et là des activistes.

On semble oublié 2012

C’est tout de même un paradoxe de voir une grande partie de la population soutenir ou encore pousser les militaires à prendre le pouvoir tandis que le Mali peine toujours à sortir du coup d’état de 2012. Il ne fait aucun doute que le peuple malien n’est pas prêt pour la démocratie.  En 28 ans d’exercice démocratique, le Mali peine à prendre son destin à main. Aucune situation ne peut justifier un coup d’état.  Ceux qui s’y sont hasardés en ont pris à leur dépens.

 Amadingué Sagara

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. Yol
    “En démocratie quand un gouvernement élu ne plait pas on le sanctionne aux prochaines élections.”

    Mais c’est exactement ce que le peuple à fait en le laissant aller au bout de son 1er mandat, pourtant HISTORIQUEMENT CATASTROPHIQUE !

    Malheureusement, quand le peuple a voulu le virer DÉMOCRATIQUEMENT ET PAR LA VOIE DES URNES, ce tricheur-magouilleur a tripatouillé les élections et s’est fait réélire PAR LA FRAUDE ET LA TRICHE !!!😎😎😎😎😎😎😎😎😎

    Dans ces conditions, un coup d’état n’est PAS PLUS ANTI-CONSTITUTIONNEL NI ANTI-DEMOCRATIQUE……….qu’une réélection volée par la fraude et la triche !😎😎

    • PS: Dans une VRAIE démocratie, un coup d’état est un CRIME aussi scandaleux qu’inadmissible !!!

      Dans une RÉPUBLIQUE BANANIÈRE ou un vieux bon à rien corrompu jusqu’à la moelle s’engraissent et engraisse sa famille pendant que le pays s’enfonce de toutes parts, ça peut être (hélas!) la seule SOLUTION ultime pour un peuple en détresse !😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎
      Juste….faute d’avoir d’autres alternatives…

  2. Un Président qui arme des milices pour massacrer des innocents soit disant lutte contre le djihadisme ne peut finir que comme ça.
    Nous sommes des croyants, Dieu ne dort pas. On ne tue des innocents impunément.
    Il faut demander pardon à la communauté victime des exactions si non c’est pas fini pour le Mali.
    Je suis dessolé mais c’est ça.

  3. Fanga, si tu t’attends a ce que je te dises ce que tu veux entendre ou lire alors tu perds ton temps car je ne suis pas le genre et je dis les choses comme elles sont, je regrette que Sagara puisse ecrire un torchon de ce genre, une honte! La democratie existe au Mali et c’est quand le peuple se leve et dit NON a la dictature, au vol, a la grande corruption, la grande gabegie de L’Etat, la mal gouvernance et au grant nepotisme! Quand le peuple se met debout pour dire NON a la disparution de sa nation!!!

  4. > La soldatesque fait toujours honte et retarder le Mali pour réjouir les impérialistes et les gueux maliens.
    > Mais cette fois-ci, elle vient de donner un coup fatal à la superficie de notre territoire.
    > Nous pourrions ne plus être le GRAND Mali, mais le Mali tout court, faute à la soldatesque.

  5. Le Mali est bien prêt pour la Democratie qui tient compte des réalités socio-politiques du Pays. Evitons le copier- coller, si aucune institution ne peut tenir tête a nos Presidents alors dimunions ke pouvoir des Presidents par la loi fondamentale. Sans cela, l’armée reviendra toujours. Le systeme est revoir rapidement, les Maliens ont ete temoin ces temps-ci de l’incapacité du President a debarquer les memebres de la cour constitutionnelle dans le droit, dès lors il faut reconnaitre qu’il y’a bcp de travail a faire sur nos textes.
    Dans le cas d’IBK, il a lui même commandé le coup de force en restant sourd face a l’ebullition sociale grandissante et par mepris.
    Et son entourage lui demandant toujours d’attendre que le “vrai Peuple” sorte dans la rue!!!
    Les Proches debiles doivent continuer a lui dire que “cette junte” n’est ni l’armee donc ne represente pas le peuple!!!!!!!
    Après tout Moussa Diawara adore les privilèges mais n’aime pas sauver son President.

  6. Désespérant. Quelques centaines de gens qui possèdent des armes décident de changer le gouvernement de leur pays parce celui ci ne leur plait pas… Du grand n’importe quoi. En démocratie quand un gouvernement élu ne plait pas on le sanctionne aux prochaines élections. En attendant on fait le dos rond et on patiente. Le niveau de virginité démocratique des réactions sont affligeantes. Bientôt vous allez vous faire déflorer a l’échelle du pays. Pour combattre la corruption il ne sert a rien de changer un gouvernement. Il faut des contre pouvoir. chaque clan dénonçant l’autre. Vous ne moraliserez pas l’espèce humaine. Vous allez simplement remplacer un voleur par un autre et dans la transition casser l’économie et l’unité du pays.

  7. Il n’y a pas de democratie sans bonne gouvernance. Et il n’y aura jamais de pais san justice!
    Tant que les dirigeants Maliens continuent a voler et a tricher, le peuple conitinuera a se soulever et son son armée se mettra de son coté tot ou tard!
    Si les politiciens arretent de voler, personne n’est fou pour venir faire un coup d’etat!
    Par contre meme si demain le prochain president commence a voler, le peuple va se soulever et le foutre a la porte, avec l’aide de l’armée!
    A bon enetendeur salut!

  8. Quelle démocratie ? On propose aux africains une démocratie biaisée, qui ne ressemble à rien,
    L’africain est prêt pour une démocratie, une vraie démocratie comme celles proposées aux occidentaux pas une sous marque, l’africain est ne ramasse que des sous marques
    Nous ne sommes pas plus bêtes que les autres peuples

  9. La démocratie n’est pas figée, elle n’est pas également un dogme mais elle s’adapte a la vision et aux aspirations d’un peuple a travers la loi fondamental qui est la constitution et des institution forte. Elle ne donne aucune place a l’arbitraire et forge sa force dans le respect des lois. Vive la jeune république démocratique du Mali. Nous y arriverons Inch’Allah d’après IBK.

  10. Sagara c’est ça que t’as démocratie le mal gouvernance la corruption l’injustice t’as démocratie c’est ça ? Cette catastrophe .

  11. Que certains hommes politiques soient incapables d’assumer leurs rôles signifie t’il que le peuple n’est pas prêt pour la démocratie?
    CETTE MOBILISATION IMMENSE ET DÉTERMINÉE À PARTIR DU 5 JUIN N’EST ELLE PAS UN ACTE DÉMOCRATIQUE TRÈS ENVIÉ.
    Tout le quinquennat d’IBK est jalonné de manifestations dans la discipline,même l’organisation chaotique des élections présidentielles de 2018 n’a pas poussé les maliens à la violence.
    NOUS SOMMES L’UN DES RARES PEUPLES AFRICAINS À AVOIR UNE CULTURE DÉMOCRATIQUE.
    Notre pays vit une situation insecuritaire née d’un complot international que peu de pays africains affrontent sans connaitre une guerre civile ingérable.
    QU’IL Y AIT COUP D’ÉTAT DANS CE CONTEXTE DOMINÉ PAR LA MAUVAISE GESTION CRIARDE D’UN HOMME POLITIQUE QUI AVAIT LA CONFIANCE DE SES COMPATRIOTES EST LE MOINDRE MAL.
    Arrêter le président de la république comme si le procureur est entrain d’interpeller un délinquant est le signe que c’est la colonne patriotique de l’ARMEE MALIENNE qui a décidé de se débarrasser d’un homme politique qui ne dirigeait rien.
    SON ENTOURAGE PRENAIT LA DÉCISION IMPORTANTE DE L’ÉTAT.
    Finalement KATI continue à faire peur à Bamako.
    Il n’y a qu’une seule solution pour désamorcer la bombe posée à kati :REFONDER L’ÉTAT.
    Tant que les institutions ne sont pas assez fortes pour empêcher les dérives des hommes politiques, l’ARMEE sera le seul recours du peuple.
    Dans les grandes démocraties, l’ARMEE est républicaine,non pas que le peuple est mature pour respecter les règles de la démocratie, mais que les institutions politiques jouent parfaitement leurs rôles de contre pouvoir.
    Notre LOI FONDAMENTALE du 25 février 1992 ne permet pas à notre démocratie de fonctionner à la satisfaction du peuple malien.
    Il faut y tenir compte dans la transition démocratique qui s’ouvre.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • le m5 dans son ensemble a voté contre ibk en 2018 cela ne l a pas empêché d d’être élu en raison de leur division pour des raisons personnelles et matérielles.
      ibk a un mandat on ne peut pas lui dire de démissionner où on le renverse par un coup d’état sous couvert de désobéissance. aucune manifestation n est disciplinée puisqu’il y a eu mort d homme et pillage des biens d d’autrui.
      j affirme haut et fort que les maliens ne sont pas prêts pour la démocratie et l alternance démocratique.
      bon vent à la république des ayatollahs et des mollahs

  12. Sagara tu parles comme Jacques Chirac, vous etes tous mentallement retardes et n’insultes pas le peuple Malien, balayer Boua le ventru IBK de Kouloubou parcequ’il s’est avere un corrompu et un nullard fait partie de la democratie, balayer Moussa Tembini de l’Assemblee Nationale est un devoir democratiques, sinon il faut apprendre ce que veut dire la democratie!

    • Kinguiranke, tu sembles de bonne foi dans ton combat politique.

      Mais je voudrais savoir quand est-ce que tu vas enfin produire des commentaires de qualité sur ce forum de discussion.

      Il semble que la donne politique a changé au Mali. Il est temps que tu adaptes ton logiciel d’analyse et de communication.

      Fais-le au moins par respect pour tous les lecteurs qui n’apprennent rien de tes commentaires actuels dans lesquels tu ne fais que te répéter, sans idée nouvelle ou analyse de fond.

  13. | Aucune situation ne peut justifier un coup d’état. Ceux qui s’y sont hasardés en ont pris à leur dépens.” ARRETEZ AVEC VOS HISTOIRES A FAIRE PEUR AUX GENS. IBK A DéMISSIONNE ET C’EST TOUT. QUAND AUX “SUPPOSÉES SANCTIONS DE LA CEDEAO,” C’EST UNE PETE D’ÂNE A TRAITE COMME TEL. MÊME LE POUVOIR DU NULLARD SANOGO A SURVIE PLUS D’UN AN AVEC L’EMBARGO DES NOS VOISINS…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here