Mali : les militaires appellent à une transition civile et à des élections transparentes

16

Trois heures  après le discours télévisé du Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta dans lequel il a annoncé sa démission, la dissolution de l’Assemblée nationale et celle du gouvernement, les militaires mutins sont apparus sur  les écrans de  l’ORTM pour appeler à une transition civile.

-Maliweb.net- C’est vers 3h30mn du matin que  cinq miliaires-meneurs de la mutinerie ont  annoncé la  création d’un Comité national pour le Salut du peuple.  Ils disent prendre  leurs  responsabilités devant le peuple et devant l’histoire  pour  poursuivre la continuité de la République.

Le porte-parole de ce comité, le  Colonel-major Ismaël Wagué,  qui occupe le poste de chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air,  a annoncé la  mise  en place  d’une transition politique civile  qui se soldera  par l’organisation des  élections générales dans un  délai raisonnable. Il a assuré, dans cette déclaration,  la  continuité des services publics , le respect de tous les accords internationaux  à savoir avec des forces étrangères présentes au Mali notamment  la  force  onusienne de la MINUSMA,  la force  Barkhane .  «  Ces forces demeurent des partenaires pour la restauration de la stabilité », a précisé le Colonel Ismaël Wagué.   Ce dernier a également annoncé  la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes du Mali et  l’instauration d’un couvre-feu de 21h à 5h du matin  jusqu’à nouvel ordre.

Les  noms de  plusieurs hauts gradés de l’armée sont  largement cités pour avoir  conduit ce coup de force contre le régime du Président Ibrahim Boubacar Keïta  débuté hier matin  à la garnison de Kati.  Il s’agit du Colonel Sadio Camara,  le général Cheick Fanta Lady Dembélé,  le colonel Mama Sekou Lelenta, le colonel Diaw.  Ils sont tous issus  du camp militaire de la ville de Kati, de la garde nationale et de l’armée de l’air.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. La seule solution légale et fédérative
    à l’actuelle situation du Mali, c’est que
    IBK soit rétabli dans son siège pour le restant
    de son mandat et que juste à la fin de celui-ci,
    une Conférence Nationale présidée par la Cour
    Constitutionnelles’ouvre et confie le Mali à une
    équipe de transition que cette Conférence aura
    désignée pour l’organisation d’élections générales
    prédéfinies toujours par la Conférence.
    Et IBK achève son mandat avec ceux qui acceptent
    de collaborer avec lui. Fin !

  2. OK Colonel mais il faut éviter les erreurs de 2012 en mettant à l’écart tous les religieux pour éviter que dans l’avenir un conflit inter-religieux ne puisse être la source d’une crise entre les Maliens. Après les religieux, mettre à la retraite tous les vétérans de la vie politique malienne bien entendu ceux du M5-RFP également (CHOGUEL, Mountaga Tall, Modibo Sidibé, Mme Sy Kadiatou Sow, C O Sissoko et autres sangsues) . A défaut, ce sera de l’éternel recommencement, de coup de force à force. Personne n’y gagnera.

    Ce changement doit être le départ de la construction d’une nation forte dans laquelle se retrouve chaque Malien. Les assoiffés du pouvoir, les politiciens véreux qui ont fait la promotion de la corruption, de l’injustice, de la gabegie…doivent être chassés comme des chiens enragés car s’ils intègrent cette transition, ils la souilleront certainement. Pour leur dignité et la confiance placée en leur personne par un peuple meurtri, les mutins doivent faire beaucoup attention car ces individus sont capables de tout pour arriver à leur fin.

  3. > Voilà une soldatesque indigne et antipatriotique : vous avez paralysé la patrie-Mali en lui brisant les ailes et les pieds ; honte à vous !.
    > En France, jamais les Gilets Jaunes n’ont fait sortir les dignes soldats.
    > En Russie et aux USA (George Floyd), jamais les manifestants n’ont fait déraper les dignes soldats.
    > Au Mali, honte aux putschistes, il a simplement fallu que des opposants malhonnêtes s’agitent pour que, au lieu de rester en marge des choses politiques, la soldatesque cède à son hystérie congénitale : honte à vous , gens indignes !
    > L’histoire ne vous ratera pas : vive IBK, l’auguste béni !

    • Ce n’est pas le même contexte mon cher frère. Les peuples partout en Afrique saluent ce coup d’état ” Propre” à l’africaine. Qu’Allah comble le CNSP de sa riche bénédiction!

  4. Nous restons mobilisés dans la lutte pour l’intérêt national de notre pays. Nous n’avons pas mis nos vies sur la planche a la Place de l’ Indépendance pour amuser la galerie pour qui que se soit. Cependant, dans l’esprit du patriotisme, nous acceptons le rôle que doit jouer le CNSP dans le processus du retour de l’ordre constitutionnel, de la souveraineté du Mali, de l’autorité de l’état, de la stabilité et de la paix dans notre pays. Nos populations ont trop souffert. Nous appelons tous les maliens a ne plus tomber dans les erreurs du passé: poursuite d’intérêt personnel a travers la politique politicienne, incivisme et désordre publique, pillage de l’argent publique, querelles, haine et jalousie politiques, l’impunité chronique etc..

    LA PRIORITÉ IMMÉDIATE: JUSTICE

    – Enquête, jugement et peines exemplaires pour les auteurs de divers crimes de sang et financiers, y compris les tueries de manifestants du 10 et 11 juillet! Toute tentative de dilatation, de légèreté et d’arrangement a la malienne comme d’habitude sera considérée comme un signe de manque de volonté pour LE CHANGEMENT TANT RECHERCHÉ PAR LES MALIENS! Tout doit absolument et impérativement commencer par la MARCHE IMMUABLE DE LA JUSTICE CONTRE L’IMPUNITÉ ET LES ARRANGEMENTS FAMILIAUX, AMICAUX OU D’ANCIENS LIENS POLITIQUES ETC..!!! IL EST FORT TEMPS DE PRENDRE LE TAUREAUX LES CORNES.

    A bon entendeur!

    Vive le MALI et vive le CNSP!

    • @Pkagame: VIVE LA REPUBLIQUE DU MALI
      VIVE LE PEUPLE DEBOUT DU MALI
      ABAS BOUA LE VENTRU IBK LE CORROMPU, NULLARD, FAINEANT, VOLEUR
      VIVE LE CNSP POUR UN MALI LIBRE, GLORIEUX ET DIGNE

  5. D AUTRES VOLEURS VONT REMPLACER DES VOLEURS, D AUTRES IBK REMPLACERONT IBK, LE PEUPLE MALIEN VIT AU QUOTIDIEN PAR LE VOL, L HYPOCRISIE, LA DEMAGOGIE, INDIVIDUELLEMENT, DANS LES FAMILLES,DANS LES COMMUNAUTES, DANS LES QUARTIERS, DANS LES VILLES!

    ILS ONT VOLE SOUS IBK, CELUI LA VA ETRE RESPONSABLE DE LEURS FORFAITURES!

    ILS VONT CONTINUER A VOLER, QUELQU UN(E) SERA ENCORE LEUR “BOC OU CHEVRE EMISSAIRE”!

    LE MALIEN VOLE, VOLE, VOLE! HAUT ET BEAUCOUP, LE MALIEN EST MALHONNETE, JEUNES VIEUX,HOMMES FEMMES, PERES MERES, FRERES SOEURS! ON VOLE VOLE VOLE!

    UN COUP D ETAT ENLEVE DES VOLEURS ET LES REMPLACE PAR D AUTRES VOLEURS!

    • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

      FAAROH…!

      SOMAW…? DÉNBAYA KA KENE KOSSEBÉH…?

      FAAROH, JE PENSE QUE TOUT CE TU DIS EST LIMPIDE, VRAI.

      COMME SOLUTION AU PROBLEME DÉCRIT, JE PROPOSE QUE SOIT INITIÉ AU MALI UN UN CYCLE CADENCÉ DE TRES HAUTE FRÉQUENCE DE MISE MISE Á MORT DE “DIRIGEANTS-VOLEURS-MENTEURS-TRAITRES”, POURQUE L’ ACCESSION AU POUVOIR SOIT EXPLICITEMENT LIÉE AU DANGER DE MORT .

      AINSI AU BOUT D’ UN CERTAIN TEMPS LES MOUCHES Á MERDE VONT ÉVITER LA POLITIQUE.

      UNE BRIGADE-320 DONNERAIT LE COUP D’ ENVOI…!

      SAANÉ ANI KONTRON…!!

  6. Si à chaque fois des énergumènes sortis de nulle part se disant général ou Colonel Major utilisent les armes de l’armée pour fouler à terre les institutions d’Etat, ce pays tombera plus bas que terre.
    C’est la deuxième fois en moins de Dix ans que de tel trouble ait lieu.
    Cela donne du Mali une image de pays instable qui n’inspire aucune confiance.
    Un très mauvais signe pour les investisseurs.
    Une catastrophe pour l’économie.
    Le Mali doit en priorité trouvé une fin définitive à cette insécurité institutionnelle sinon nous serons une deuxième Somalie.

    • Kinguiranke,
      Je souhaiterais que la place de l’indépendance devienne un vrai tribunal public, que les débats soient filmés et retransmis pour qu’on puisse montrer au monde entier que notre pays est un grand pays. Et la place de l’indépendance méritera vraiment son nom
      De plus ça permettrait de dénouer les noeuds du problème de notre pays( implications, les financements occultes, le blanchiment d’argent…)
      Fort de tous ces éléments fournis lors de ces procès , nous pourrons enfin mettre en place des organes de contrôle suffisants et réfléchir à comment éviter une nouvelle fois dans cette situation ,

      • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

        OUI, Kenedougou..!

        EN FRANCAIS FACILE, C’ EST CE QUE JE NOMME PAR “NATIONALISATION DU POUVOIR ET DE SON EXERCICE EN SOL MALIEN.”

        TOUTE SOLUTION AUX PROBLEMES MALIENS DOIT ETRE ENDOGENE, OU EXPLICITEMENT APPROUVÉE PAR LE PEUPLE SOUVERAIN DU MALI.

        LE MALI DOIT TROUVER AU PLUS VITE POSSIBLE SA PLACE DANS LE MONDE MULTIPOLAIRE NAISSANT ET QUITTER LES BASSES-COURS GÉOPOLITIQUES VIEILLES DE 500 ANS.

        SAANÉ ANI KONTRON…!!

        PS:
        Kenedougou, JE VOUDRAIS TE DEMANDER LE SENS DU MOT “WAYERMA”, LE NOM D’ UN, VOIRE DE DEUX QUARTIERS DE SIKASSO-
        MERCI POUR L’ AIDE!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here