Billet/festival : Résistance !

0

Par ce temps qui court avec la propagation de la pandémie du Coronavirus, c’est la paralysie qui gagne pratiquement tous les domaines d’activités. Face à cette situation, le mot d’ordre est à la résilience. Histoire de tenter de survivre en attendant que la bourrasque passe et n’emporte pas tout sur son passage.

Sans faire exception, le secteur de la culture a été durement secoué. Des secousses fortement ressenties par les acteurs culturels dont un grand nombre a dû surseoir à l’organisation d’évènements culturels, comme des festivals, des salons, des vernissages… Si quelques festivals, dont celui sur le Niger, ont eu lieu avant les premiers cas de la Covid-19 chez nous, d’autres se débattent en cette période de forte turbulence pour résister avant la fin de l’année. Ils projettent, pour la plupart fin septembre. Vont-ils pouvoir résister à cette période troublée par la Covid-19 ?

L’optimisme demeure, notamment chez les organisateurs du festival de Sélingué sur les musiques urbaines ou encore du festival international Arts Femmes qui croient, dur comme fer, à la tenue de leur évènement annuel qui a pris une dimension internationale.

Et d’ici fin septembre, qu’ils projettent, on en saura un peu plus sur leur capacité de résilience face au Coronavirus et ses conséquences. C’est en ce moment que l’on pourra dire s’ils ont réellement pu résister.

./.

Musique urbaine :

On ne désespère pas pour Sélingué

 Initialement prévu du 19 au 21 mars 2020, le Festival international de Sélingué a été reporté sine die en raison de la pandémie de Coronavirus. Pour autant, les organisateurs ne désespèrent pas pour cette 9e édition dont la tenue reste envisageable jusqu’en septembre-octobre prochain.

 En annonçant la tenue de la 9e édition du Festival international de Sélingué lors d’une conférence de presse le 29 février, les organisateurs de l’évènement étaient loin d’imaginer qu’un évènement malheureux appelé Covid-19 allait bouleverser leur planning et menacer même la tenue de ce rendez-vous international. Un évènement incontournable qui consiste à leurs yeux un signal fort de résilience face aux ennemis de la paix et un message d’inacceptation à voir la destination Mali sur la liste rouge.

Mais avec l’enregistrement des premiers cas de la pandémie au Mali depuis le mois de mars (l’on compte environ 700 cas aujourd’hui), le gouvernement a pris des mesures contraignantes dont l’interdiction jusqu’à nouvel ordre, des regroupements à caractère social, sportif, culturel et politique de plus de 50 personnes.

Le Festival de Sélingué étant un rendez-vous international où convergent des milliers de personnes venues de différents horizons ne pouvait donc plus se tenir dans cette condition. Toute chose qui a provoqué son report à une date non encore déterminée. Néanmoins, les organisateurs ne désespèrent pas pour cette 9e édition dont la tenue reste envisageable même si aucune date n’a été donnée pour la levée des restrictions imposées par le gouvernement. Ils estiment que tout reste possible jusqu’au plus tard possible. A leurs dires, le plus tard possible c’est jusqu’en septembre-octobre prochain. “Le Festival n’est pas encore annulé. On attend la levée des mesures contraignantes pour annoncer une nouvelle date. Néanmoins, tout reste possible jusqu’en septembre-octobre”, nous a confié, Salifou Telly, directeur du Festival.

Evènement touristique et culturel, le Festival international de musique urbaine de Sélingué contribue à faire découvrir le savoir-faire des hommes et femmes du monde de la culture et à promouvoir la diversité culturelle avec des ateliers d’échanges et de formation, des conférences-débats, des concerts géants, des défilés et plusieurs autres activités socioculturelles.

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here