Culture : Les hommages de Blonba à Michel Sangaré

0

Décédé il y a quelques jours, le comédien Michel  Sangaré, après les hommages  de la nation malienne, de sa confession  religieuse, de ses parents ; les hommages continuent  d’être  faits  à son endroit. Le vendredi, 25 janvier 2019, Blonba, dans  sa première édition de  « Blona Scholl » 2018-2019, a décidé de lui  rendre hommage. La cérémonie d’hommage était placée sous  la présidence du ministre de l’emploi, de la jeunesse, et de la formation professionnelle, porte parole  du  Gouvernement, Amadou Koita.

A l’entame de ces propos pour situer la soirée dans son contexte, le promoteur de Blonba, Alioune Ifra N’Diaye, a demandé au public venu nombreux, d’observer la minute de silence au regretté Michel Sangaré. Selon Alioun Ifra N’Diaye, Michel Sangaré a été, depuis 2000, de l’aventure de Blonba. Il a participé, dit-il,  à plus d’une dizaine de  spectacles de la compagnie théâtrale Blonda. Il a ainsi, ajoute  Alioun, effectué  plus  de 400 représentations avec Blonba au Canada, en France, en Belgique, au Luxembourg, au Bénin, au Togo, en Côte  d’Ivoire, au Burkina Faso, en Guinée, au Sénégal et au Mali. Alioun Ifra N’Diaye  de poursuivre que Michel  était le principal formateur du Kotèba Club. « C’est de là qu’est sorti  les  petit  Guimba, ATT Junior, Ismaël N’Diaye  et  beaucoup d’autres humoristes qui font le bonheur du grand  public  malien. Merci Michel », a indiqué Alioune Ifra N’Diaye.

Le Kotèba  school, explique Alioune, continue dans le cadre du Blonba School. Le Blonba School, explique le promoteur de Blonba, est un incubateur lié aux corps de métier de la culture. Le Blonba School 2018-2019, dit-il, est consacré à trois corps de métiers. Il s’agit du Disc-Jocking, l’audiovisuel numérique et le Stand-up d’Humour. Dans ce cadre, a déclaré Alioune Ifra N’Diaye, aujourd’hui, nous avons 4 apprentis disc-jockeys, 6 apprentis vidéastes et 13 apprentis humoristes en incubation. « Si nous avons les accompagnements nécessaires, l’incubation continuera encore pendant six mois », a annoncé Alioun Ifra.

Le premier exercice du Blonba School a donc été fait par ces jeunes en incubations. D’abord, il y a eu la prestation des apprentis disc-jockeys  au public. Ensuite ledit public a assisté au premier exercice grand public des apprentis humoristes. Un exercice de plus de deux heures de temps étalé par les jeunes humoristes. Ils ont fait ressortir la promotion de l’optimisme, la promotion  les nouvelles technologies ; attirer l’attention sur le riz Ganbiaka ;  aborder le travestissement de nos pratiques traditionnelles et religieuses ; faire référence à l’histoire de l’art de l’humour ; promouvoir la bonne gouvernance familiale ; attirer l’attention sur l’ampleur de la crise au centre de notre pays ; aborder la structuration de notre administration publique ; et surtout changer effectivement le nom de Gohou, un des apprentis humoristes se faisant appeler ainsi. Le tout fut présenté sous la forme de spectacle de stand-up.

Le ministre Amadou Koita a salué l’idée de Blonba de faire un dédicace à l’endroit de feu Michel Sangaré qui a servi la nation malienne et porter haut les couleurs du Mali aux quatre coins du Monde.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here