Festival sur le Niger : Honte à BRAMALI et COCA COLA !

0

Le hooliganisme n’est plus l’apanage des seuls fans du sport. Désormais il faut noter sur les tablettes, le monde de la boisson. A l’image d’une marque internationale comme Coca Cola et sa représentante au Mali, BRAMALI. On connaissait Coca Cola pour sa puissance à conquérir le marché du rafraîchissement et son marketing très agressif au positif. Mais lors du Festival sur le Niger, nous avions découvert l’autre face cachée de ce géant qui devient très fébrile dès lors que la concurrence frappe à la porte.

Venons en aux faits : les organisateurs du Festival sur le Niger qui s’est tenu du 1er au 4 Février dernier ont démarché BRAMALI et sa marque Coca Cola pour sponsoriser l’événement. Refus poli. Daffé et son équipe se tournent du côté de BAVARIA, une marque hollandaise qui titille aujourd’hui bien de marque de boissons au Mali. Le Représentant de BAVARIA au Mali, Mamadou Bafing Keita donne son accord et approche même BRAMALI pour sponsoriser ledit Festival en tandem. Là encore, refus niet. Qu’à cela ne tienne ! Le 10 Août 2006 déjà, soit plus d’un semestre avant l’événement BAVARIA et l’équipe du Festival signent un protocole de partenariat qui donne en exclusivité toutes les ventes de boissons à l’intérieur du site du Festival et dans un rayon de 100 mètres à BAVARIA.

En contrepartie, cette marque paye au Festival 4 millions de F CFA plus 50 Cartons d’eau VITALE et 30 cartons de BAVARIA au choix. Sentant le mauvais dessein de Coca Cola, qui a distribué des annonces de promotion dans les bars de Ségou sur la durée du 31 Janvier au 4 Février (période du Festival de surcroît », le Maire de Ségou, garant de l’ordre public et dans l’intention de protéger des annonceurs crédibles signe un Arrêté, le N°08 portant interdiction de toute publicité et de toute vente de boissons autres que les produits « BAVARIA » sur les sites du Festival dans un rayon de 200 mètres.

Mais en dépit de ces mesures, BRAMALI installe des chapiteaux au 2eme Rond Point (Rond Point de la Pirogue), devant l’Hôtel Auberge, sur le terrain de football du quartier Somono, devant l’Hôtel Esplanade et devant l’Alimentation de Sessine Moukarzel. Cela s’appelle de la provocation puisque tous ces lieux sont à une enjambée des sites du Festival ! Un confrère qui a assisté à des échauffourées opposant les protagonistes n’a trouvé mieux que de nous dire que BRAMALI et sa marque Coca Cola sont des vandales ! Le qualificatif n’est pas du tout fort puisque ces deux larrons ont juré de détruire BAVARIA qui est entrain de leur retirer au Mali leur place de leadership dans la distribution de boissons. Réussiront-ils ?

Ce n’est pas sûr sauf s’ils adoptaient d’autres méthodes de concurrence plus loyales parce que le consommateur sait là où se trouve la qualité.rn

Moutta

Commentaires via Facebook :

PARTAGER