La 4eme édition du Festival International Soninké : C’est du 25 au 28 février 2016 à Bamako

1

Le Comité de pilotage du FISO  a tenu une conférence de presse d’information le mardi 23 février à Djicoroni-para. Elle était animée par  Mamadou Hamet Cissé, président du FISO et du Comité de pilotage.

L’objectif de cette conférence était d’informer l’opinion sur le Festival International Soninké qui se tiendra du 25 au 28 février  2016 au stade Omnisports de Bamako.

Plusieurs festivaliers sont attendus pour cette grande rencontre de la culture Soninké dans la capitale des trois caïmans.

Aux dires du président, Mamadou Cissé, tout est fin prêt par le comité de pilotage pour réussir cet évènement d’une valeur exceptionnelle du monde soninké.

Selon le président du FISO, au-delà de l’aspect rassembleur du festival, plusieurs thématiques seront abordées durant cette 4ème édition à savoir : l’or, l’indigo, le cheval, la peinture, la transmission de la connaissance en milieu Soninké.

En plus des thèmes évoqués, la réconciliation nationale et l’émigration feront également l’objet des débats.

Il a ajouté que les Maliens de l’extérieur doivent investir pour créer de l’emploi afin que les jeunes générations restent au pays.

« Une coopération avec les pays d’accueil pour sécuriser les personnes et leurs biens afin que ceux qui vont par la mer n’y périssent pas doit être de mise », a-t-il dit.

Selon le conférencier du jour, la présente édition servira de tribune pour exposer des savoir-faire locaux et aussi faire un retour à la source en intronisant un Maghan « Roi », un exposé sur le bain nuptial et aussi sur la culture Soninké dans ses aspects matériels et immatériels tels que les devinettes, les contes, les proverbes, les chansons, les statuettes des familles Niaré et de Koumbi Saleh.

Par ailleurs, en plus des pays fondateurs (Mali, Sénégal, Mauritanie et Gambie), la France, les Etats-Unis, La Guinée Bissau, la Guinée Conakry, l’Angola… sont des pays invités.

Au menu de cette 4ème édition : les festivaliers auront droit à des défilés de mode, conférence-débats, parade des chevaux, expositions d’objets d’art Soninké et des démonstrations culinaires.

A noter que la création d’une fondation pour perpétuer les valeurs Soninké est la plus probante perspective et la particularité de cette 4ème édition de Bamako.

SINALY M DAOU

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. POURQUOI POUSSER YUGU A’ PRENDRE UNE SIXIEME EPOUSE?
    M’MA LEMOU, ASOU NA SABALI!!!
    WALAY JE SUIS ENTRAIN DE RIRE PARCE QUE J’AI EN TETE L’IMAGE DE YUGU ENTRAIN DE DANSER ET CHANTER:
    TINTINBA
    TINTINBA TI
    SAKILIBA
    MOUSSA MA KOUTE’ TOKO
    SAKILIBA

Comments are closed.