« La femme dans le. Miroir » est une œuvre artistique de l’artiste franco-béninoise

0

Eolia, exposée au grand public le jeudi 30 juillet dernier dans la Maison de la culture du Bénin par la jeune artiste. Dans cette série , l’artiste peint des visages de femme couchés sur du miroir, du verre et du bois.

Tout a commencé pendant le confinement de la COVID19.  Le confinement a été une expérience extrêmement éprouvante. J’ai décidé de mettre toutes ces émotions dans l’art et, pour la première fois de ma vie  j’ai touché à un crayon c’est drôle dès les premiers instants, j’ai su que ma vie venait de changer pour toujours  trois mois plus tard, je présentais ma première série de portraits intitulée ‘La femme en miroir’. »confie-t- elle

Pour Eolia cette période d’incertitude a déclenché en elle une soudaine soif de créer et d’expérimenter relâche ainsi est née sa création. La privation des libertés individuelles et collectives due aux mesures édictées pour lutter contre la COVID19. La jeune artiste s’est donc servi de ce temps pour réaliser ses œuvres dont les premières expriment la tristesse, le chagrin , une souffrance qui a évolué vers l espoir où jaillit le sourire .

Née en  1993 Eolia est une jeune artiste conceptuelle émergente, la jeune franco-béninoise déclare être une artiste dans l’âme,  effet elle possède une carrière artistique via sa profession le marketing, ses expériences dans les domaines de l’immobilier et de l’architecture d’intérieur qui selon elles ont grandement contribué à son art.

Dans son œuvre La femme dans le miroir, Eoila défie l’art traditionnel, classique du portrait en faisant un mélange du miroir, du verre et du bois. Dans son œuvre l’artiste expose ses émotions une série retraçant son cheminement vers la découverte de  soi en tant que femme et en tant qu’artiste. Dans ses  œuvres  Eoila soutient ne pas rechercher  la perfection absolue et encore moins l’hyperréalisme,  elle se contente d ‘attirer  le regard sur une émotion spécifique, qu’ elle isole et magnifie.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here