Report de la biennale et du triangle du balafon : Les organisateurs donnent les raisons

1

La 8ème édition du Triangle du Balafon et la Biennale artistique et culturelle, édition spéciale, sont officiellement reportées. Ces deux événements majeurs étaient prévus respectivement du 24 au 26 novembre et du 24 au 31 décembre 2016. Pour le secrétaire général du ministère de la Culture, ces reports sont liés à l’exigence d’une organisation inclusive et représentative des objectifs de paix et de cohésion sociale.

Pour donner plus de détails sur les raisons de ces reports, le ministère de la Culture à travers les commissions d’organisation a animé une conférence de presse. C’était le vendredi 18 novembre 2016 dans la salle de conférence dudit département. Elle était animée par Andogoly Guindo,  secrétaire général du ministère de la Culture.

La Biennale artistique et culturelle est une manifestation populaire qui met en compétition les formations artistiques, les artistes et créateurs des communes, des cercles et des régions du pays.

Pour le secrétaire général, ces reports sont liés à l’exigence d’une organisation inclusive et représentative des objectifs de paix et de cohésion sociale. Ces deux évènements ont été donc reportés  au premier trimestre de l’année 2017. Selon lui, ce principe d’intégration et d’inclusion a amené la commission d’organisation à revoir la forme d’organisation de la Biennale en souhaitant associer, pour cette édition spéciale, des couches sociales de notre pays, parfois exclues. Aussi, est-il paru nécessaire de faire correspondre la Biennale artistique et culturelle d’avec les évolutions politiques et géographiques de notre pays, a déclaré le conférencier.

Pour Guindo, cette édition spéciale devrait, au sortir de ces réflexions, accueillir en plus des 8 régions et du district de Bamako et les nouvelles régions, la diaspora malienne ainsi que les associations des handicapés. Pour ces raisons, l’édition spéciale de la biennale aura donc lieu dans la deuxième quinzaine du mois de mars 2017 à Bamako.

En ce qui concerne le Triangle du Balafon, devant se tenir à Sikasso, selon le conférencier, les élections communales du 20 novembre portent un risque sur la bonne organisation et la mobilisation de ce festival prévu au lendemain de ce rendez-vous électoral. L’événement se tiendra donc du 9 au 11 février 2017.

Il est à noter que le budget prévisionnel de ces événements est de plus de 200 millions pour le Triangle du Balafon, et d’environ 500 millions pour la Biennale spéciale. Selon le Secrétaire général du ministère de la Culture, ces budgets sont en cours de réalisation. Mais il a tenu à préciser que ces reports ne sont pas dus au manque de moyens, car, dit-il, les activités de ces évènements sont inscrites au budget national.

AMT

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Le ministère a été surtout incapable d’organiser ce événement dans le délai prévu par lui même, sinon comment le scrutin du 20 novembre pourrai-til avoir un impact négatif dans la mobilisation des personnes. Ils ont voulu essayer si ça pouvait marcher, maintenant qu’ils sont dos au mur, la ministre se cache derrière des des alibis pour se justifier.

Comments are closed.