De la série infernale d’attaques terroristes à l’affaire des 49 soldats ivoiriens : le péril n’est-il pas encore dans la demeure ?

0

Si le mélodrame sécuritaire mêlé aux coups de Jarnac extérieurs avait une quelconque emprise de terreur sur le Mali, le pays serait certainement dans une léthargie à nulle autre pareille. Toutefois, la sérénité excessive et désinvolte qu’affichent beaucoup trop de Maliens face à la gravité de la situation laisse tout de même perplexe. En effet, reconnu pour son historique bravoure, le peuple malien a montré toute sa maturité face à ce qu’il subit depuis plus de dix ans. Un constat d’autant logique du fait qu’on a vu des nations se déstructurer et s’embraser sans pour autant connaître la longue descente aux enfers que continue de connaître notre pays. Cependant, les agissements inappropriés d’un nombre considérable de Maliens peuvent faire croire qu’il n’y a pas encore péril en la demeure, eu égard à cette propension condamnable à vilipender sur les sensibles problèmes à prendre avec le plus grand sérieux du monde. Dans un pays où l’Etat ne contrôle que 30% du territoire national additionné d’une part  à un climat socio politique exécrable et d’autre part à l’arrêt du développement socioéconomique sans oublier l’endoctrinement de véritables fils du pays par des hordes separato-terroristes, il est alors plus qu’ahurissant de voir tant de clivages à la place d’une symbiose, ne serait-ce que temporairement autour de l’essentiel qui n’est autre que la lutte contre les forces obscurantistes qui assiègent le  Mali de l’intérieur comme de l’extérieur.

Par ailleurs, au regard de tout ce qu’il se passe actuellement, on risque de voir planer sur la tête du chantier de la révision constitutionnelle des réformes institutionnelles ainsi que du calendrier électoral un gros point d’interrogation susceptible de raviver les inexorables tensions entre le Mali et ses partenaires internationaux.

En tout cas, avec l’alarmante situation d’insécurité et d’intrigues extérieures qui prévaut, chaque malien à son niveau doit s’abstenir d’errements préjudiciables à notre Etat qui est juste funambule.

Ousmane Tiemoko Diakité

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here