«50 millions de femmes ont la parole dans l’espace CEDEAO » : Le projet entre dans sa phase opérationnelle au Mali

0

C’est au CNDIF, en présence de la ministre de la Promotion de la femme, que l’équipe pays s’est réunie toute la journée du vendredi dernier. Le point focal, Mme Kanté Fatoumata Diankoumba, ainsi que le consultant, ont situé les contours du plan de travail.

La directrice du FAFE n’a pas omis de remercier la ministre Diakité Aissata Traoré d’avoir rehaussé l’éclat de la cérémonie. Une démarche qui, aux yeux de Mme Kanté, encourage son équipe à être davantage motivée pour affronter les défis. La ministre n’a pas manqué de saluer pour sa part la portée de la plateforme dont la dimension sous-régionale est selon elle une opportunité d’afficher les engagements du Mali dans la promotion des initiatives féminines sur l’espace CEDEAO. «Le projet facilitera l’ouverture à l’accès des femmes d’Afrique aux infos de la plateforme», a relevé par ailleurs Dr Aissata Traoré avant de mentionner que l’ancrage institutionnel en la matière prouve bien que son département en est la pierre angulaire. Les données récoltées seront donc fiables et authentiques afin d’orienter l’équipe de Mme Kanté Fatoumata Diankoumba.

Après l’ouverture des travaux, l’assistance a eu droit à une projection en présence de Mme la Ministre. Un Consultant venu de Dakar situera les contours de 50 MILLIONS DE FEMMES ONT LA PAROLE DANS L’ESPACE CEDEAO. Kane Mahmoud indiquera qu’à ce jour 39 pays sont adhérents dont 15 sont membres de la CEDEAO. Et de signaler au passage que la plateforme sera numérique avec des accès à deux niveaux principaux : les informations générales et les actualités courantes. En effet, selon la vocation du compte qu’on active, on peut côtoyer les structures finançant les projets entrepreneuriaux des femmes du continent ou même tchatter voire faire du VOCAL comme l’appli WhatsApp. L’objectif est de créer un marché ouvert aboutissant à un cadre d’échanges entre femmes entrepreneuses. Un tableau avec les pays inscrits sera ainsi visible et permettra d’interagir au-delà des frontières voire de son espace communautaire naturel.

Désormais, des sessions verront le jour afin d’informer les entrepreneures du Mali de l’existence du Projet en vue d’en tenir compte pour leurs aspirations. Pour ce faire, une tournée est prévue afin d’aller à la rencontre des cibles pour qu’elles s’approprient le Projet. La phase pratique de l’équipe pays-Mali est donc opérationnelle.

Idrissa Keïta 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here