À propos d’une démolition expropriation à Baco-Djicoroni : Yaya Dramé répond à Kola Cissé Barry

1

Monsieur le directeur du journal Aujourd’hui Mali,

Monsieur le directeur, je salue tout d’abord le professionnalisme dont vous avez fait montre dans le traitement de l’affaire qui m’oppose à Kola Cissé Barry à propos de l’expropriation et de la démolition de ma maison à Baco-Djicoroni ACI.

Monsieur le directeur, après avoir lu la réaction de Kola Cissé Barry dans vos colonnes, je ne saurais passer sous silences ses contrevérités.

– Primo Kola Cissé Barry affirme qu’il m’a remis 110 millions F CFA, je le mets au défi d’apporter la preuve de ces allégations mensongères. Pour la gouverne de vos lecteurs, il m’a plutôt remis 100 millions F CFA et ensuite 1,5 million FCFA comme frais de notaire. L’acte notarié à la date du 29 août 2017 fait foi.

– Secundo Kola Cissé Barry affirme que j’ai remboursé son argent à compte goutte à savoir 2 millions F CFA, 3 millions…. Quel mensonge grotesque. J’ai payé les 70 millions F CFA en 4 échéances auprès de son avocat. J’ai fait un premier versement de 5 millions F CFA, suivi de 15 millions, puis 10 millions F CFA et ensuite 40 millions F CFA. Les différents reçus en sa possession et auprès de mes avocats en attestent également.

Je ne voulais pas faire ces révélations, mais il est de mon devoir de dire toute la vérité dans ce dossier pour éclairer davantage vos lecteurs. Kola Cissé Barry le sait, ses avocats le savent également tous comme mes plus proches collaborateurs, M. Barry avait les 70 millions F CFA dans sa poche avant la saisie de ma maison.

Alors question si Kola Cissé Barry était de bonne foi et que je suis réellement son ami sincère pourquoi avoir refusé de prendre les 33 millions F CFA à savoir le complément des 101 500 000 F CFA y compris les frais de notaire ?

Kola Cissé Barry avait son plan à lui c’est pourquoi il a refusé de prendre les 33 millions de F CFA, le procureur de la Commune V à l’époque Souleymane Doumbia, tout comme mon avocat Mamadou Drabo sont témoin de son refus.

Monsieur le directeur du journal Aujourd’hui-Mali, ce que vos lecteurs ne savent pas, c’est que cette parcelle a été saisie par la justice comme étant un terrain nu alors que c’est une parcelle bâtie avec 9 appartements, 7 magasins et 64 personnes comme occupants avec une marchande de 400 millions F CFA.

C’est pourquoi je profite de vos colonne pour inviter tous les Maliens épris de paix, de justice à m’aider dans ce dossier car cela environ près de 4 mois que ma famille sont dans la rue notre maison étant saisi et démoli par Kola Cissé Barry jusqu’à nos jours sans aucune raison valable.

Je vous remercie de votre aimable attention.

                             Yaya Dramé, Cultivateur-commerçant à Baco-Djicoroni

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. C’est le Mali hein, le vrai on le transforme en faux et vis versa.
    Mais ce qui l’etonne et qui est deplorable.Des amis dont l’un doit a l’autre une certaine somme.
    Qu’il paie 6 moins en retard qu’elle est le probleme? Meme les banques acceptent les retards de paiement.L pire la banque prelevent les interets correspondant a 6 mois.Au mieux elle laisse tomber ces interets sur le retard.
    Mais quand un des amis a un plan bien precis en tete il devient impitoyable.
    J’espere que Mr Drame les preuves pour tous les paiements.
    L’amitie est sacree.
    Cet article doit etre une lecon pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here