De l’organe unique au statu quo de la démultiplication organique des élections : Choguel dans l’impasse ?

16

Les hommes politique, contrairement à nous autres Maliens d’en bas, ont le génie de faire le contraire de ce qu’ils paraissent à priori nous proposer. Le débat qu’on entretient inutilement sur l’organe unique objectivement impossible à instituer dans le délai actuel imparti, en est le cas d’école.

AU DEPART ETAIT LE VRAI ORGANE UNIQUE

Au départ et de manière claire et limpide, il avait été question d’organe unique de gestion en tant que seule structure chargée de l’organisation technique et matériel des élections en lieux et places de l’Administration territoriale, de la DGE et de la CENI.

A L’ARRIVEE SE POINTE DU BRICOLAGE INSTITUTIONNEL SUR FOND DE STATU QUO DE LA DEMULTIPLICATION ORGANIQUE DES ELECTIONS.

Puis, par la force de l’objectivité du réalisme, le double langage a fini par prendre corps non sans tergiversations. Bien vite, les protagonistes du faux débat sur l’organe unique semblent avoir fini par s’embrouiller sur la question. L’organe unique se trouve emmailloté dans une terrible cacophonie telle, que l’on se demande de quoi il retourne.

On a d’abord commencé, à force d’inventivité opportuniste de la part d’un parti politiquement et électoralement insignifiant porté vers de telles marchandages, de nous parler « d’organe transitoire de gestion des élections ». Une camelote institutionnelle proposée par le parti qui hier seulement, portait à bout de bras le régime anti démocratique de IBK qui tirait à balles réelles sur les Maliens. On notera ici que le terme « unique » sans doute avalé, a disparu du corps ainsi dénudé de cet organe grotesquement qualifié autrement « d’autorité nationale de gestion des élections ». Chacun sait que le bric à broc de ce maquis institutionnel inextricable dans lequel on propose de dissoudre la DGE, la CENI et « une partie du personnel du ministère de l’administration territoriale », est non seulement incompatible avec le temps restant de la Transition, mais aussi totalement anachronique et démagogiquement dit indépendant. Une vraie supercherie !

Nous en sommes aujourd’hui, à bien écouter le Premier ministre, non pas dans un schéma authentique d’organe UNIQUE, mais plutôt dans une configuration institutionnelle directement inspiré du principe de subsidiarité mis en œuvre en la matière. Voici ce qu’il a dit lors de son « contre-atelier » improvisé, après celui organisé par son ministre qui avait rejeté l’organe unique : « Il faut qu’on s’entende très bien, l’organe unique chargé des élections va faire son travail de bout en bout. L’administration aura forcément un rôle à jouer dans le processus d’organisation des élections. C’est à nous maintenant la classe politique, le gouvernement, de déterminer la parcelle d’autorité que chacun doit exercer ».

La logique est bien celle de l’attribution de bouts de compétences à des institutions multiples d’organisation. L’administration va-t-elle en l’occurrence, être reléguée à de la manutention ou autres fonctions matérielles ?

Quelle géniale idée quand même, après les avoir injustement accusés de tous les péchés d’Israël sur la base de procès en sorcellerie instruits par des politiciens électoralement nuls et fraudeurs de suffrages qu’ils achètent y compris devant les centres de votre, que de se servir de ces mêmes agents de l’administration ! Il fallait vraiment y penser. Pour ensuite se défausser sur eux – les pauvres- et leur faite endosser ensuite la responsabilité du débâcle électoral annoncé ?

Les politiciens en mal d’assise électorale mériteraient-t-ils un tel cadeau?

En tout état de cause, ce que le Premier ministre semble proposer n’est point l’organe unique tel qu’imaginé et souhaité depuis 2002. C’est aussi simple que ça : soit l’organe est unique, soit il ne l’est pas ! On ne peut pas en même temps nous bassiner du terme d’organe unique et en même temps nous entraîner vers une configuration institutionnelle multiple d’organisation des élections.

Au fond, toutes ces tergiversations sont significatives et attestent éloquemment de l’impossibilité de faire organiser ces élections de fin de transition par un organe unique.

Les experts contemplatifs d’élections qui n’ont jamais organisé un seul scrutin de leur vie, assumeront également, auprès du Premier ministre, leur part de responsabilité dans les conséquences de ce bricolage électoral qu’on mijote.

Dr Brahima Fomba 

Nous l’avons toujours dit et le répétons ici : l’obstination à improviser l’organe unique relève du pur déni de réalité. Il est fort à craindre que cet organe unique soit le cimetière institutionnel de la Transition.

Dr Brahima FOMBA, Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB)

 

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. Peut on réellement organiser les élections même avec les structures en place?
    SI CE N’EST PAS LA VOLONTÉ POLITIQUE QUI EMPÊCHE LA MISE EN PLACE DE L’ORGANE UNIQUE,C’EST LE TEMPS IMPARTI À LA TRANSITION QUI DEVIENT UN OBSTACLE.
    Il va falloir décider un moment.
    Si ATT et IBK ne l’ont pas réalisé,on peut naturellement douter que le prochain président de la république le fera.
    IL EST NÉCESSAIRE DE SORTIR DU DÉBAT DU TEMPS IMPARTI À LA MISE EN PLACE DE L’ORGANE UNIQUE POUR SE DIRIGER À LA NÉCESSITÉ DE DONNER LE TEMPS AU TEMPS POUR RÉALISER L’ORGANE UNIQUE.
    La VOLONTÉ POLITIQUE manque dans les prises de décision depuis qu’ ALPHA OUMAR KONARÉ n’est plus à la tête de l’Etat.
    Des hommes politiques qui pensent aux intérêts superieurs du Mali pendant l’élaboration de la prise de décision sont de moins en moins au sommet de l’Etat.
    Des hommes politiques qui incarnent leurs fonctions sont devenus une denrée rare.
    Dans ce cadre,on veut nous convaincre que le prochain président de la république va réaliser L’ESPRIT DU M5-RFP.
    LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS INDIVIDUELS EST DEVENUE LA PRÉOCCUPATION PRINCIPALE.
    Le Mali est le cadet des soucis de la plupart des cadres qui ont la possibilité d’exercer des fonctions politiques.
    On peut regretter qu’un chef de parti soit le CHEF DE GOUVERNEMENT d’une transition,mais il ne faut pas oublier que le pouvoir réel est détenu par les COLONELS.
    SEUL UN GOUVERNEMENT DE TRANSITION EST CAPABLE DE CORRIGER LES INSUFFISANCES DES ANNÉES DE DÉMOCRATIE.
    Qu’ on rate cette occasion par des querelles politiciennes comme en 2012,le Mali va sans doute prendre le même chemin sinueux qu’on connaît depuis l’élection d’IBK à la PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE.
    Les ennemis du Mali qui ont imposé une guerre à notre pays à partir de JANVIER 2012 vont manœuvrer pour empêcher une transition qui agira pour corriger les insuffisances constatées depuis 1992.
    CE N’EST PAS DANS LEURS INTÉRÊTS QUE LE MALI PRENNE UN CHEMIN QUI FAVORISE LA DÉFENSE DE SES INTÉRÊTS SUPÉRIEURS.
    Le fétichisme des élections nous dirige à répéter les erreurs de 2012.
    On se rappelle qu’en 2013 seul IBK,parmi les candidats aux élections présidentielles,a pu se rendre à kidal alors que c’est la France qui a libéré cette ville de la présence des jihadistes en prenant le soin d’empêcher la présence de L’ARMÉE MALIENNE tout en rapatriant L’ARMÉE des SÉPARATISTES de la Mauritanie et du BURKINA FASO de BLAISE COMPAORÉ.
    On organise les élections dans les conditions actuelles ,la France va sans doute imposer son candidat.
    C’est pourquoi il est nécessaire de former un gouvernement de large ouverture,un CNT représentatif afin de se donner le temps de corriger les insuffisances,de ramener la sécurité avant l’organisation des élections.
    On ne fait pas ainsi,on est parti pour des années d’instabilité politique.
    Les organisations internationales qui font la pression pour faire respecter la durée de la transition sont téléguidées par le NÉOCOLON.
    Les maliens unis lors d’une assise nationale peuvent s’y opposer.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. kinguiranke KA FORO TA KABO ANKOUNA! C’EST LUI QUI INSULTE TOUT LE MONDE!
    LE ROI BITON DE SEGOU EST TRES POLI! C’EST KINGUIRANKE QUI CONTINUE SES IMBECILITE’S!!!
    J’ AIME CE QUE LE ROI BITON DE SEGOU ECRIT! KINGUIRANKE EST JALOUX!

  3. KINGUIRANKE et LE ROI BITON DE SEGOU, s’il vous plaît, retenez ceci : vous nous gênez énormément par vos discourtoisies respectives souvent réciproques ; si vous en voulez vraiment l’un à l’autre, alors donnez vous rendez-vous sur le terrain. – En attendant, réagissez aux postes pour nous améliorer et pas plus ! – Merci sincèrement de votre aimable compréhension !

  4. Oui, il faut que les deux premiers intervenants retiennent ceci : vous nous gênez énormément par vos discourtoisies respectives souvent réciproques ; si vous en voulez vraiment l’un à l’autre, alors donnez vous rendez-vous sur le terrain. – En attendant, réagissez aux postes pour nous améliorer et pas plus ! – Merci sincèrement de votre aimable compréhension !

  5. Il faut que les deux premiers intervenants retiennent ceci : vous nous gênez énormément par vos discourtoisie souvent réciproques ; si vous en voulez vraiment l’un à l’autre, alors donnez vous rendez-vous sur le terrain. – En attendant, réagissez aux postes pour nous améliorer et pas plus ! – Merci sincèrement de votre aimable compréhension !

  6. Under total circumstance of information set forth Dr. Fomba analysis appear reasonable plus practical however, I believe Dr. Fomba might have omitted driving force. It is much less cost of single election including all government offices versus multiple elections for various levels of government offices. There is enough saving to provide for limited corruption plus still have money left over for more important goals. Malians like most Christians plus Muslims throughout
    Africa plus world in speech before others promote charity by others in actions or giving of sustenance to needy however, their primary focus as acquired by embracing ways of colonialism is to find what profit is in endeavor for them. To reduce cost of election free money up that in part may be bonus for work performance or/plus funds open to acquisition by corruption.
    Malians are not stupid despite being overly indulgent in rhetoric of Islam on issues. They are capable with best of military like precision of timely delivering election under one election body if they desire to do so but appear to be desired to do so only if there is profit in it for them. A genocidal mentality that it appear our only way of quickly as needed breaking is demanding high productivity plus accepting nothing less.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

    PS
    We need clarify Global Warming or as some deceptively refer to it Climate Change.
    We have by destruction of ozone layers destroyed Earth ability to keep from over heating to degree it maintain life but scientific world apply assortment of lies to mislead us with where at least one of many lies appearing to be correct. Develop nations government support these lies professing direction world development should be moving toward. What they fail to say is what they propose to do now should have been done forty years ago if it had chance at preventing Global Warming. Equally important all developed nations had to partake plus fulfill their role. Being none happen anywhere near extent needed following is condition that confront us for forty years or less human life on earth will exist.
    We are unable to stop Global Warming. We are unable to slow down rate of speed of increase in Global Warming. All we may do is try to keep Global Warming rate of speed of increase from increasing. Reasonable plus practical analysis is we will not. This is cause keeping social order
    is important. By keeping social order we may do more of things that give us comfort plus better living in these final decades of life on Earth. We have been stupid for allowing educated stupid men to lead who did not make preservation of Earth high enough priority plus act in accordance.

    Only solution likely is keep Earth alignment but move it farther away from sun. How?

    • kankan, the employees of the current structures are civils servants. Therefore, they will not cost extra money to perform their tasks. Creating a new structure will take time and money. I also would like to know who will check on the new structure that the PM would like to have. IF THE RESULTS ARE CONTESTED FOR ONE REASON OR THE OTHER, THE COURT SYSTEM MUST BE INVOLVED. I like the American system where the states and the counties are in charge of organizing the elections. Why do we think that Bamako should dictate everything? Why don’t we trust the regions and the cities in Mali to organize the elections the way they deem fit?
      LE POUVOIR CORROMPT ET LE POUVOIR ABSOLU CORROMPT ABSOLUMENT!!!

  7. Le systeme qui existe actuellement est meilleur que l’organe unique qu’ on veut mettre en place! Il suffit seulement d’avoir des hommes et des femmes honnetes a’ tous les niveaux du systeme actuel pour avoir des elections credibles et trasnparentes! Aujourd’hui il y a un conflit parce que chacun veut avoir un systeme qu’il peut controler pour assurer d’avance sa victoire aux elections. Il s’agit egalement d’ avoir acce’s aux milliards qui seront utilise’s pour l’organisation des elections. CHACUN TIENT A’ DETOURNER SA PART DU BUDGET DES ELECTIONS! C’EST BIEN LA CLASSE POLITICO-INTELLECTUELLE QUI EST LE PROBLEME DU MALI! LADITE CLASSE EST TRES CORROMPUE, TRES MALHONNETE ET N’A AUCUNE PITIE’ DU PEUPLE MALIEN! ELLE VIT DES CRISES QUI SECOUENT NOTRE FASO. ELLE FAIT TOUT POUR MAINTENIR LA CRISE AU MALI. LA PAIX ET LA STABILITE’ AU MALI NE L’ARRANGE PAS! LES MILITAIRES MALIENS SONT 1 000 FOIS MEILLEURS QUE CES FAUX POLITICIENS QUI NE FONT QUE DETRUIRE NOTRE FASO! CE SONT CES FAUX POLITICIENS QUI POUSSENT LES MILITAIRES AU COUP D’ETAT ET ILS ONT MEME LE CULOT D’APPLAUDIR LES COUPS D’ETAT AU VU ET AU SU DU MONDE ENTIER! ON DOIT LEUR INTERDIRE LA POLITIQUE!!!!!!
    CES GENS PARLENT COMME S’ILS AVAIENT UN MANDAT DU PEUPLE MALIEN! ILS SAVENT QU’ILS
    N’ ONT AUCUN MANDAT DU PEUPLE!
    OUKA SABALI! OUKATO MALI KA NANAKILI!!!!!

    • Ton epouse est sortie de prison pour se reunir avec ses trois filles qu’elle n’a pas vu depuis des annees? MALANKOLON DEN!

      • NE’ YERE’ KELEN KA TONTON DE VALEUR, COMMENT ALLEZ-VOUS?
        WALAY JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!!!
        KINGUIRANKE’ SABALI!!!

Répondre à Sangare Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here