Halte au culte de la personnalité : ATT n''est pas Dieu, loin s''en faut !

0

Avec l”érudition qu”on lui connaît, Bakary Konimba dit " Bikotè ", Secrétaire politique du RPM s”insurge par parabole, contre la déification dont ATT fait actuellement l”objet auprès des zélateurs intéressés.rn

A toute personne de foi véritable, plus spécifiquement aux gens de foi musulmane, la question des élections générales de 2007 au Mali, s”adresse avec vigueur et densité comme une forte et urgente interpellation. Merci à la lettre à Théophile (l”ami de Dieu) rédigée par les évêques du Mali. Devoir citoyen bien accompli sous l”éclairage de la lumière de la Foi !

rn

"Que la Paix, la Sérénité et les Bénédictions de Allah Subahana Waataalah, soient avec nous, sur le peuple Mali". Enthousiastes, oui enthousiastes soyons  nous (c”est-à dire Dieu en nous)

rn

La vérité historique nous enseigne et nous démontre que l”islam n”est point obscurantisme du simple fait qu”il appelle à l”usage de la raison et pousse à la réflexion et en fait presque un devoir. On ne peut compter le nombre de "ayats" (versets) qui vont dans ce sens (façon de dire!).

rn

"Ceci sert d”exemple aux gens qui réfléchissent" (liqawmin yatafakkarûn), "ceci sert d”exemple aux doués de raison" (ûlûl albâb) concluent d”innombrables "ayats" du Qu”ran et non des moindres.

rn

On les trouve dans des «ayats» à haute portée symbolique au vu de leur sens et de leur place dans la structure du message coranique. De plus, celui qui prône l”ouverture bannit l”obscurantisme et l”enfermement dans des sortes de doctrines que l”on croit figées. Par exemple, le respect dû au chef, au prince du jour n”est obligatoire qu”à la condition qu”il y ait justice, équité, le parler vrai et l”agir en vérité. Abubaker pendant son Khalifat en a beaucoup parlé. "Combattez  moi et rejetez moi si je ne suis pas juste".

rn

Le Prophète Muhammad (PSL) à l”aube de l”islam exhortait déjà à l”ouverture et reconnaissait du coup l”universalité de la science et de son acceptation d”où qu”elle pût émaner pourvu qu”elle serve à l”humanité. La sourate Ikra !   pose la question du savoir, de la science, de l”écriture, de la plume …. elle concerne toute l”humanité, femmes et hommes "Human being".

rn

On attribue au Prophète (PSI ) ce hadith qui dit: "Allez à la recherche de la science même jusqu”en Chine". Le plus dépourvu de culture historique peut savoir qu”à cette époque du VIIème siècle cette région du monde était vide de toute population musulmane. Quel contraste avec l”époque contemporaine où des "savants" musulmans osent jeter l”anathème sur toute production scientifique dès qu”elle est l”oeuvre de non musulmans ou même de musulmans d”un autre rite, ou d”une école théologico juridique différente.      Aujourd”hui, sur de simples divergences concernant les éléments du dogme, certains musulmans s”arrogent le droit d” "excommunier" d”autres musulmans au prétexte qu”ils seraient Ahl al bid”a wa l-kufr (les gens de l”innovation blâmable et de la mécréance).

rn

Constant Virgile Ghéorghui ne rappelle -t- il pas dans la biographie consacrée au Prophète de l”islam ceci: " quoi qu”il fut illettré (oumiyyi) les premiers versets (ayats) révélés mettent en valeur la plume, la science, l”éducation et l”instruction. Si Muhammad (S.A.W) avait été un savant, la révélation, réalisée dans la caverne de "Hirâ", n”aurait pas causé d”étonnement".

rn

C”est pourquoi, toutes les personnes de foi musulmane au Mali, devraient s”approprier le contenu de la lettre à Théophile et en comprendre et le sens et la portée pour l”Histoire. Voici une opportunité pour le peuple du Mali. Elle s”offre à lui sans esprit partisan, sans démagogie, sans opportunisme. Merci ! mon Dieu, de faire du peuple du Mali un peuple qui aura toujours en son sein des fils dignes de nos illustres ancêtres.

rn

Comment en ce début du 21ème siècle, on peut, ramener à un seul être, mortel comme nous, fût   il prince ou faussement adulé, toute faculté de bâtir, de construire un pays, de soulager tout le peuple … Et le gouvernement, et l”administration, et les institutions, et les partis politiques, et la société civile, et le passé et les prédécesseurs, tout cela serait ramené à zéro, à rien tout simplement. Cela n”est pas pensable, ce serait pure folie, nous tous, ensemble ! Nous ne compterions qu”un rien pour bâtir cette Nation qu”on veut si prospère et démocratique ? Attention ! Attention ! Ne nous donnons pas un nouveau Dieu ! Aucune créature ne saurait être élevée au rang de Dieu, d”une quelconque divinité !!! Sachons raison garder! Sinon l”histoire rattrapera toutes et tous ceux qui auront oublié les principes simples, nobles et véridiques de l”existence sur terre…

rn

Attention à mal comprendre les succès ou soit disantes réussites de nos princes et savants, pourtant bien mortels…. on ne saurait ramener Dieu au rang de l”homme comme l”on ne saurait élever l”homme au rang de Dieu. Nos émerveillements (qui sont aveuglements) face aux œuvres humaines ne comptent point au regard des émerveillements (qui sont étonnements, reconnaissances, illuminations) face à Dieu.

rn

Prenons l”exemple de notre étonnement dans le cas des découvertes de la science dans le domaine de l”expansion de l”univers, et nous les rapporterons à ce que le Qu”ran a dit. Cela nous aidera à prendre conscience du besoin de vigilance, de respect des principes démocratiques dans le cadre des élections libres.

rn

En 1929, à l”observatoire californien du Mont Wilson, l”astronome américain Edwin Hubble fit l”une des plus grandes découvertes de l”histoire de l”astronomie. Selon les règles essentielles de physique, le spectre d”un rayon (le mot est déjà dans le titre de l”article) de lumière s”éloignant du point d”observation tend vers le rouge.

rn

Pendant les observations de Hubble, la lumière des étoiles s”avéra tendre vers le rouge. Cela était la preuve que ces étoiles s”éloignaient de façon régulière de la Terre. Hubble fit dans la foulée une autre découverte importante, en se rendant compte que les étoiles et les galaxies s”éloignent non seulement de nous, mais également les unes des autres. L”unique conclusion possible suite à l”observation d”un Univers où chaque point s”éloigne de chaque autre était que cet univers est en constante expansion.

rn

Cette découverte avait en fait été théorisée avant même Hubble. Albert Einstein, considéré comme l”un des plus grands scientifiques du siècle, avait déjà déduit de ses calculs de physique théorique que l”univers ne pouvait être figé. Il avait cependant mis de côté cette théorie pour ne pas entrer en conflit avec le modèle communément adopté à son époque d”univers statique.

rn

L”idée que la réélection du chef de l”Etat est fatale, automatique, que c”est "Takokelen" est un slogan qui correspond à l”Univers statique de ces temps, il faut s”en méfier. Le processus démocratique est dynamique et dialectique. Le changement, l”alternance est même très probable. La vie réelle et active des populations exige autre chose, une alternative politique crédible. Revenons à l”astronomie, plus tard, Einstein reconnut que ce fut la plus grave erreur de sa carrière. Il s”avéra en effet, suite aux découvertes de Hubble, que l”Univers était bel et bien en constante expansion.

rn

En matière sociale et politique, les données sont vivantes et en mutations rapides et rapprochées, les personnes de foi ne sauraient se permettre de commettre de graves erreurs ici, je veux dire des fautes lourdes irréparables en demeurant sourdes, indifférentes et même complices d”une tendance qui occupe tout l”espace d”expression officielle et globale détourné au profit du pouvoir qui veut imposer une victoire non propre et non méritée. Vigilance, vigilance ! les débats doivent être ouverts et nombreux. Là, la confrontation des idées remplacera le gavage de l”opinion et la sur -impression dans l”esprit des gens d”un visage, de l”image du Prince du jour. Le devoir de démocrate, de patriote sincère s”impose aussi aux hommes de Dieu, car s”occuper du bien de son pays, de la liberté et du bonheur du peuple est bel et bien un devoir religieux. Là, les musulmanes et les musulmans sont fortement interpellés.

rn

La découverte de l”élargissement constant de l”Univers implique qu”auparavant, l”origine de l”Univers était un seul et même point. Les calculs faits ultérieurement montrent que ce point unique qui abrita toute la matière présente dans l”univers devait avoir un volume zéro et une densité infinie.

rn

L”Univers résulte donc de l”explosion de ce point unique de volume zéro. (Pour le musulman, c”est le "Kûn Faya Kûn"). Cette grande explosion marquant la naissance de l”Univers fut appelée le "Big Bang", de même que la théorie décrivant ce phénomène. Il convient ici de signaler que "zéro volume" est une expression théorique utilisée dans un pur souci de description. La science ne peut en effet définir le concept du néant, qui est au delà de la compréhension commune, (lentendement) uniquement en le décrivant comme" un point de volume zéro". En fait, ce "point sans volume" fait référence, renvoie au néant. La naissance de l”Univers est issue du néant. En d”autres termes, l”Univers fut créé. Voilà le point de jonction entre Foi et Science, seulement la seconde est trop jeune et même trop frêle pour avoir la consistance et les moyens qui permettent de cerner, de comprendre, d”expliquer et d”expliciter la première, à savoir la foi qui l”a précédé.

rn

La théorie du Big Bang nous montre comment, à l”origine, tous les objets composant l”univers étaient une seule et même pièce, se dispersant par la suite. Ce fait établi par la théorie du Big Bang était déjà affirmé dans le Qu”ran dont les paroles ne peuvent être d”origine humaine, depuis le 7ème siècle.

rn

En cette période, il y a 14 siècles de cela, la connaissance de l”univers était très limitée: " Ceux qui ont mécru, n”ont   ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l”eau toute chose vivante. Ne croiront   ils donc pas ? " (S 2 Y v30). "Le ciel, nous l”avons construit par notre puissance" et "Nous l”étendons (constamment): dans l”immensité" (S51IV47). Il y a effectivement entre l”Homme et l”Univers une relation, on parle de microcosme, de macrocosme chez certains mais peu importe! En l”homme, il y a toutes choses. En l”homme, il y a l”animal, le ciel, l”âme dont il est porteur, il y a la terre, ce corps ! il y a les fleuves, il y a la mer, il y a les rochers, il y a les montagnes, tout se retrouve d”une certaine façon et selon le mode voulu par Dieu dans l”être Humain.

rn

Il est un reflet de cet univers ou l”univers est un reflet de lui, donc il y a une correspondance effective, et, en ce sens nous devons observer que l”univers est soumis à Dieu et nous, êtres Humains, pour correspondre en entier, en harmonie avec cet univers, nous devons nous soumettre à la loi.

rn

Peut-on être habité par la Foi musulmane qui se nourrit de telle lumière et se soumettre à la volonté, au désir du pouvoir des hommes pour se soustraire à la soumission à Dieu ? En le faisant ou en le tentant, on trahit simplement sa mission d”Homme de Foi, une foi éclairée. Citoyens musulmans du Mali, c”est le moment du réveil, de l”éveil pour exiger des  élections propres, crédibles, régulières et justes.

rn

Réfléchissez simplement mes frères et soeurs à ceci. Nous disons combien de fois "Allahou Akbar" dans nos prières ? est ce que nous comprenons ce que cela signifie ? Dieu est plus grand, plus grand que tout ce que je peux concevoir! Lorsque l”on regarde le ciel on voit des étoiles. Après le soleil, l”étoile la plus proche, Proxima du Centaure, se trouve à quatre années lumières.

rn

Quatre années lumières !

rn

La lumière en une seconde parcourt la distance de la lune à la Terre soit environ 300 000 km par seconde. En une minute cela représente quoi ? En une heure cela représente quoi !? Il faut quatre années lumière pour rejoindre l”étoile la plus proche que l”on voit dans le ciel, avec nos yeux après le soleil, tout cela appartient à la galaxie d”Andromède qui se situe à 2 millions d”années lumière avec ses 300 milliards d”étoiles ! Et cela est une galaxie parmi bien d”autres qui nous sont inconnues. Qui a créé tout cela ? Allah, Gloire à Lui le Très Haut! Alors, Ulémas du Mali, allez vous continuer à garder le silence face à ce comportement affiché dans les médias publics, comportement qui adore un chef, un homme comme s”il était devenu une divinité, un autre Dieu.

rn

Le peuple malien attend des ulémas une expression à hauteur de Foi   Oui, alors, quand tu poses ton front à terre, et quand tu pries Dieu, souviens toi qu”il est le Créateur de tout cela, et que nous sommes sur une terre qui se déplace à des vitesses vertigineuses et que nous sommes là, petit grain de poussière perdu dans un océan qui est sans rivage et que Dieu vraiment est AKBAR, (et non le Prince du jour qu”on adule de manière exagérée, gare a ces gens !) c”est à cela pour que nous appelons les hommes à se soumettre à ce Dieu qui est le créateur de toutes choses et dire aux hommes parmi nous et entre nous, la vérité même s”ils sont des rois, des empereurs….

rn

N” y a  -t  -il pas dans l”Univers, la prière ? Le Quran nous informe sur le fait que les oiseaux prient, que les animaux prient, que toutes choses glorifient Dieu ! Lui seul mérite cela, pas un homme, un mortel fût   il le Prince du jour. Prenez les migrations, prenez le mouvement des êtres qui ne sont pas les êtres humains. (oiseaux, bisons, poissons…) Est ce qu”il n”y a pas des formes de Jeûne ? Prenez les arbres qui perdent leurs feuilles, c”est une forme de Jeûne, prenez les animaux qui hiberment, c”est une forme de jeûne (cas du woodoo, poisson sans écailles …) Est ce qu”il n”y a pas la Zakat, l”aumône ? Tout dans la nature est don, et tout donne plus qu”il ne prend en réalité, on pose une graine et cette graine donne plusieurs épis qui à leur tour donnent plusieurs graines, tout est don dans la nature) selon la volonté et la création de Dieu et ainsi de suite ….

rn

Et la mort ! La mort pour chacun d”entre nous c”est en quelque sorte la fin du monde pour chacun d”entre nous ! Dans le Qu”ran on lit : "Lorsque la terre sera secouée de secousses (" la fin du monde … " (Zazul Zilatulardi), hé bien ! quand un homme meurt il y a ce que l”on appelle : "Sakratoul Maawta "(l”ivresse de la mort) son corps s”ébranlera à la fin des temps, par conséquent dans l”être humain, il y a un rapport au cosmos et c”est dans la mesure où je me soumets à Allah (et non plutôt à un homme) que je perçois ce cosmos, sa transparence car tout, au delà de ce qui est créé, indique l”existence d”un Créateur unique et donc, l”Islam est justement en ce sens aussi une religion d”ouverture parce qu”elle nous ouvre à l”Univers. Les électeurs et électrices de foi musulmane sont libres de voter pour le candidat de leur choix, c”est en cela que la Foi aide.

rnBakari Konimba* Economiste BP E 0015   Bamako   Mali.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER