A l’issue d’une caravane du MUM pour la paix et la réconciliation : Cheick Harouna Sankaré appelle les Maliens à se pardonner

1

Le ministre de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale Mohamed El Moctar a procédé à la remise d’un diplôme de reconnaissance au président du Mouvement pour l’Union  des Maliens (MUM)  Cheick  Harouna Sankaré après l’organisation par ce dernier d’une caravane pour la paix et la réconciliation. C’était le lundi 19 mars  dernier. 

Cette cérémonie a commencé par la lecture du Coran. Selon  le président   du Mouvement   pour l’Union des Maliens (MUM), cette caravane a été initiée pour  apporter de façon  symbolique, leur  contribution dans la prévention des  conflits, au rétablissement  de la paix et au renforcement de la cohésion sociale dans tout le Mali  et  particulièrement dans la région de Mopti, agitée depuis  quelques mois, par une situation  désastreuse  sans précédent et sans explication.

« Il n’y a pas de guerre  entre les communautés. Mais ce sont les ennemis des populations  maliennes qui veulent  en créer et ces ennemis  sont en notre sein. C’est pourquoi, nous devons être vigilants  et  nous mobiliser tous pour la paix,  pour un Mali un et indivisible. Si nous nous pardonnons les uns et les autres, ensemble nous pourrons  relever ce défi : celui de revoir un Mali  havre  de paix, uni et solidaire, oubliant les horreurs  de son passé et projetant  son regard sur l’avenir », a expliqué Cheick Harouna Sankaré. Pour qui, cette caravane  qui a duré du 24 février au 12 mars a concerné  les 8 (huit) cercles de la région de Mopti. «  Au cours  de ce périple, nous avons été partout  accueillis chaleureusement  par les populations avides de paix  et de  sécurité, anxieuses de  leur sort et  de celui du Mali », a-t-il indiqué.

Pour sa part,  le ministre de la Réconciliation  Nationale  Mohamed  El Moctar  dira  qu’au Mali,    certains sont dans  une course pour chercher de l’argent et le  pouvoir. Mais les plus nombreux sont ceux qui  sont prêts  à mettre leur l’argent pour la paix et la stabilité dans le pays.

A la fin de la cérémonie, le ministre de  la Réconciliation  Nationale  et de la Cohésion Sociale Mohamed El Mohamed a procédé à la remise de diplômes à Cheick  Harouna Sankaré et à une quarantaine de caravaniers.

Adiarra Coulibaly

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here