Coopération décentralisée : convergence de vue entre le Conseil régional de Kayes et celui de la région Île de France

0

Au cours de sa visite en France, la délégation du Conseil régional de Kayes, conduite par son président, Bandiougou Diawara, a eu un échange fructueux avec une délégation du Conseil régional de la région Île de France par visioconférence à cause de la maladie à Covid-19. Les échanges ont porté sur la relance de la coopération décentralisée entre les deux régions.

Le président du Conseil régional de Kayes, Bandiougou Diawara, le secrétaire général, Founéké Sissoko, et le chef du service technique ont largement échangé avec Laurent Pandelfo, chef du service de la coopération internationale, et Frédéric Lagrange, chargé de l’Afrique de l’Ouest de la coopération internationale de la région Île de France.

Les échanges ont porté sur la relance de la coopération décentralisée entre les deux régions, qui date de 2001 où le premier accord de coopération décentralisée a été signé à Kayes même par les présidents Moriba Keita et Jean Paul Huchon.

La coopération décentralisée a connu une évolution avec l’arrimage de la coordination des associations de développement de la région de Kayes en France CADERKAF, qui, du coup, devenait un acteur institutionnel dans la coopération.

Il a aussi été question de mettre en place un mécanisme d’animation de la coopération décentralisée basée sur les services techniques et porté par le politique. Les échanges ont aussi porté sur l’audit à mettre en route très rapidement pour donner à la coopération décentralisée de nouvelles orientations.

Il s’agit plus particulièrement de fournir les éléments des projets électrification solaire des centres de santé, et de la subvention numéro 4 de l’ONG Groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural (GRDR).

Le Conseil régional de Kayes a reçu une demande dans ce sens depuis plus d’une année sans qu’aucune disposition ne soit prise pour transmettre lesdits éléments à la région Île de France, malgré la disponibilité des pièces en question.

La décision a été prise de mettre le plus tôt possible ces documents à la disposition des services techniques de la région Île de France. Ce qui sera fait dès le retour de la délégation à Kayes.

Il faut rappeler que le chargé de l’Afrique de l’Ouest de la coopération internationale de la région Île de France est confiné, puisque atteint de Covid-19 ; ce qui ne l’a pas empêché de tenir cette rencontre d’échanges extrêmement utile.

La délégation kayesienne a souhaité prompt rétablissement à Lagrange en invitant la région Île de France à organiser son déplacement à Kayes prévu depuis 2019.

CCOM/CRK

Nb : le titre et le chapeau sont de la Rédaction.

xxxx

Le Conseil régional de Kayes à l’honneur en France

Au cours de sa visite en France, le Conseil régional de Kayes a tenu une rencontre à la bourse de travail de Saint Denis. Cette rencontre a vu la participation du GRDR, de la CADERKAF, des élus franciliens d’origine malienne, l’association des amis du Mali dont Bassirou Diarra, ancien secrétaire général adjoint de la présidence de la République du Mali, Essonne Sahel.

Deux tables rondes ont été animées par des panélistes dont le Secrétaire général du Conseil régional de Kayes. Founeke Sissoko, en compagnie d’autres personnalités, a animé la deuxième table ronde qui a porté sur : « Quel avenir pour les actions de solidarité sur le double espace franco-malien ».

Il s’agit d’aborder la mise en œuvre des actions de coopération, l’animation des partenariats dans un contexte de multiples crises politiques, institutionnelles, sécuritaires et sanitaires, qu’elles ont pu être les répercussions, les principales contraintes et comment le Conseil régional a pu s’adapter et développer des mécanismes pour réaliser les différentes activités ou actions avec l’ensemble de ses partenaires à distance ; ensuite quels enseignements en tirer pour le futur.

Il faut ajouter que –globalement- les échanges ont porté sur le travail entre partenaires dans un contexte de COVID plus particulièrement.

CCOM/CRK

NB : le titre et le chapeau sont de la Rédaction.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here