Echos des régions avec tamani : SIKASSO : Echange pour renforcer le système de vigilance contre la maladie à virus Ebola

0

Plus de 80 agents de santé, de l’administration et des représentants de la société civile sont réunis depuis hier matin pour étudier comment renforcer le système de vigilance contre la maladie à virus Ebola. L’objectif est de consolider les mesures de prévention au niveau des frontières avec la Guinée, le Burkina Faso et la Côte-d’Ivoire. Cette rencontre est organisée par la direction régionale de la santé de Sikasso.

KAYES : fin d’une formation en alphabétisation pour 90 animateurs

90 animateurs en alphabétisation ont bouclé hier matin une formation de 30 jours dans les 2 centres d’animation pédagogique de Kayes. Cette formation a été organisée par l’académie d’enseignement de Kayes en partenariat avec les CAP et 3 ONG partenaires (ENDA, FANDEEMA et Stop Sahel). Elle a permis de renforcer les animateurs aux règles de transcription des langues et les techniques d’enseignement. Les personnes formées animeront 90 centres d’alphabétisation à partir du 10 décembre prochain.

TOMBOUCTOU : une journée de restitution de la vision stratégique de la société civile pour la paix et l’unité nationale

Une journée de restitution de la vision stratégique de la société civile pour la paix et l’unité nationale s’est tenue hier à Tombouctou. Elle a regroupé les acteurs de la société civile, les acteurs politiques, administratifs, les leaders religieux, la Cafo et les jeunes. Cette rencontre est une initiative d’Enda Mali en partenariat avec la coalition nationale de la société civile pour la paix et la lutte contre la prolifération des armes légères.

 

KOUTIALA : L’abattage clandestin des animaux prend des proportions inquiétantes

L’abattage clandestin des animaux prend des proportions inquiétantes à Koutiala. Pour alerter les populations sur ce phénomène dangereux pour la santé des consommateurs, la direction de l’abattoir de Koutiala diffuse depuis hier des communiqués sur les radios de la région. Une brigade pluridisciplinaire a été mise en place par les autorités pour traquer les personnes qui se livrent à la vente de viandes non contrôlées par les services vétérinaires.

KOULIKORO : Le charbon de bois se fait rare

Le charbon de bois se fait rare à Koulikoro. Depuis plus de trois semaines la ville manque d’approvisionnement en charbon, entraînant une montée des prix du sac qui varient de 3000F à 5000 FCFA par endroit. Selon les revendeurs cette situation est liée à la période actuelle consacrée à la récolte des produits agricoles, mais également au départ massif des jeunes vers les zones d’orpaillage.

SEGOU : le prix du kilogramme de certaines céréales connaît une légère baisse en cette période de récoltes

Le prix du kilogramme de certaines céréales connaît une légère baisse en cette période de récoltes à Ségou. Le prix du mil est passé de 170 FCFA à 150 FCFA. Le coût du sorgho à connu aussi une baisse de vingt-cinq francs et celui du riz Gambiaka une diminution de 50 FCFA. Selon l’Observateur du marché Agricole(OMA) de Ségou cette baisse s’explique par l’arrivée des nouvelles récoltes sur le marché.

PARTAGER