visite présidentielle en 4eme région : La CMDT salue IBK

0
Ibrahim Boubacar Keita IBK lors de son accueil à Barouéli

Pour réserver un accueil chaleureux au président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, lors de sa tournée dans la 4e région administrative du Mali, la Compagnie malienne pour le développement des textiles n’est pas restée en marge de l’événement. A l’instar des mouvements associatifs et organisations professionnelles œuvrant dans cette région, elle a sorti la grosse artillerie.

La Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) était représentée à Touminian et à Mandiakuy, où le président IBK s’est rendu dans ces localités le 10 décembre. La délégation était composée du directeur général adjoint, Abdoulaye Dolo et l’administrateur général de la filiale Nord-Est de la CMDT, Oumar Diakité.  Ces deux personnalités ont valablement représenté le président directeur général, Kalifa Sanogo. La présence de cette délégation témoigne de la volonté du président de la République de faire de l’agriculture le moteur du développement de notre pays.

Pour le directeur général de CMDT, Abdoulaye Dolo, il est impossible que le président Ibrahim Boubacar Keïta soit présent aujourd’hui dans une localité de couverture de la CMDT sans que la CMDT ne soit pas à ses côtés. Il justifie cette présence par la vision du chef de l’Etat d’accompagner et de soutenir le monde rural dans son ensemble et particulièrement la Compagnie malienne pour le développement des textiles afin qu’elle développe son intervention pour améliorer la culture des céréales et de coton.  « C’est pourquoi au nom de tous les paysans des différentes zones de la CMDT, du PDG, nous réitérons nos remerciements au gouvernement à travers le ministère du Développement rural et au chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keita», a indiqué Abdoulaye Dolo. Il s’est félicité des résultats déjà engrangés par la compagnie pendant cette campagne 2015/ 2016 (en cours), obtenus grâce aux efforts du chef de l’Etat à travers la subvention des intrants agricoles.

Rappelons que les cercles de San et de Bla sont des zones productrices de coton par excellence et forment avec le cercle de Koutiala la filiale Nord-Est CMDT.

Dramane Coulibaly, envoyé spécial à Tominian et San

IBK aux soldats de la iie region militaire   :

« Seul le mérite doit être désormais le critère essentiel du choix des hommes »

IBK a mis à profit son séjour dans la 4e région pour rencontrer les forces de sécurité et de défense du Camp Ahmadou Cheickou Tall de Ségou. La rencontre s’est déroulée après la prière du vendredi. Il avait à ses côtés le ministre de la Défense et des Anciens combattants Tiéman Hubert Coulibaly. Il s’agissait pour le chef suprême des armées de partager un petit déjeuner avec les soldats de la IIe région militaire, s’imprégner de leurs conditions de vie et de témoigner son soutien aux forces de sécurité et de défense maliennes. 

« C’est grâce à la vigilance et à la détermination des forces de sécurité du Mali que le président de la République a pu sillonner ces zones, tous les cercles de cette région sans incident et en toute tranquillité. » « Cette visite au Camp Amadou Cheikou, est un début du réveil pour les soldats du Mali. » Ces propos ont introduit le message du président de la République, chef suprême des armées à l’endroit des soldats du Camp Amadou Cheickou Tall de Ségou, la IIe région militaire du Mali.  Selon lui, ce bon travail des forces armées maliennes est à encourager et à saluer à sa juste valeur. « Je les ai vus, partout se battre pour le Mali, sans chaussures, sans gilets pare-balles, sans fusils dignes de ce nom. J’ai promis que cela ne se produira plus. Envoyer des militaires aux fronts sans protection, sans équipement, c’est les envoyer à la boucherie », a déclaré IBK.  Il s’est réjoui de l’évolution positive de la situation sécuritaire. Nous avons fait un effort sur la grille indiciaire mais nous allons faire encore plus..

S’agissant de l’amélioration des conditions de nos vaillants soldats, IBK dit que des efforts sont en cours pour que l’armée puisse avoir les équipements nécessaires dont elle a besoin pour veiller sur le sommeil de tous les Maliens. Selon lui, elle a déjà commencé avec au moins trois uniformes pour chaque militaire. Aussi, a-il promis des logements décents aux militaires. Car, selon lui, les conditions de l’homme jouent forcement sur son moral. « Ce n’est pas fini, nous ne baiserons pas les bras, tant que vous, armées du Mali, ne seront pas dans les conditions les meilleures. Des conditions dignes de la mission qui est attendue de vous, rigoureuse, ardente difficile à souhait mais souvent sans les moyens, ces moyens laborieusement et sophistiquement sans jamais nous fatiguer, nous les réunirons au fur et à mesure» a-t-il affirmé.

Le chef suprême des armées a promis aux soldats de la IIe région militaire un Helipad (acquisition d’hélicoptères). Pour lui, c’est pour permettre une projection rapide efficace des hommes sur le terrain en cas de besoin et évacuer des blésés aussi en cas de besoin. « C’est aujourd’hui, une exigence. « C’est le commandant supérieur des formes maliennes qui parle. Je veux un hélicoptère à Ségou, je veux des hélicoptères de transport et de projection rapide à Ségou et le reste qui est en commande suivra le délai de fabrication et de mise à disposition. C’est aujourd’hui, ma totale dédicace à faire en sorte que notre armée redevienne non seulement ce qu’elle fut mais meilleure encore que ce qu’elle fut. Une armée à l’image du général Abdoulaye Soumaré et le colonel Sékou Traoré et autres », a-t-il laissé entendre. Ensuite, IBK a invité ses compatriotes à cultiver l’amour de l’armée malienne dans le cœur des jeunes maliens à travers la connaissance de nos exploits.

Le recrutement, il en a été question. Il a souhaité des recrutements de qualité en rompant avec les anciennes pratiques. Les critères doivent être les compétences et les capacités remplir les missions de sécurité et de défense. C’est ainsi qu’il a déclaré ceci : « Le mérite lui seul doit être désormais le critère essentiel, fondamental et définitif du choix des hommes. A l’homme idoine à la place idoine. »

Le chef suprême des armées, IBK, a rendu un vibrant hommage aux militaires de la deuxième région militaire qui ont payé cher pour la défense de la patrie. « Je m’incline pieusement devant leur mémoire et je dis les pupilles seront à la charge du Mali, Inch Allah. J’adresse mes vœux les plus sincères aux blessés et leur rassurer que toutes les conditions seront réunies pour garantir à eux des soins meilleurs auxquels ils ont droit » a-t-il rassuré.

D Coulibaly, envoyé spécial à Ségou

PARTAGER