Journée nationale sur le bilan de la campagne mangue édition 2020 : Le Mali affiche un bilan très satisfaisant

0

L’interprofession de la filière Mangue du Mali en collaboration avec ses partenaires a organisé, le jeudi 17 décembre 2020, la journée Nationale de Validation des statistiques de la production, de la commercialisation de la transformation et d’exploitation de la mangue. C’était au CICB sous la présidence du chef de Cabinet du ministère de l’Industrie, du commerce et de la Promotion des Investissements, Moctar Traoré et en présence du Président de l’interprofession de la filière mangue, M. Moctar Fofana. Cette rencontre a été l’occasion pour les acteurs concernés de passer en revue la campagne 2020.

Le Mali étant l’un des plus grands pays producteurs de mangue dans le monde. Avec une production de plus de 600 000 tonnes par an, un apport de plus de 11 milliards de FCFA pour l’économie nationale. Ainsi, durant la campagne mangues 2020, le Mali n’a reçu aucune interception de mangues destinées aux marchés de l’UE. Selon le constat des experts d’Afrique de l’Ouest sur le marché européen, le Mali affiche un bilan 2020 très positif. Dans un contexte de marché européen exigeant et marqué depuis mars par la COVID 19, après la Côte d’Ivoire en début de campagne, le Mali et le Sénégal affichent un bilan très encourageant et à la hauteur des efforts de tout un secteur.

En effet, ces dernières années, les interceptions de mangues importées en Europe, en raison de la présence de la mouche des fruits, ont été nombreuses et récurrentes. En conséquence, dans le contexte de la révision par l’Union européenne de sa réglementation phytosanitaire, une nouvelle directive européenne est entrée en vigueur le 1er septembre 2019, imposant des exigences supplémentaires à tous les pays qui exportent des mangues vers l’UE. C’est dans ce contexte que le département a appuyé la filière mangue durant la campagne 20202. Ainsi, le respect des mesures sanitaires et phytosanitaires des marchés d’exportation est la promesse de débouchés pour la filière mangues.

Prenant la parole, le chef de cabinet du ministre de l’Industrie, du commerce et de la Promotion des Investissements a félicité tous les acteurs de la filière et les structures d’appui pour les efforts consentis dans le cadre des dispositions prises pour garantir l’absence des mouches dans les mangues. Selon lui, le Mali n’a reçu aucune interception de mangues destinées aux marchés de l’UE, durant la campagne mangues 2020.  Enfin, il a rassuré les acteurs de la filière que, le département fera son possible à travers l’appui des structures techniques d’encadrement et des projets programmes. « De ce fait, les réponses appropriées aux contraintes liées à la production, la transformation et la commercialisation de la mangue seront trouvées », a-t-il conclu.

OBD

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here