Bras de fer entre la CMDT et les paysans à Koutiala : Les cotonculteurs réclament le départ du PDG et de Bakary Togola

4

mali-cotonAprès l’emprisonnement d’une dizaine de cotonculteurs à Koutiala suite  à une plainte du  président directeur général de la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Kalfa Sanogo  pour refus d’évacuation de leur coton graine, les chefs de village du cercle de Koutiala se sont réunis  le samedi 7 novembre 2015 pour débattre la situation. Au cours de cette rencontre, les cotonculteurs  ont unanimement  décidé de ne plus vendre leur coton à la CMDT si le PDG ne retire pas sa plainte avant le 12 janvier 2015, date du procès. Ils ont également demandé la démission ou la destitution immédiate du directeur général de la CMDT et son complice Bakary Togola, président de l’APCAM.

Tout a commencé le 22 octobre 2015 quand le PDG de la CMDT a porté plainte contre une dizaine de cotonculteurs pour refus d’évacuation de leur  coton graine aux usines de la compagnie. Suite à cette plainte, ces cotonculteurs ont été enfermés en prison en attendant leur procès prévu pour le 12 janvier 2016.

Face à cette injustice vis-à-vis des pauvres paysans abandonnés par le président de l’APCAM pour des intérêts personnels et l’Etat pour des raisons non encore justifiées, les cotonculteurs ont décidé de prendre leur destin en main. C’est pourquoi, une coordination  des cotonculteurs dirigée par  Madou Coulibaly a déjà vu le jour.

Au cours d’une première rencontre, cette coordination des cotonculteurs a décidé de ne plus vendre leur coton à la CMDT, jusqu’à la date du procès prévu pour le 12 janvier 2016. Sauf si la Compagnie accède à leur exigence de retirer sa plainte indigne de bonne gouvernance du secteur cotonnier du Mali.

En outre, les cotonculteurs ont également réclamé la démission immédiate du PDG de la CMDT et le paiement des ristournes que la compagnie leur doit. Ils ont aussi exigé le renouvellement des instances de l’UN-SCPC (Union nationale des sociétés coopératives des producteurs de coton) de la base au sommet et la destitution des responsables de l’introduction d’engrais frelaté au Mali, notamment Bakary Togola et ses complices. Pour les paysans, la cohabitation sera désormais difficile voire impossible entre les cotonculteurs et le PDG de la CMDT. Il en est de même pour l’actuel président de l’APCAM qui n’a jusque là pas brossé les dents pour défendre les paysans.

La question que les Maliens se posent est de savoir si le gouvernement va laisser continuer ce bras de fer qui risque de compromettre la campagne d’égrenage de coton 2015-2016.

Affaire à suivre…

Y. Doumbia

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Le jeudi Bakari a enguelé ses collaborateurs tous voleurs de l’avoir pris pris de 70 millions pour ne rien faire aux elections de s delequés des chambres communales et locales qui tous TOMBES TOMBES les boucs se sont cassés les nez comme suit:
    Solobamadi Keita Secretaire general de l’UNION à Kita
    Amfa Traore Adjoint de Bakari togola à Koutiala
    Kefa Traoré à Fana
    Bampiè Doumbia Tresorier general de l’ Union à Massigui
    Seydou Traore President OHVN deputé à Kati
    Tiassé President AOPP à Kati
    Tous les complices et collaborateurs de bAkari au cecle de Sikasso central
    Tous lles membres de l’union de Bakari togola à Koutiala
    Tous les membres de lunion de bAkari à Y orosso
    Tous les membre de lunion de bAkari à Kadiolo
    Tous les membres de lunion de Bakari à Fanfolila
    Tous les membres de lunion de Bakari à Kita
    Tous les membres de lunionde Bakari à Fana
    Il reste dans la course lui et lui seul et Bakari Klediomè ce guay ou PD qui renvoyé par son village a pu corrompre ces miserables et indignes preffet et sous preffet de San et Kimparana.
    Mais la justice tranchera et ces commandants seront vomis et rejetés et seront des ciblés baudets sur lesquels il faut faire haro Téléphoner et vérifier et c’est c’est monsieur comme ça qu’un elu par les urnes supporte; on Verrrrrrrrrrrrrra

  2. Aujoudhui Bakari au abois car ne maitrisant plus la zone cotonnière, demande aux délégués régionaux des chambres de Fanfolila de Bougouni et de Kolondièba qu’il est le candidat d’IBK pour avoir été médaille sous le régime de ce dernier. Tout le monde impliqué à Sikasso a entendu ce slogan. Mais serait ingrat s’il le faisant car cette majorité de paysans meurtris aujourdhui qui veulent pas de Bakari qui l’ont élu comme Président. Qu’il soit sage en gardant la neutralité.
    Pour la marche avortée des cotonculteurs, Bakari Togola a diffusé sur les radio FM à Sikasso que n’importe qui, qui fera le déplacement pour BKO sera Maté par IBK
    Histoire de dire que IBK l’a pris de l’argent

  3. Je suis que les choses ne soient tirées au clair. pourquoi les cotonculteurs ont refusé de ventre leur coton à la CMDT. Comment le PDG puisse enfermer des paysans pour avoir refusé de ventre leur coton à la structure mère. Il y a bien des choses à éclaircir.Il n'y a -til ps un contrat entre les producteurs et la CMDT. A qui vont-ils vendre leur coton.? Cet acheteur anodin a-t-il jamais formé, encadré, équipé, approvisionné ou appuyé le pays les cotonculteurs à Koutiala. Pour un simple refus le PDG ne se rabaissera pas en mettant ses populations en prison? Bakary TOGOLA represente les producteurs. Pensez vous que c'est une complicité ? Les seuls paysans de Koutiala ne peuvent pas faire demissionner le responsable de l'APCAM ou DG et demain ils demanderont au ministre, au PM et au président de demissionner. Est-ce ça la démocratie ?

  4. Je suis que les choses ne soient tirées au clair. pourquoi les cotonculteurs ont refusé de ventre leur coton à la CMDT. Comment le PDG puisse enfermer des paysans pour avoir refusé de ventre leur coton à la structure mère. Il y a bien des choses à éclaircir.Il n'y a -til ps un contrat entre les producteurs et la CMDT. A qui vont-ils vendre leur coton.? Cet acheteur anodin a-t-il jamais formé, encadré, équipé, approvisionné ou appuyé le pays les cotonculteurs à Koutiala. Pour un simple refus le PDG ne se rabaissera pas en mettant ses populations en prison? Bakary TOGOLA represente les producteurs. Pensez vous que c'est une complicité ? Les seuls paysans de Koutiala ne peuvent pas faire demissionner le responsable de l'APCAM ou DG et demain ils demanderont au ministre, au PM et au président de demissionner. Est-ce ça la démocratie ?

Comments are closed.