Visite de M. LACROIX au Mali – Audience avec le Président et le Vice-Président de la Transition

0

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix de l’ONU et le Chef de la MINUSMA ont été reçus ce 21 janvier, par le Vice-président de la Transition, le Colonel Assimi GOITA. La mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation ainsi que la situation sécuritaire dans le pays ont dominé les échanges qui se tiennent dans le cadre de la visite officielle de M. LACROIX au Mali.

Audience avec Bah Daou, président de la transition
… avec le vice-président

Plus tard, le Président de la Transition, Bah NDAW, a reçu en audience Jean-Pierre LACROIX accompagné de Mahamat Saleh ANNADIF, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU au Mali. M. LACROIX qui était venu s’enquérir de la situation au Mali, a pu aborder avec le Président NDAW les progrès qu’il a constaté durant sa visite et les défis auxquels fait face le pays, tant sur les plans, sécuritaire que socio-politique ou encore, sur ceux de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation, de l’application de la stratégie globale pour le Centre ou encore et celui de la préparation des élections. Un programme que le Secrétaire général adjoint des Nations Unies a qualifié « d’ambitieux », au regard du temps imparti pour l’accomplir, avec l’a-t-il rappelé, l’accompagnement de l’ONU : « je voudrais redire que la MINUSMA sera au côté de ces efforts, en soutien aux autorités de la transition mais aussi que nous nous réjouissons du partenariat qui s’est établi avec les autorités de la transition qui est un partenariat de confiance, qui reflète l’identité de nos objectifs, puisque nous sommes des partenaires nous voulons aider le Mali et les autorités de la transition à réaliser cet agenda ambitieux pour les 14 mois qui viennent », a-t-il déclaré à sa sortie d’audience.

Durant sa visite M. LACROIX a rendu hommage à quatre Casques bleus ivoiriens décédés au service de la paix. Il avait étendu cet hommage aux civils, aux policiers et aux soldats maliens ainsi qu’à ceux des forces partenaires et l’a réitéré devant le Président. Un moyen selon lui : « de souligner que ces pertes communes nous confortent dans les sentiments que nous sommes tous engagés dans la même entreprise avec les mêmes objectifs, une sorte de communauté de but et de vision ».

Source : Minusma

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here