71ème session ordinaire du Conseil des Ministres : L’année 2018, une année de satisfecit pour l’OMVS

0
Photo OMVS

Les ministres de l’OMVS  étaient en conclave à Bamako les 23 et 24 décembre 2018 dans le cadre de la 71ème session ordinaire du Conseil des Ministre de l’OMVS sous la présidence de Cheick Taliby Sylla, ministre guinéen de l’Energie et de l’hydraulique.

Les ministres de l’OMS, ministre du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal et de la Guinée, pays en exercice du Conseil se sont rencontrés à  Bamako pour la 71ème session. Le président en exercice de l’OMVS, Cheick Taliby Sylla, ministre de  l’Energie et de l’Hydraulique de la Guinée, a introduit la session par une motion de remerciements à l’adresse des autorités maliennes pour la réussite de l’organisation.

Selon le président en exercice de l’OMVS, l’année 2018  a été marquée par l’ouverture de grands chantiers de développement de l’organisme. Et nonobstant le retard observé dans le démarrage de certaines de ses réalisations, l’organisation a su relevé le défi et conclue l’année 2018 avec de bonnes notes.

En effet, les points mis à examen  aux ministres et experts : le rapport de l’Auditeur interne 2018, le rapport du Commissaire aux Comptes pour l’exercice et sur les Comptes 2017,  le   bilan de 2018,  le programme 2019  et  le projet de Budget pour l’exercice 2019 du Haut-Commissariat,  ont eu à l’issue des travaux la quasi approbation des participants.

Et ce, à la suite  de longues heures de travaux et d’échanges, dont le résultat n’ a été autre que le satisfecit du   Conseil . Pour cause les ministres de l’OMVS ont été réconfortés par l’Etat d’avancement de la mise en œuvre des programmes de l’organisation.  Il s’agit du bilan présenté dans les rapports d’activités des différentes structures que sont le Haut –Commissariat , de la Société de Gestion de Diama (SOGED), la Société de la Gestion et d’Exportation de Manantali (SOGEM), la Société de Gestion de la Navigation (SOGENAV) et la Société de Gestion de l’ Energie des Ouvrages du Haut-Bassin du fleuve Sénégal (SOGOH).

En plus de ces acquis dont se glorifie l’OMVS, le Conseil s’est également réjoui du bon déroulement de la mise en œuvre de la feuille de route de la navigation dont il encourage la poursuite.

Au titre de l’année 2019, le Conseil a approuvé les programmes d’activités de l’ensemble des structures concernées,  et a donné des directives pour leur mise en œuvre.  Autre point non moins important de la décision des ministres de l’OMS, a été son approbation des budgets du Haut-Commissariat, de la SOGED, de la SOGEM, de la SOGENAV et de la SOGEOH pour l’exercice 2019.

S’agissant des résolutions, le Conseil a adopté les résolutions relatives aux quitus donnés au Haut-Commissariat de l’OMVS et aux administrations des sociétés en des résolutions approuvant certains Etats financiers des Sociétés, celles portant affections des résultats de l’exercice 2017 de la SOGEM.

De décisions qui renforcent la gouvernance de l’organisation  comme souhaité par son Haut-commissariat, Hamed Diane Semega  suivant son plaidoyer pour une organisation plus renforcée et modernisée conformément aux résolutions et décision de la 17èmeconférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here