Facilité énergie ACP-UE : Bendougouba et 29 autres villages sortent des ténèbres

0

En cette heureuse occasion, le sketch bien monté par les villageois met en exergue toute la problématique de l’électricité qui loin s’en faut n’est pas un luxe mais une nécessité. Il trace toutes les difficultés des moyens de déplacement vers les centres de santé, pire de l’absence de lumière pour une femme enceinte au moment de son travail. Dieu merci, par les moyens de bord, après moult tractations, la femme accouche d’un joli garçon. Très ému, le ministre Kéïta, jurant de relever le défi, a indiqué que désormais ce ne serait qu’un mauvais souvenir. Le président IBK ne ménageant aucun effort pour doter le territoire de la lumière car sans lumière pas de vie.

En cette heureuse occasion, le Chef de village Soutoukou Kéïta après les salutations d’usage, a demandé du soutien de l’Etat. Afin que désormais, il ne se pose plus de problème d’électricité.

Pour le maire Fadel Diawara, l’occasion est opportune de remercier les plus hautes autorités de leur engagement aux côtés des populations locales. Il a salué le ministre Kéïta pour ses efforts louables de dotation du pays en énergies nouvelles et renouvelables.

Mamadou Kéïta, Directeur des programmes de plan Mali indique que cette cérémonie témoigne de l’engagement de Plan Mali dans la promotion des droits de l’enfant au Mali en général et dans le cercle de Kita en particulier. Il met l’accent sur la magnanimité du ministre Kéïta d’accorder de l’importance au développement des communautés démunies. Rappelant que plan est une organisation internationale non gouvernementale œuvrant pour la promotion des droits des enfants et des groupes marginalisés, il indique que son approche est de promouvoir la participation des enfants, la protection et l’autonomisation économique afin de réduire leur pauvreté et faire progresser leurs droits fondamentaux.

Enfin, rappelant les objectifs du président IBK de faire un nouveau Mali, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Mamadou Frankaly Kéïta aïta a salué toutes les autorités présentes ainsi que les donateurs. Il cite Plan Espagne, Plan Mali et l’ONG Conseils et Appui pour l’Education à la Base (CAEB).  Indiquant que la cérémonie du jour consacre le lancement du projet : “Amélioration des conditions de vie des enfants et leurs familles grâce à un accès à des services énergétiques modernes, propres e énergétiques modernes, propres et abordables dans 30 communautés pat abordables dans 30 communautés pauvres du cercle de Kita dans le cadre de la facilité énergie ACP-UE”, il dit que ce projet est le résultat d’une collaboration exemplaire. Entre 4 institutions : Plan Espagne, Plan Mali, l’ONG Conseils et Appui pour l’Education à la Base (CAEB) et l’Agence des Energies Renouvelables du Mali (AER-MALI). Faire des énergies renouvelables la principale source énergétique du Mali, martèle le ministre, est la vision sectorielle à long terme du président de la République. D’un coût total de 2,63 millions d’euros (environ 1.722.650.000 F CFA), M. Kéïta dit qu’il est financé par l’UE (union européenne) à hauteur de 58% et Plan International Espagne à 42%. Il les remercie pour ce geste de développement socio-économique de notre pays. Contribuant à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement, à la réduction de la pauvreté, et aux objectifs du Développement Durable sur l’Energie tout en luttant contre les changements climatiques dans la zone rurale de Kita, ce projet d’une durée de 3 ans couvre 30 villages dans 4 communes du cercle de Kita. Il permettra d’atteindre les résultats suivants indique le ministre Kéïta. Il s’agit de : 3086 foyers améliorés ; 30 forages équipés de système de pompage PV ; 1000 m de réseau d’adduction d’eau par village ; 30 kiosques solaires pour la fourniture des services énergétiques ; 24 écoles éclairées par des kits solaires PV avec 10 points lumineux par école ; 30 moulins solaires ; 5 centres de santé équipés en réfrigérateur solaire, kits solaires et chauffe-eau solaire ; 60 lampadaires solaires ; 60 séchoirs pour le séchage des produits maraîchers fournis ; 180 bénéficiaires de renforcement de capacité en maintenance des systèmes solaires et dans la fabrication des foyers améliorés ; 21.621 personnes bénéficieront du projet dont plus de 17.822 enfants. En appui à l’AMADER, selon le ministre Kéïta, cette initiative contribue à la mise en œuvre des différentes politiques et stratégies, notamment politique énergétique nationale et la stratégie pour le développement des énergies renouvelables.

En visitant certaines réalisations, le ministre n’a pas occulté de rendre une visite de courtoisie aux notabilités. Finalement, ce sont nos petits esclaves malinkés (cousinage à plaisanterie) qui se retrouvaient autour de l’arachide ou de la pâte d’arachide. C’est sur ce que le ministre à déclarer le lancement de l’exécution dudit projet. Par cet acte, ce sont 30 localités dont Bendougouba qui sortent des ténèbres.

Boubacar DABO

Envoyé spécial à Kita

Commentaires via Facebook :

PARTAGER