Douanes maliennes : Doucara met le turbo

6
Douanes maliennes
L’Inspecteur Général Mahamet DOUCARA, DG Douanes Mali

Le tout nouveau Directeur général des Douanes maliennes vient de procéder à d’importants changements et des nominations dans des postes clés de l’administration douanière. L’objectif recherché est de relever le défi de recettes assignées à l’administration douanière au titre de l’exercice budgétaire de l’année 2019. Revue d’effectif !

Pour davantage mieux l’appuyer dans l’exécution correcte et efficace de sa mission à la tête de l’administration douanière, l’Inspecteur Général Mahamet DOUCARA a fait appel à un chevronné du sérail douanier, en la personne du Col Major Amidou Fakourou BAKHAGA, comme directeur adjoint. Pour un petit rappel, il faut noter que l’Inspecteur Principal Bakhaga remplace à ce poste, un autre grand de l’empire douanier, le Col Major Soungalo DEMBELE.

 

Les plus proches collaborateurs

Les différents changements opérés au sein de l’Administration des Douanes le sont pour un seul et unique objectif : relever le défi majeur de recettes. En effectuant ces changements et autres nominations, le DG des Douanes, le Général Mahamet DOUCARA, qui est un fin-connaisseur de la boîte, vient de lancer les balles pour l’objectif budgétaire de 2019.

Avant d’aborder le chapitre des nominations dans les directions et autres Bureaux de Bamako et de l’intérieur, il faut indiquer que l’ancien patron des Enquêtes et auteur de résultats très positifs pour le compte du Budget d’Etat, l’Inspecteur de 1ère Classe, Mamadou TRAORE dit Madou, pose désormais ses valises au Bureau du Contrôle Interne (BCI) devenant du coup la troisième personnalité des douanes du Mali.

Pour sa part, l’ancien Directeur régional des Douanes de Koulikoro, l’Inspecteur de Classe Exceptionnelle Adama SIDIBE, est désormais le nouveau Directeur de la Réglementation, du Contentieux et des Relations Internationales. Il retrouve une boîte qu’il maîtrise pour y avoir séjourné par le passé.

L’Inspecteur de Classe Exceptionnelle, Harouna DEMBELE a été bombardé à la tête de la Direction de l’Administration des Ressources Humaines, des Finances et du Matériel. Quant à l’ancien Directeur de l’Administration le Col Amadou KONATE, Inspecteur de Classe Exceptionnelle, il a été promu Directeur des Recettes, de la Planification et des Programmes de Vérifications.

De son côté, l’Inspecteur de 1ère Classe, Oumar TANGARA, qui fut par le passé chef du Bureau des Pétroles, a été nommé au poste de Chef de la Représentation des Douanes du Mali au Sénégal.

Il faudra noter que les Enquêtes Douanières ont désormais un nouveau directeur, il s’agit de Col Ahmadou SANOGO, précédemment Chef de Bureau principal des Douanes de Kayes. Le tout nouveau directeur des Enquêtes, aura comme adjoint, l’Inspecteur Alassane AG ASSADECK, précédemment directeur régional adjoint de Koulikoro.

Toujours au niveau des Enquêtes douanières, le tout nouveau chef de la division Recherches et Interventions s’appelle Amadou TRAORE (président de la F2dération malienne de judo), il était avant sa nomination, le chef de la section Recherches. Et pour clore le chapitre des Enquêtes Douanières, notons que l’Inspecteur Oumar KASSAMBARA est désormais le nouveau Chef de la section Recherches.

Quant à l’Inspecteur Diakité Saran Diakité, qui fut par le passé respectivement chef du bureau de l’Aéroport et du bureau 200, elle bénéficie d’une promotion, puisque nommée directrice adjointe de la direction de la facilitation et du partenariat avec les entreprises.

Autre cadre douanier et non moins ex-chef de la BMI de Bamako, l’Inspecteur Abdrahamane DIAKITE, est nommé directeur adjoint du Contrôle Après Dédouanement, tandis que l’Inspecteur Seydou N’Daou se retrouve chef section contrôle des exonérations et des régimes particuliers au sein de la même direction : Contrôle Après Dédouanement.

Douanes régionales de Kayes

A Kayes, le Col Mohamed Alhousseini AG HADE, qui ne bouge pas, aura comme adjoint, l’Inspecteur Ousmane GUINDO, précédemment chef de la division des brigades au niveau de la direction du District de Bamako.

Toujours à Kayes, le nouveau Chef de Bureau principal est l’Inspecteur Mamadou Dicko DIALLO, qui était le chef du bureau de Sikasso. Quant à l’Inspecteur Mamoudou GORO, il s’est vu confié les commandes du Bureau spécialisé des Douanes de Sadiola, et l’Inspecteur André DIALLO est nommé chef de Brigade. Il faut souligner que l’Inspecteur André Diallo était précédemment le chef du bureau de Badogo (Yanfolila).

L’Inspecteur Ousmane TRAORE, ex-chef de Bureau de Zégoua, devenu entre-temps, chef de brigade du bureau 200 (Bamako-Fer) est désormais le tout nouveau chef de Bureau frontalier de Diboli.

De son côté, l’Inspecteur Vamara OUATTARA s’est vu attribué le poste de premier chef d’un autre bureau frontalier du Mali vers le Sénégal, celui de Mahina-mines. Il aura comme adjoint, du moins comme chef de brigade l’Inspecteur Fousseini CAMARA, qui occupait le même poste au Bureau de Zégoua dans le cercle de Kadiolo.

Douanes régionales de Koulikoro

A Koulikoro, c’est le Col Abdrahamane Ly qui prend les commandes de la Direction régionale et, pour sa part, l’Inspecteur Ibrahim CAMARA est nommé directeur régional adjoint des Douanes de la deuxième région administrative du Mali.

Toujours concernant les douanes de Koulikoro, le Bureau principal de Kati a un nouveau chef, c’est l’Inspecteur Amadou Sacko, qui quitte Diboli à la frontière entre le Mali et le Sénégal où il était le chef du bureau secondaire. A Kati, l’Inspecteur Sacko aura comme chef de brigade, l’Inspecteur Fodé Koné, qui était précédemment le chef section manifeste des Douanes de Koutiala.

Restons à Koulikoro pour souligner que l’Inspecteur Dramane TOURE est nommé chef de brigade adjoint et le chef de visite dudit bureau a une nouvelle adjointe en la personne de l’Inspecteur Traoré Oumou SIDIBE, tandis que l’Inspecteur Badi MAIGA, de son côté a pris la tête de la section Recherches des Douanes de Koulikoro ; il remplace à ce poste l’Inspecteur Modibo Tounkara.

Enfin à Kati, la toute nouvelle cheffe du Contrôle Différé s’appelle Gano Anta CISSE, Inspectrice des Douanes de son état.

 Direction des Douanes du District de Bamako

Le Col Djigui Koumaré quitte le BCA pour prendre la tête de la direction régionale du District de Bamako ; il remplace à ce poste le Col Ahmed AG BOYA, qui a pris le chemin inverse pour prendre la tête du Bureau du Contrôle après Dédouanement (BCA) en tant que premier responsable. Au niveau des Douane du District, le Col Koumaré aura comme adjoint, l’infatigable Inspecteur Diagueli DIAKITE. Toujours à la direction des douanes du District, c’est l’Inspecteur Yoro DIALLO qui a pris la tête de la Division des Services de Bureaux, et l’Inspecteur Alou SAMAKE, qui était précédemment chef BMI de Kadiolo est nommé chef de la Division des Services de Brigades des Douanes du District.

Parlant toujours des Douanes du District, c’est l’Inspecteur Oumar Camara qui a été nommé chef de Brigade de Faladiè (Bureau 205). Quant à l’ex-chef de brigade du Bureau 205, l’Inspecteur Aboubacrine Dadda MAIGA,  il s’est vu attribué le poste de chef brigade du Bureau 200 (Bamako-Fer).

Toujours au niveau de la direction du District de Bamako, l’ex-chef du Bureau du Guichet Unique, le Col Abeta AG SEYDOU, a désormais les clefs de Chef du Bureau de l’Aéroport international Modibo Kéïta de Sénou.

Concernant la Brigade Mobile d’Intervention (BMI de Bamako), c’est l’Inspecteur Toumani DIALLO qui est le nouveau Chef. Précédemment, Toumani DIALLO était à la tête de la section Exploitation des Enquêtes douanières.

Le Bureau Spécialisé du Guichet Unique de Dédouanement a un nouveau patron, il s’agit du Col Baye AG ASSONI, qui quitte le Bureau principal de l’Aéroport après d’énormes performances réalisées en matière de recouvrement de recettes.

 Douanes régionales de Sikasso

Après la nomination de l’ex-directeur régional au poste de Directeur général des Douanes, les douanes de la troisième région attendait la nomination d’un patron et c’est le Col Cheick Amala DIALLO qui a hérité du poste laissé vacant par le Général Mahamet Doucara. En plus de la nomination du Directeur régional, les Douanes de Sikasso ont d’autres changements, notamment au niveau de la Division des Services de Bureau, avec la nomination de l’Inspecteur Mamadou Abdoulaye ONGOIBA. Il en est de même, pour le Bureau principal, qui sera désormais dirigé par l’Inspecteur Seydou TRAORE, ex-chef du Bureau principal de Ségou. A Ségou, Seydou TRAORE a réalisé de résultats probants en matière de recouvrement de recettes, avec une moyenne mensuelle bien acceptable.

D’autres Bureaux de la région de Sikasso ont enregistré de nouvelles arrivées à leur têtes, c’est le cas du Bureau de Zégoua, désormais confié à l’Inspecteur Sidy Moctar DEMBELE, avec comme chef de Brigade, l’Inspecteur Ali Coulibaly (à ne pas confondre avec l’ancien DG).

A Koury, le tout nouveau Chef du Bureau à pour nom Inspecteur Bakary TOGO, qui était précédemment, le Chef du Bureau de Zégoua. Quant au Bureau de Badogo (Yanfolila), il sera dirigé par l’Inspecteur Tiéoulé BAGAYOKO, qui était auparavant aux Enquêtes Douanières.

Concernant la BMI de Kadiolo, son tout nouveau Chef se nomme Inspecteur Boubacar BARRY et l’Inspecteur Aboubacar DIALLO a été promu Chef de la Section Recherches des Douanes de Sikasso.

 Douanes régionales de Ségou

Dans la cité des Balazans, le Col Abdou MAIGA, qui ne bouge pas, aura comme adjoint l’ancien chef du Bureau de Kati, le Col Mohamed COULIBALY.

Quant au Bureau de San, il sera dirigé désormais par l’Inspecteur Seydou A. SIDIBE, qui était précédemment Chef du Bureau des Douanes de Mopti.

 Douanes régionales de Mopti

Les Douanes de la cinquième région administrative ont connu d’importants changements. L’Inspecteur Bazoumana SIMAGA a été promu au poste de Directeur régional ; il a un nouvel adjoint en la personne de l’Inspecteur Yacouba DEMBELE, qui était avant cette promotion, chef de Division Facilitation des Procédures et Assistance aux Entreprises à la direction de la Facilitation et du Partenariat avec les Entreprises.

Tout comme la direction régionale, le Bureau principal de Mopti a un nouveau chef, c’est l’Inspecteur Mamadou OUEDRAOGO et la brigade de Mopti a été confiée à l’Inspecteur Djibril KEITA, qui était le chef du Bureau de secondaire de San.

 Bureau des Régimes Economiques

Le Col Ibrahima CONDE n’a pas bougé, et son équipe a enregistré de nouvelles arrivées, notamment la Section Entrepôt qui sera dirigée par l’Inspecteur Soumaïla DIENTA en provenance de Sikasso où il était le Chef de la Division des Services de Bureaux.

De son côté, le Bureau des Exonérations Douanières que dirige l’Inspecteur Sira MALLE, a enregistré l’arrivée de l’Inspecteur Amadou CISSE, au poste d’adjoint au chef de Brigade.

Enfin, le Bureau du Contrôle du Transit a enregistré deux arrivées, celles de l’Inspecteur Mamadou NIAKHATE comme Chef de Brigade et de l’Inspecteur Sékou DIAKITE comme Chef Section Autres Axes.

La répétition étant pédagogique, soulignons que tous ces remue-ménages visent un seul et unique objectif, l’atteinte des Objectifs de recettes assignées à l’Administration des Douanes au titre du Budget d’Etat : Exercice 2019.

Correspondance particulière

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Avec ces efforts très importants de ces soldats de l’économie, notre pays ne s’en sort pas dans son processus de gouvernance parce que d’autres malfaiteurs tapis à l’ombre se mettent à voler en bandes organisées ces efforts de ces soldats de l’économie. Il faut des personnes pleines de civisme afin que l’utilisation de ces efforts soit faite de façon rationnelle et juste pour le bonheur des populations maliennes qui souffres, souffres et souffres depuis toujours. Que ces voleurs cessent de se méprendre, car toutes les bêtises du monde ici bas ont une fin et ceux du Mali finiraient très prochainement.

  2. Le seul objectif visé dans ce changement, c’est l’atteinte d’un objectif visé qui passe forcement par un résultat probant, que Dieu, les accompagne, du courage les soldats de l’Economie

  3. En lisant cet article, j”ai l’impression qu’on parle de l’armée malienne, avec des titres comme général, colonel,entre autres….

    Raison pour laquelle ce nouveau Directeur aussi va échuer, on ne fait que donner plus de pouvoirs aux individus au détriment des institutions.
    La réforme devrait commencer d’abord par de novelles orientations, un nouveau cadre organisationel, des nouveaux moyens pour rélever les défis du moment,au lieu de se focaliser sur de simples mutations avec des individus qui ont quasiment la même culture de gestion.

    Pour conclure, je dirai qu’on ne va rien réussir dans l’improvisation,….!

    • De tout les façons n’oublie pas que une recette bien précise est exigé a la douane chaque année et elle arrive à mobiliser laissons les critiques qui n’apportent rien. Merci

  4. 1- Le 1 er Ministre dans son rôle de journaliste, comme à l’époque où il s’est fait passé comme stratège en sécurité par ses écrits dans les journaux juste après son limogeage pour faire sa propre promotion! Résultat: bref passage en France et le retour aux affaires. . . . .!

    2- Dans l’imbroglio qui l’oppose au ministre de l’Economie et des Finances, “le journaliste 1er ministre” place ses hommes aux sources même du frais, du liquide et de l’espèce sonnante et trébuchante. . . .! ! ! ! Ainsi on aura plus besoin de l’avis du dit ministre de l’Economies et des Finances pour telles ou telle prévisions et projections dans un futur proche. . . . . ! ! !

    3- Et une bonne couverture médiatique sur la douane mettra la cérise sur le gâteau pour être moins amer à avaler par le commun des Maliens__________________! ! ! ! ! !

  5. Bonjour,
    Courage et bonne continuation aux promus pour relever le défi de l’augmentation des recettes de l’Etat, objectif de la nouvelle administration des douanes et de tous les agents.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here