Interconnexion entre la DNCC-LA DRCC et la DND : La fin de la fraude sur les importations et les exportations

1

Selon le président du conseil national du Patronat, Mamadou Sidibé, c’est un projet majeur sur lequel, ils réfléchissaient depuis un certains temps. L’interconnexion permet d’éviter les fausses intentions d’importation. Elle reliera la Direction nationale du commerce (Dncc), les directions régionales (Drcc) et les douanes. Elle permet aussi d’avoir des statistiques fiables et des fichiers informatisés. Cela permettrait à la douane malienne de percevoir plus de droits et augmenter les recettes de l’Etat, a indiqué le président Sidibé.

Modibo Kane Keita, Directeur Général des douanes, lui pense que l’interconnexion est un moyen permettant de mettre en phase, la Dncc et les douanes avec efficacité et efficience. Les recettes vont pouvoir rentrer de part et d’autres.

Le Directeur national du commerce et de la concurrence, Modibo Keita, affirme que ce projet a pu voir le jour grâce à l’appui du ministère du commerce et du conseil national du patronat. C’est un projet vieux de 10 ans qui se réalise aujourd’hui, pour renforcer les capacités des travailleurs. M. Keita soutient que cette interconnexion va assainir le monde du commerce, car il y a un réseau de faussaires qui s’est développé entre la Dncc et les douanes. Maintenant, cette plateforme va amoindrir les effets des fraudeurs. Ces fraudeurs, ajoutera le Directeur, n’hésitent pas à introduire des fausses intentions d’importation ou d’exportation. Parfois, ils établissent des intentions pour exporter de la mangue et c’est du bois qu’ils exportent.

A noter que cette interconnexion a couté la bagatelle de 249 millions F Cfa financée par le conseil national du patronat. Il va permettre d’augmenter les recettes douanières avec la sécurisation des intentions d’importation et d’exportation. Elle est gérée par la cellule d’appui à l’informatisation des services financiers et fiscaux.

Harber MAIGA

======================

Modibo Kané Keita à propos de l’interconnexion entre la DOUANE ET LA DNCC

‘’Il faut qu’on arrive à un système sans papiers’’

En marge de la cérémonie de lancement de l’interconnexion entre la Douane et la Direction nationale du commerce et la concurrence, le Directeur Général des douanes, l’inspecteur Général, Modibo Kane Keita, affirme que cette initiative est l’une des plus grandes reformes jamais engagées dans le secteur des douanes et du commerce. Elle permet aux deux services de travailler en étroite collaboration pour éviter les fraudes et renflouer les caisses de l’Etat. Selon lui, les fraudes sur les intentions d’importation constituent une véritable hémorragie pour les finances publiques. L’inspecteur Général des Douanes soutient que la Douane malienne est en perpétuelle mutation et irréversiblement vers l’informatisation, car il faut qu’on arrive à un système sans papiers.

L’informatisation des douanes permet d’avoir des données sécurisées et des statistiques fiables qui vont amener la sérénité dans le travail. Le traitement des dossiers sera plus rapide et l’administration en général doit aller vers ça, conclut-il.

H. M

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.