Signature du Protocole d’accord entre EDM-Sa et Orange Mali : Un pas géant dans la concrétisation du projet de production de l’énergie verte

0

La Société Energie du Mali (EDM-sa) et Orange Mali ont signé, le 30 septembre dernier, un protocole d’accord portant cession du surplus énergique produit par la future ferme centrale solaire de l’opérateur global de téléphonie. C’était à l’Hôtel Radisson Blue Collection, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, en présence des directeurs généraux d’Orange Mali, Brelotte Ba et d’EDM-sa, Oumar Diarra.

Orange Mali a travers son Plan Stratégique ‘’Engage 2025’’ s’engage durablement pour l’environnement grâce à l’utilisation des énergies renouvelables. Dans le cadre de la concrétisation de cet engagement, l’opérateur global de téléphonie a obtenu du ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau, l’autorisation d’installer une ferme centrale solaire. Cette centrale solaire sera installée sur une superficie de 40 hectares dans la zone de Kati. Elle aura une capacité de 25Mwc, pour fournir 48Gwh d’énergie, avec 30Mwh de stockage.

Ce protocole d’accord va permettre à Orange Mali de céder le surplus énergétique de cette centrale à EDM-SA. A travers ce protocole, Orange Mali procède à une compensation de l’énergie produite et injectée contre une réduction équivalente sur sa facture énergétique. L’éventuel surplus de production est revendu à EDM-SA. Le géant malien de l’électricité pourra définir les règles, les conditions du transport et de la distribution de l’énergie produite par cette centrale photovoltaïque vers les différents points de consommation.

Ce projet aura des avantages considérables pour les différentes parties. Il permettra à l’Etat malien de contribuer à la réalisation de son objectif d’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national. Quant à l’EDM-SA, elle peut faire face à une demande croissante non satisfaite en électricité. Orange Mali va réaliser des économies de charges d’énergie et une forte amélioration du taux d’énergie renouvelable passant de 119% à 60% dès la première année d’exploitation de la ferme. Ce taux passera à 50% à l’horizon 2025 conformément aux objectifs de son ‘’Plan Stratégique Engage 2025’’.

La signature de ce protocole entre le directeur général d’EDM-sa, Oumar Diarra et celui d’Orange Mali, Brelotte Ba, constitue un pas de géant dans la concrétisation du projet de production de l’énergie verte.

Le directeur général d’Orange Mali, Brelotte Ba, a salué la décision historique du ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau d’octroyer à Orange Mali, une autorisation d’autoproduction à travers une ferme solaire. C’est une première en Afrique, a-t-il souligné, en ajoutant que le Mali montre la voie aux autres pays de l’Afrique de l’ouest et de toute l’Afrique à travers ce partenariat innovant. Aux dires de Brelotte Ba, la signature de ce protocole est une nouvelle phase dans le partenariat fécond entre Orange et EDM-sa, deux sociétés leaders dans leurs domaines respectifs. Le directeur général d’Orange Mali a remercié le directeur général d’EDM-sa, Oumar Diarra pour son leadership et les membres de son équipe qui ont travaillé à concrétiser cet accord. Il a remercié le ministre Traoré dont le leadership a permis la réalisation d’un tel projet au Mali.

Prenant la parole, Oumar Diarra, le patron de l’Energie du Mali, a salué l’engagement des plus hautes autorités de la Transition et l’engagement personnel du ministre Traoré pour l’accompagnement de la société Edm-sa dans le sens de l’amélioration de la performance opérationnelle et financière. « Ce protocole concrétise la volonté de Monsieur le ministre de mettre en œuvre cet engagement et nous ne manquerons pas d’accompagner toutes les actions allant dans ce sens sous votre leadership », a martelé Oumar Diarra. Pour lui, ce protocole s’inscrit en droite ligne de la détermination et de la vision du ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau.

C’est une opération à forte valeur ajoutée pour la société EDM-sa, a reconnu Oumar Diarra. Pour lui, cette opération innovante permettra d’améliorer le mixte « énergétique d’EDM-SA avec une puissance additionnelle de 25megawatt. Elle serait injectée sur le réseau EDMA de 19h jusqu’à 1h du matin.

Drissa Togola

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here