Marches publics : En 2016, l’ARMDS a traité 1627 dossiers pour un montant de plus d’un milliard de F CFA

0

L’Autorité de régularisation des marchés publics et de délégation des services publics (ARMDS) a organisé, du 29 mai au 02 juin 2017, deux sessions de formation et d’information à l’intention des cadres et agents des directions de finance et du matériel des départements ministériels, sur les procédures de passation, d’exécution, de contrôle et de règlement des marchés publics.
Le conseiller à l’ARMDS, Gaoussou Abdoul Kadre Konaté, a présidé l’ouverture des sessions, qui ont pris fin aujourd’hui au Centre de formation pour le développement (CFD) à Hamdallaye ACI 2000.

A l’entame de son allocution, M. Konaté a déclaré qu’en 2016, l’ARMDS a passé 1627 marchés par les autorités compétentes pour un montant de 1 696 095 265 670 francs Cfa. « Le Mali affiche depuis 2013 une augmentation croissante du nombre et du volume des marchés passés », a-t-il indiqué. Selon Gaoussou Abdoul Kadre Konaté, cette formation de l’ensemble des acteurs de la commande publique occupe une place hautement importante. C’est pour cette raison que dans le cadre de la gestion de la formation en 2016, année de la première mise en œuvre, « 1446 acteurs ont été formés à Bamako et dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso Ségou et Mopti, a-t-il ajouté.
« En 2017, notre ambition est de former, conformément au programme, au moins 1500 acteurs de la commande publique sur les procédures des marchés et des indications des services », a-t-il annoncé. Le conseiller à l’ARMDS précisera, ensuite, qu’avec l’accompagnement des projets d’appui à la gouvernance économique, le nombre des acteurs formés est 568 fois le chiffre de la deuxième session. M. Konaté a, souligné que l’une des missions importantes pour l’ARMDS est le renforcement des capacités dans l’information de la commande publique. A cela, il a ajouté que la formation que l’ARMDS fait à l’endroit du personnel des directions de finance et du matériel constitue un atout pour ceux-ci. Elle permettra certainement de maîtriser les techniques liées aux règles du marché public. Aux dires  de Gaoussou Abdou G. Konaté, la procédure de passation du marché n’est pas comprise par les agents chargés de l’appliquer et les opérateurs économiques. Cette session que l’ARMDS organise à l’intention de toutes les structures concernées dans le domaine du marché public va faciliter la maîtrise et la pratique de la procédure. Pour terminer, M. Konaté a demandé à tous les participants de donner le meilleur d’eux-mêmes pour que la formation soit à la hauteur de souhait. A l’issue de ce séminaire, « je suis sûr que vous sortiez tête haute tout en ayant maîtrisé la procédure et la technique du marché public », a conclu M. Konaté.

Mamadou DOLO                                                                                                      [email protected]

Commentaires via Facebook :