Exploitation de l’or au Mali : L’entreprise B2 GOLD lance un important projet minier à Fekola

0

B2 GOLD, l’entreprise qui construit ses propres projets avec son expérience et sa politique de transfert de compétence, a procédé, le vendredi 20 novembre 2015, à la pose de la première pierre de son projet de mine à Fekola, cercle de Keniéba. C’était en présence du représentant du ministre de tutelle, des autorités locales et traditionnelles ainsi que des responsables de B2 Gold. Ce projet de mine sera développé avec une équipe multinationale avec des Maliens à des postes de responsabilité. La production de l’or commencera à partir de fin 2017 pour une durée de 12 ans et avec une possibilité d’aller  au-delà, à cause du potentiel de la localité.

Lors de son intervention, le maire Kéniéba, Mamadou S Diallo a fait savoir que ce projet minier est une nouvelle opportunité de financement du développement du pays. « Vous allez procéder à la pose de la première pierre des installations de production du projet et de même l’affirmation et la confirmation de l’installation d’un partenaire au développement», a-t-il indiqué. Le maire a  demandé aux responsables de la future mine de compatir aux douleurs des communautés voisines et aux partenaires du projet. Selon lui, déjà, il y a une bonne collaboration entre les habitants et les responsables du B2 Gold. Dans son intervention, le Directeur Afrique du Groupe B2 Gold, Bill Lyttle, a remercié les invités pour leurs présences à cette cérémonie. Il dira que  B2 Gold est un producteur de moyens par des opérations dans quatre pays et qu’ils sont partout dans le monde depuis  environs 8 ans. Selon lui, l’entreprise  évolue dans l’exploration, la finance et le développement. Il a déclaré qu’ils sont conscients qu’aucun projet ne peut réussir sans une équipe de construction solide avec des années d’expériences nécessaires pour construire une mine de classe mondiale, ce qui sous entend une combinaison à coté des expatriés internationaux chevronnés et  de travailleurs qualifiés et non qualifiés. Pour lui, tout cela ne peut se faire sans le support du gouvernement malien qui prône l’industrie minière. Ainsi, Bill Lyttle a souligné que les réunions tenues avec  les autorités  lui ont permis de comprendre clairement les attentes  des communautés à la base. Il dira qu’ils sont conscients que chaque projet doit atteindre une communauté d’où la licence sociale d’exploitation et que cela se fait à travers le développement des chaines de communication solide avec les communautés. « Nous allons créer des opportunités supplémentaires pour les collectivités en dehors des limites de la mine. L’objectif de B2 Gold  est de laisser un résultat positif, pérenne  pour le pays après le départ de la mine, à travers des domaines tels que le développement des  PME, le financement de l’éducation, la formation ainsi que le soutien des initiatives de santé », a-t-il dit. Pour sa part, le représentant du ministre des mines, Robert Diarra, a souligné que cette cérémonie est la suite logique du thème  de la 6ème édition des journées  minières et pétrolières qui s’est tenu tout récemment. A en croire le représentant du ministre, la pose de la première pierre de cette future mine confirme la tradition séculaire de production aurifère qui se perpétue avec l’existence à ce jour de dix mines d’exploitations minières pour une production moyenne de 46 tonnes depuis quelques années.  Par rapport à la nouvelle mine de Fekola, il a expliqué que son entrée en exploitation dans les mois à venir et celle de Komana qui lui précédera et malgré la fermeture de deux autres d’or, vont à coup sûr booster la production nationale du fait que ces mines auront les capacités nettement supérieures à celles qui sont sur le point de fermer. A noter que cette cérémonie a été sanctionnée par une visite des différents sites du projet.

Ousmane Baba Dramé

 

PARTAGER