Loulo-Gounkoto : La troisième mine souterraine va permettre au complexe d’atteindre ses prévisions

0

La nouvelle mine souterraine de Loulo-Gounkoto monte en puissance alors que l’exploration continue de prolonger la durée de vie du complexe, ce qui permettra de contribuer plus à l’économie nationale. Cette troisième mine souterraine, qui est la dernière génération des mines souterraines avec des nouvelles technologies, va sans doute permettre au complexe aurifère d’atteindre ses prévisions de production annuelle. L’annonce a été faite par les responsables au cours d’une conférence de presse que le Groupe Barrick Gold Corporation a organisée, le samedi 2 octobre 2021, à Loulo, Kènièba

« Le complexe aurifère Loulo-Gounkoto demeurera pour l’avenir, un contributeur majeur à l’économie malienne d’autant plus qu’il continue de remplacer les réserves épuisées par l’exploitation minière », a déclaré le Président et Directeur Exécutif de Barrick, Dr. Mark Bristow, lors de la rencontre périodique que la société organise pour les médias. En effet, les mines exploitées au Mali par Barrick et son prédécesseur Randgold ont dépensé quelques 8 milliards de dollars dans le pays sous forme d’impôts, de redevances, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux au cours des 24 dernières années. Ainsi, au titre de cette année, elles ont versé 318 millions de dollars au gouvernement en impôts, redevances et dividendes, et investi plus de 13 millions de dollars dans des projets de développement communautaire allant de la santé et de l’éducation à des initiatives de développement économique comme son programme incubateur d’entreprises conçu pour doter les entrepreneurs débutants de compétences en gestion. Ce programme a ainsi favorisé la création de plus de 180 emplois directs et a permis aussi à 75% des entreprises d’augmenter leurs revenus.

La société est confiante concernant l’atteinte de ses prévisions en ce qui concerne le complexe Loulo-Gounkoto, mondialement connu comme l’une des plus grandes mines au monde. Selon Dr. Bristow, il est sur la bonne voie pour atteindre ses prévisions de production annuelle, avec sa nouvelle mine souterraine à Gounkoto, la troisième opération souterraine du complexe qui augmentera la production. Cette troisième mine souterraine est la dernière génération des mines souterraines avec des nouvelles technologies.

Par ailleurs, dans sa politique de promotion des nationaux, le complexe Loulo-Gounkoto respecte son engagement en faveur de l’emploi et de la promotion des ressortissants du pays d’accueil conformément à la politique mondiale de Barrick, et des ressortissants du cercle de Kéniéba ont été formés avec succès pour opérer sur des équipements clés dans la nouvelle mine souterraine de Gounkoto.

Le complexe est presque entièrement doté en personnel et géré par des Maliens. Cependant, grâce à une exploration réussie, le complexe est en voie d’augmenter pour une troisième année consécutive, les réserves de minerais déjà exploitées et les résultats prometteurs des cibles de Yaléa Ridge et de Gounkoto-Faraba réaffirment le potentiel de nouvelles extensions de la durée de vie de la mine. « Loulo-Gounkoto est l’une des plus grandes opérations minières aurifères au monde et elle continue de confirmer son statut de membre du club d’élite de 1er Rang de l’industrie ainsi que du plus grand contributeur du secteur privé au PIB du Mali », a-t-il déclaré. En ce sens, Dr. Bristow dira que c’est une fierté pour lui d’être sur la mine de Loulo-Gounko du fait qu’elle est dirigée par des Maliens. A l’en croire, cette politique va au-delà de sa fierté parce que des Maliens opèrent aujourd’hui en Afrique de l’Ouest et de l’Est.

Ousmane Baba Dramé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here