Revendications catégorielles : Les banquiers en grève malgré un accord

6
A propos de l’un des leurs arrêtés : Les banques menacent de suspendre leurs activités pour 48 h

Après deux jours d’intenses négociations à la direction nationale du travail entre le ministre du Travail et de la Fonction publique, l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBF) et le Syndicat national des banques et établissements financiers, un accord avait été trouvé.

Il porte sur la mise en place, sans délai, d’une commission de travail pour discuter les points de revendications afin d’y apporter des solutions consensuelles. Pour cela, le ministre du Travail a proposé au syndicat, la suspension de la grève, au moins, pour 15 jours afin de permettre à la commission de faire son travail.  Mais, contre toute attente, le secrétaire général du syndicat a refusé de signer le procès-verbal.

Cette commission devait être composée comme suit : des membres du syndicat et du ministère du Travail, des représentants des ministères de la Justice, de l’Economie et des Finances, des représentants du Conseil national du patronat et de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers.

Face au refus du secrétaire général du syndicat qui consacre l’échec des négociations, des mesures ont été prises par l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBF) afin d’amoindrir les effets de la grève. Il s’agit de la mise en œuvre d’un service minimum, de la continuité des opérations de compensation, du fonctionnement et l’approvisionnement des guichets automatiques.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore les motivations du débrayage de 72 h qui a commencé depuis hier, il y a lieu de savoir que les salariés des banques se plaignent du fait que, dans l’exercice légal de leur profession, ils font l’objet, très souvent, de l’abus, de menaces, de chantages par les juges se traduisant par des interpellations et ou inculpations intempestives. Il s’agit là d’un bras de fer banquiers-magistrats.

Les premiers estiment que les juges d’instruction en charge des affaires concernant les banques et établissements financiers n’ont, soit pas connaissance de la législation spécifique régissant cette corporation, soit ils écartent de mauvaise foi cette législation, créant une insécurité judiciaire terrible et invivable pour ceux les banquiers.

Du côté des magistrats, on évoque l’indépendance de la justice, surtout pour des cas concernant les particuliers que tentent de défendre le syndicat des banques et établissements financiers.

IS

 

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. En resumant cette affaire, je dis simplement que l’escroc a été escroqué ! Demandez a ce ”petit monsieur de Cissé technologie”, comment il a pu escroquer l’état du Mali de 2009 à nos jours. A titre de d’informations, je vs signale que cet illettré a commencé ses activités en 2009 avec la bénédiction de Lobbo Traoré,l’ex prémière dame.
    -1ere affaire Hôpital Gabriel Touré sous la direction de l’ancien directeur Abdoulaye NENE Coulibaly sur recommandation de l’ancien ministre de la santé Omar Ibrahim touré dans un appel d’offres ” dirigé” où il engrange 225.000.000. cfa pour les matériels achetés à 40 millions cfa
    -2 affaire Hôpital du Point G avec le médecin colonel Fau où il gagne dans un appel ” dirigé” encore 375 millions de fca en livrant le” matériel occasion” que cet hôpital accepte
    – 3eme affaire Hôpital de kati, dans un appel d’offres” dirigé ” où il obtient près de 400 millions en livrant le matériel numérique en radiologie
    -4eme affaire, hopital du mali sous la direction de l’actuel directeur Dr kANE ? Là, il ” donne” cadeau un système de numerisation mais se rattrape sur les films avec un montant de 140 millions cfa pour des films que l’on a à 20 millions cfa….cette période coïncide avec le départ de du Ministre Touré de la santé dans l’affaire du fonds mondial , qui a été remplacé par la Ministre Marie Madeleine Ba; cette dernière pour s’enrichir d’avantage obligea sa fille Awa de divorcer et l’a fait fiancer à ” cissé tech” comme on l’appelle. Ici, l’argent est tombé par sacs entiers avec la complicité de Lobbo Traoré.: construction des villas et des maisons et cadeau de mariage à sa propre fille, Madeleine lui a donnée 100 millions cfa pour qu’elle se débrouille avec ça !!

    – 5eme affaire hôpital de Sikasso…..
    – 5 eme affaire hopital Somino dolo , achat de scanner à un 1 milliard 500 millions cfa( qui NE marche pas de nos jours) pour unprix Fob à 200 millions cfa
    – 6 eme affaire EBOLA où le ministre ignard de la santé Ousmane koné s’en fit plein les poches avec un marché de 8 milliards cfa où des sceaux à l’unité couta 60.000 cfa…..là aussi Le DFM, l’ancien DG de la DGMP , et l’actuel DG du tresor se sont donné à coeur joie pour piller le pays……même l’ancien premier ministre Mara a recu des documents accablants sur ce prédateur de l’economie malienne
    -7 em affaire , le fameux logiciel de gestion de AMO, où la mafia IBKIENNE est entée en action par le canal du beau frère national au ministère de la solidarité et du developpement qui fit passer un marché de près de 8 milliards cfa !!!le logiciel le plus cher d’afrique. A l’epoque, quand nous accusâmes SEKOU DIAkITE d’avoir acheté l’ancien à plus d’un milliard cfa…… celui-là alors!!! et le conseil de ministres approuvant le dit marché a cru devoir nous berner en disant ” compte tenu des difficultés de maintenance de l’ancien logiciel, il urgeait de payer un nouveau logiciel…..” que du bluff.
    Vous parlez de justice dans ce pays transformé en Etat voyou par IBK ?
    Vous parlez de l’independance de la justice dans un pays où l’escroquerie est étatisée?
    Vous parlez de justice dans un pays où on achète un avion Boeing sans facture…et même la ” poule ne lève pas de ses oeufs”
    Je vous informe mon cher DAK que la justice d’un pays voyou est au service de l’Etat voyou. p oint-Barre

  2. La justice ne fais sont travail les jeune banquier aujourd’hui pensent que quand tu travaille à la banque du jour au lendemain doivent devenir riche il collaborent avec les bandits pour dévaliser les pauvres citoyens

  3. Igor devait s’atteler à empêcher d’abord la grève de ses collègues banquiers avant quoi que soit. Un préavis déposé depuis le 09 novembre et selon les dires du SG du syndicat, aucune autorité ne les as saisis pour entamer les négociations. Alors on est en droit de se demander à quoi sert le Ministère de l’Economie et des Finances dirigé par IGOR qui est de surcroît un banquier ? Pourquoi Igor n’a pas cherché à rencontrer les syndicalistes banquiers pour adoucir la situation et éviter la grève ? Apres la grève illimitée des Impôts, les banquiers vont ils partir aussi en grève illimitée ? Entamer la négociation à temps avec les partenaires sociaux est la moindre des choses que doit faire les responsables départementaux.
    Le President IBK doit situer les responsabilités de cette négligence coupable et sanctionner les coupables, car aujourd’hui ce sont les salaires, les bourses des étudiants, les soldes des militaires et les pensions des retraités qui sont bloqués dans toutes les banques. Aujourd’hui c’est l’activité économique tout court du pays qui est bloqué.
    Le Peuple Malien est déjà meurtri par les attentats odieux de Radisson, à cela vient de s’ajouter cette grève horrible qui aurait pû être éviter si les autorités s’étaient pris à temps. Que Dieu sauve notre Maliba de ses dirigeants incapables.

  4. Eh Kouyaté ! Où as-tu déniché des policiers et des gendarmes dans cette affaire ?

    • PRINCE TON CAS EST TRÈS GRAVE
      TU NE CONNAIS PAS L’EXISTENCE DES OFFICIERS DE POLICE JUDICIAIRE OPJ
      TU CROIS QU’UN MAGISTRAT SE LÈVE SEUL POUR ALLER ARRÊTER UN BANQUIER
      SI TU NE CONNAIS RIEN TU TE TAIS OK

  5. LE SYNDICAT DES BANQUES DOIT COMMUNIQUER AVEC LA POPULATION A TRAVERS LES RADIOS POUR LES INFORMER ET SENSIBILISER SUR CE PROBLÈME ET DONNER DES EXEMPLES PRÉCIS HARCÈLEMENTS DONT ILS FONT L’OBJET DE LA PART DE CES MAGISTRATS POLICIERS ET GENDARMES DANS L’EXERCICE DE LEUR MÉTIER

Comments are closed.