Suite du Coup d’Etat au Mali: report d’une émission de 30 milliards FCFA d’obligations du trésor

6

La solution CEDEAO, trop simpliste pour résoudre la crise malienne ?

L’Agence UMOA-Titres a annoncé le 25 août 2020 aux investisseurs de l’Union monétaire ouest africain (UMOA), que l’Etat du Mali” a décidé de reporter à une date ultérieure, l’émission simultanée d’obligations assimilables du trésor (OAT), de maturité trois ans et cinq ans et d’un montant de 30 milliards de FCFA (45 millions d’euros), initialement prévue ce mercredi 26 aout 2020. Cette annonce a été signée par le Directeur de l’Agence basée à Dakar.

Ce qui est troublant dans cette annonce c’est l’expression « l’Etat du Mali». Renvoie-t-elle au pouvoir confisqué du président Ibrahima Boubacar Keita ou à celui non reconnu de la junte ? C’est un secret de polichinelle que depuis le 18 août 2020, date du coup d’Etat militaire au Mali, il n’y a plus d’Etat dans ce pays, ni un gouvernement transitoire, les négociations entre la junte militaire et les envoyés de la CEDEAO n’ayant encore rien donné. A noter que la BCEAO a annoncé hier avoir rouvert ses guichets au Mali et rendu le système de compense de nouveau disponible pour les banques.

Le Trésor malien a recours fréquemment aux émissions d’obligations et de bons du trésor surtout avec la pandémie de la Covid-19 et les difficultés financières de l’Etat malien. Pour le mois d’août 2020, les intentions d’émissions de titres publics du Mali se chiffrent à 60 milliards de FCFA. Le trésor public malien a déjà levé 33 milliards de FCFA le 12 août. A cela, s’est ajouté 55 milliards de FCFA de bons Social Covid-19 levé le 4 août. C’est dire les difficultés financières qui pointent à l’horizon dans les jours ou semaines à venir au Mali, à moins qu’une solution heureuse ne soit trouvée.

Par Albert Savana

Financial Afrik.Com

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Le Mali devrait profiter de cette situation pour creer sa propre monnaie,Les Algériens et les russes peuvent aider a ca. Si la Mauritanie,et d’autres pays ont des monnaies souveraines,le Mali peut le faire aussi.Faut pas se faire otage de ce Cfa et de ses mecanismes.

    • Quand est-il de l’expérience du franc malien abandonné en 1984 ? Vous croyez que c’est de bonté de cœur qu’on est revenu au cfa ?
      Raisonnons, la colère est mauvaise conseillère.

  2. Le Mali devrait profiter de cette situation pour creer sa propre monnaie,Les Algériens et les russes peuvent aider a ca. Si la Mauritanie,et d’autres pays ont des monnaies souveraines,le Mali peut le faire aussi.Faut pas se faire otage de ce Cfa et de ses mecanismes.

  3. C est dommage voilà les conséquences des coup d état dans un pays : il terni l image du pays / décourage les investisseurs/ bloque les projets et les programmes sociaux économiques/retarde le développement Maintenant que les partisans de la Russie demande a poutine de verser ses sommes dans le trésor je le pense pas car elle aussi traverse une crise économique lié au covid

    • Les politiciens volent et ne font que de la mauvaise gouvernance , comment redresser cette situation si ce n’est pas une force qui prête serment de protection de la nation et par conséquent de l’intérêt du peuple . Le coup d’état est un mal nécessaire en Afrique noire : les africains noirs n’ont pas la maturité qu’il faut pour assurer une bonne gouvernance ! En attendant que les civils soient mûrs , seule la force militaire peut obliger les politiciens à faire la bonne gouvernance ! Mieux vaut la bonne gouvernance dans la dictature que la mauvaise gouvernance dans le cas du Mali avec une trentaine d’années de dégâts des civils ! Il faut une épée de Damoclès pour forcer les politiciens à la bonne gouvernance !!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here