Voice Télécom : un exemple de réussite !

1

Dans un contexte socio-économique difficile, dû à la crise que traverse notre pays, certains jeunes, grâce à leur savoir-faire et à leur persévérance, ont su se frayer un chemin dans le secteur privé. Voice Télécom, qui emploie 350 salariés, est la parfaite illustration de cette situation. Cette entreprise spécialisée dans la gestion de la relation Client, est managée par le jeune Boulkassim Koné. Une entreprise qui entend appuyer l’Etat malien  dans sa lutte contre le chômage et la pauvreté.

 

L’évolution rapide du marché de l’informatique et des télécommunications a fait naître une nouvelle forme de communication entre l’entreprise et ses clients. Comme par exemple le centre d’appels, cet outil qui permet à une entreprise de se différencier de la concurrence en fidélisant ses clients, de gagner de nouvelles parts de marché et d’être plus compétitive. Encore nouveau au Mali, ce concept exige un matériel technologique performant ainsi qu’une mobilisation de toutes les ressources de l’entreprise afin d’être parmi les meilleures.

 

Créé en 2013 sous le Numéro RCCM Ma.Bko2013.B4026 au Tribunal de commerce de Bamako, VOICE Télécom est un Centre d’appels de droit malien spécialisé dans la Gestion de la Relation Client (GRC) à distance et par tous les canaux de communication multimédia (téléphone, réseaux sociaux, e-mail, SMS). Ce Centre héberge actuellement environ 200 positions télé-conseillers dont une partie est dédiée principalement aux activités de l’opérateur historique de téléphonie au Mali Sotelma/Malitel, notamment  en l’émission d’appels pour la qualification de son portefeuille client et la réception d’appels pour la gestion de son service client.

 

Fort de son capital humain expérimenté et professionnel, VOICE Télécom s’est donné pour vocation de permettre aux entreprises et administrations maliennes de se recentrer sur leur cœur de métier. Créateur d’emplois pour avoir offert la chance à plus de 350 personnes à moins d’une année d’exercice, Voice Télécom a su entretenir un espace d’épanouissement harmonieux avec des jeunes ambitieux qui mettent tout en œuvre pour relever les défis.

 

Voice Télécom n’aurait pu atteindre ses résultats sans l’accompagnement de son partenaire privilégié, Sotelma/Malitel, qui a fait confiance à la jeune entreprise (managée par un jeune) avec laquelle elle entretient des relations d’affaires gagnant-gagnant pour le plein épanouissement de la jeunesse malienne.

 

Il ne pouvait en être autrement, d’autant qu’à Voice Télécom, la philosophie la mieux partagée est que seules l’abnégation  et la persévérance sont sources de réussite.

 

Dioukha SORY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Mr SORY c’est avec joie que j’applaudis cette initiative, tout sauf que votre article a été redigé sans tenir compte des faits réels se passant a Voice Telecom qui emploie des gens qui ne sont pas payés. Posez des questions et vous saurez combien de personnes ont traduit le fameux Boulkassim Koné a l’Inspection du travail et/ou a la Police parcequ’il avait refusé de payer leurs salaires. Sa technique maintenant c’est d’utiliser les agents pour un soit-disant stage de 2 mois sans remuneration alors que Malitel pourtant paie bien l’argent de la prestation de service fournie par Voice Telecom. J’y ai fait un court sejour et je sais de quoi je parle. Anyway j’ose esperer que Mr Koné saura reprendre le droit chemin et payer les gens comme il se doit avant que ne tombent a l’eau son projet et sa reputation.

Comments are closed.