14ème assemblée consulaire du CMC : Ba Kissima Sylla élu président !

0

Le samedi 30 juillet 2022, Madame la ministre des transports et des infrastructures, Dembélé Madina Sissoko, a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux de la 14ème assemblée consulaire du Conseil malien des chargeurs (CMC). C’était en présence de l’administrateur provisoire, Souleymane Baba Traoré et des délégués consulaires mandatés pour élire un nouveau président.

Cette 14ème assemblée tenue au Centre International de Conférences de Bamako, a permis au président de l’administration provisoire, Souleymane Baba Traoré, de faire le point de son mandat et formuler des recommandations. Le bilan de ses multiples réalisations tient à la pérennité conférée au secteur privé, à la croissance économique, au partenariat et à la permanence des relations entre l’Etat et le secteur privé. Il a recommandé la diffusion des textes auprès des membres dans le cadre de la sensibilisation en vue de leur appropriation pour une plus grande adhésion.

Prenant la parole, Madame la ministre a remercié l’administrateur provisoire d’avoir accepté cette difficile et lourde tâche à un moment difficile de la vie des chargeurs. Ce qui a appuyé le gouvernement durant les six mois d’embargo imposé par la CEDEAO. Elle l’a félicité et toute son équipe pour leur sens de responsabilité, leur rigueur et la réalisation des missions à leur assignées. Ensuite, elle a appelé l’ensemble des chargeurs au respect de la légalité et de l’autorité, à l’union au sein de la corporation, la loyauté envers l’organe élu, la régularité dans le paiement des cotisations. Elle a également affirmé qu’elle veillera à ce que le CMC ne soit plus une vache laitière pour certains mais qu’il soit plutôt au service de tout le monde. Enfin, elle a appelé le nouveau bureau qui sera  à s’impliquer dans la gestion tout en respectant l’inclusivité, la légalité, la responsabilité, la représentabilité, la  loyauté, la dignité et le désintéressement.

A la fin des travaux, Ba Kissima Sylla a été élu président pour un mandat de 5 ans avec 65,38% de voix contre 34,62% pour Bourama Mounkoro.

Binafou Dembélé, stagiaire

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here