Consommation : Carburant moins cher, transport plus cher

0
Sotrama

Le Mali à l’instar des autres pays du monde suit  les différents mouvements du prix des barils à l’international.  Chose qui est généralement évolutive et qui doit impacter en majeure partie  les frais des transports. Qu’en est-il aujourd’hui du cas Mali ?

Aujourd’hui  beaucoup  de Maliens  se plaignent  et accusent le gouvernement et les autorités à tort et à raison sur la gestion actuelle du pays.

Le gouvernement du Mali, à travers  l’ONAP et la commission chargée  de la régulation du prix du pétrole  dans l’accomplissement de  leurs  missions  ont depuis des mois entamé une série d’action allant à réduire  des prix du pétrole à la pompe. Les  différentes  réductions  doivent impérativement avoir un impact sur le prix des transports. Qu’attendent donc les transporteurs pour réduire  leur  prix, qui ne cesse d’augmenter malgré l’annonce de la baisse du baril ?

 

Notons que depuis plusieurs  mois, le prix du baril sur le marché  international  est à la baisse, toute chose qui semble  expliquer la baisse  des prix  du carburants au Mali et dans plusieurs autres pays.

Le   directeur de l’ONAP  M. Zoumana  Mory Coulibaly, lors d’une sortie médiatique a souligné  qu’il s’agit de la baisse la plus substantielle sur les  prix  des carburants  au Mali, depuis 30 ans. Cette baisse concerne également, dit-il, les importateurs maliens des produits pétroliers. Pour lui cette baisse doit refléter sur  la vie des populations. Le gouvernement a donc dégagé sa responsabilité, la balle  est  désormais dans le camp de l’association des consommateurs, même  si elle  n’existe que de nom  à jouer son rôle pour qu’il ait un impact sur le prix des transports. Au grand bonheur de la population

 

Boubacar Diam Wagué

PARTAGER