Relance du chemin de fer : un engagement ferme du ministre Makan Fily Dabo

14

La relance du chemin de fer n’est qu’une question de temps. C’est du moins la promesse faite par le ministre des Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo, le lundi 18 janvier, lors de la cérémonie de remise de kits scolaires aux orphelins des cheminots.

En déclarant sa ferme intention de relancer le chemin de fer, le ministre Makan Fily Dabo donne espoir aux cheminots d’une part et d’autre part à toutes les populations vivant le long des rails.

C’est un projet qui tient à cœur au gouvernement de la transition, a-t-il affirmé. C’est pourquoi, il dit mettre tout en œuvre pour l’atteinte de cet objectif. Car, pour le ministre Dabo, l’arrêt de la fermeture du chemin de fer est une catastrophe nationale.

Dans le même ordre d’idée, le chef du département des Transports s’est indigné de l’état de délabrement et de dégradation de la voie ferrée. À l’en croire, les centrales de Korofina sont devenues des cimetières des locomotives et wagons. Aussi, souligne-t-il, les gares sont devenues des pâturages. Cette situation est due à la  concession qu’a connue l’entreprise. Laquelle s’est caractérisée par le manque d’investissement et la mauvaise gestion.

Aussi, le ministre Dabo a-t-il assuré qu’il ne peut y avoir de relance sans libération et réhabilitation des emprises des rails. C’est dans ce cadre qu’il a demandé à tous les occupants illicites de quitter les lieux. Il promet que des dispositions fermes seront prises dans les plus brefs délais pour libérer l’emprise ferroviaire.

Abdrahamane SISSOKO

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Kinguiranke
    Ce n’est pas le sangare que tu attaques á hue et á dia du seul fait d’avoir défendu ALPHA OUMAR KONARE.
    Ce sangare termine toujours son commentaire par OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.
    Donc il faut bien lire son message sana haine,c’est instructif!!!!
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • De toutes les facons je pense qu’il faut compter sur nous-memes car nous avons des ingenieurs formes dans les memes ecoles Autrichiennes, Polonaises, et Senegalaises, Maliennes, Burkinabe, Ivoiriennes, etc. alors ayons le courage de nos idees et allons developper notre Afrique avec nos ingenieurs Africains!

  2. @Sangare, c’est cet esprit et cette facon de penser que Thomas Sankara a denonce toute sa vie durant, pourquoi aller chercher des Tcheques, des Autrichiens et des Polonais? Pourquoi ne faisons pas confiance en nous memes et en nos propres ingenieurs Senegalais, Maliens, Ivoiriens, Burkinabe, Nigerians, Togolais, Nigeriens, Gambiens, Beninois, Ghaneens. Sangare avec ta mentalite, l’Afrique ne se developpera jamais!

  3. Il existe un plan ferroviaire pour la communaute Regionale de l’Afrique de l’Ouest,La CDEAO est la seule Communaute Regionale a disposer d’un tel programme bien detaille prepare par Sall Khalilou du Senegal.ll existe un plan d’interconnection des lignes de haute tension dans la CEDEAO.Il existe un plan d’integration economique comprenant le secteur d’infrastructures lourdes,le secteur de production :agriculture industrie et commerce regional.

  4. Je propose de contacter la Republique Tcheque et d’evaliuer leur technologie ferroviaire .Si c’est satisfaisant ,de formiuler un grand programme de formation,reparation et fabrication des pieces de rechande et des elements de rails .Il conviendrait de renouveler et de rehabiliter les unites de reparation existant au Mali en tenant compte d’une longue cooperation avec la Republique Tcheque.Je choisis la Republique Tcheque parce que au moment de la Chute du mur de Berlin,j’avais fait une grande enquete ,en tant que Directeur de l’Office de Cooperation de la CEA, de l’etat d’industrialisation des pays Europeens de l’Est pour encourager la cooperation entre l’Afrique et ces pays,La Republique Tcheque avait l’avantage competitive en matiere de Chemin de fer,Deux consultants Autrichiens avaient execute ce travail de consultation.Nous devons tenir compte du niveau de tecfhnologie des pays pour nous permettre de maitriser la technologie choisie,Dans un autre domaine ,la Pologne construisais des bateaux fluviaux interessants pour lancer des constructions fe bateaux fluviaux au Mali.

    • C’est cet esprit que Sankara avait denonce, pourquoi aller chercher des Tcheques, des Autrichiens et des Polonais, pourquoi pas nos propres ingenieurs Senegalais, Maliens, Ivoiriens, Burkinabe, Nigerians, Beninois, Ghaneens. Sangare avec ta mentalite, l’Afrique ne se developpera jamais!

  5. Yacouba arretes tes petites considerations mesquines et divisives, le Khasso fiat partie du Mali, regardons l’exemple du Maroc, moi je penses qu’il faut plus d’ambition afin de joindre Dakar a Abidjan par train a grande vitesse en traversent le Mali et le Burkina-Faso et ainsi les rails seront beaucoup plus rentables pour le benefice de nos populations! Que les quatres pays (Senegal-Mali-Burkina/Faso et Cote d’Ivoire travaillent ensemble sur ce projet afin de faire de l’integration de la CEDEAO une realite car le Corridor Abidjan-Lagos existe deja.

  6. Tout est possible il faut juste des hommes, la volonté de faire, et faire bien avec des moyens

    Si c’est pas encore un projet de boloré transport💯%

    Il faut du boulot car sur certaines zones les domaines du chemin de fer sont devenus un bon business de certains agents.

    Certaines localités sont à refaire car construction anarchistes sur les rails.
    Il faut que les maliens soit très vigilant sur ce projet!

    Quel projet? Avec quel partenaires ? Contenus du contrat? Pilotage avec transparence du debout jusqu’à la signature en impliquant du les acteurs et l’Association des ressortissants des localités desservies

    Il faut en ce moment un nouveau projet pour faciliter les choses c’est (le port de Kayes) .

  7. Si l’excellent Ministre des transports et des infrastructures dit que les trains circuleront bientôt, il faut bien noté, ils circuleront aussitôt que possible. Makan Fily DABO des transports et des infrastructures, AG ATTAHER de la jeunesse et des sports, le Lieutenant Colonel Abdoulaye MAÏGA de l’Administration territoriale sont des hommes qu’il faut à la place qu’il faut. Toutes mes félicitations à ces 3 Ministres et bonne continuation.

  8. MONSIEUR MAKAN FILY DABO (SISSOKO?)!
    🗿
    IL FAUT INVENTER QUELQUE CHOSE D AUTRE AVEC CES RAILS MAIS LES TRAINS NE MARCHERONT PAS LA DESSUS C EST CLAIR! ESSAIE AUTRES CHOSES PAS LES LOCOMOTIVES TRADITIONELLES, MAIS L ELECTRIQUE PLUTOT ET SORT D’LA!🗿

  9. Mr le Ministre, il faut juste faire et laisser dire. Tous ces verbiages ne serviront à rien tant que le train ne sifflera pas à nouveau.

    • Le train doit siffler de Dakar a Abidjan en passant a travers le Mali et le Burkina-Faso c’est ca mon reve Africain.

  10. Merci Monsieur le Ministre pour cette décision. Au Sénégal le train continu a circuler même si c’est des train minier. Nous avons besoin de ce moyen de transport pour réduire la charge sur nos routes entre le Mali et Sénégal et ensuite rendre cette vie d’antan à nos villages le long des rails.
    Merci encore une foi

  11. Un fils des terroirs du khasso les (les rails) détruisent et un autre fils les restaurent, seul Allah a la capacité de payer ce digne fils du Khasso, ce qui reste certain tu seras béni par l’ensemble des fils et filles de cette région. Comment Alpha Oumar KONARE a pu laisser pour compte cette grande valeur de la région? Nous sommes totalement sidérés, on dirait qu’il n’a pas fait ses premiers pas dans cette région, il a totalement oublié ses origines en croyant qu’il est bamakois, c’est regrettable pour ce fils indigne du grand khasso.
    Merci, merci, merci a ce ministre de la transition digne fils du Khasso pour ce geste incommensurable et digne pour le Mali, la sous région Afrique et l’humanité toute entière, car le chemin de fer est incomparable à tous les moyens de transport au monde, il est sûr, efficace en terme de tonnage à transporter et rapide en terme de déplacement d’un point A à un point B. Comment un homme rationnel peut-il abandonner ce système de transport au profit des autres, dans le cas de Kayes, il s’agit d’une route, une route mal confectionnée et qui a d’ailleurs disparu plus tôt que prévue? Décidément sans risque de se tromper, nous dirons que nos responsables sont réellement des fous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here