Edito : Accueillons le Christ !

4

Dans quelques jours, les Chrétiens du Mali et du monde entier célébreront la venue du Christ, annoncée par le prophète Esaïe il y a plusieurs siècles: « Le Seigneur lui-même vous donnera un signe. Voici, la vierge sera enceinte ; elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d’Emmanuel » ce qui signifie : « Dieu avec nous »! L’Evangéliste Luc rapporte le nom de cette « vierge » qui n’est autre que « Marie ». Un ange de Dieu, nommé Gabriel, lui était apparu et lui avait dit: « Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut… » Marie dit à l’ange : « Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme ? » L’ange lui répondit : « Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu… Car rien n’est impossible à Dieu ». A Noël, le Christ est né ! C’est là le sens du nom, « Noël », qui veut dire en latin : « jour de naissance ». Né à Bethléem en Palestine, Jésus est considéré comme le « Messie, la lumière des nations ». En ce moment douloureux pour le peuple du Mali, que la lumière du Christ puisse illuminer et guider l’esprit de chaque citoyen !

La Rédaction et tout le personnel du Journal Le Pouce, souhaitent un Noël béni à toutes et tous ! Egalement bonne fin d’année à chacun de vous et à votre famille !

Tiémoko Traoré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Toure et Baron de Bamako, honte a vous de venir polluer l’article religieux du monsieur avec vos histoires de politique clientéliste et partisane. ATT n’est pas un messie!

  2. L’arrivé du nouveau messie est annoncé pour le 24/12/2017, tout le Mali en bleu et blanc, car l’espoir est en ATT.

  3. L’autre Christ nous viendra de Dakar cette fin de semaine. Au moins lui, c’est un vrai président avec toutes les qualités dévolues à un président travailleur, charismatique et patriote, contrairement au farfelu qui nous gouverne et qui a conduit le pays dans l’abîme. Le Jésus Amadou Christ Touré sera là, parmi nous, ses frères et sœurs, ses amis et compagnons. Mais il aura la désagréable surprise de retrouver un pays en lambeaux, malmené, foutu, désabusé, instable et déchiré par la mal gouvernance. Il retrouvera un Mali méconnaissable, avec les infrastructures qu’il a laissé en partant, toutes abîmées. Tout ce qu’il a laissé derrière lui est détruit, comme si les habitants avaient fuit en abandonnant le pays. Ce sont les ruines d’un pays meurtri, que découvrira l’ancien président à sa descente d’avion. IBK verra ce jour là, ce qu’est une vraie mobilisation, un débordement de foules sans égal depuis son installation au pouvoir. On n’aura pas besoin de sortir les élèves des écoles pour faire masse, les rassemblements seront spontanés et joyeux. Ce jour là, Bamako sera en fête car, un accueil sans pareil sera réservé à l’ancien président bien plus populaire que le minable aux commandes depuis ces quatre laborieuses années. Quatre longues années de souffrances, de misère, d’insécurité, de corruption et de délabrement total du tissu social dû à la mal gouvernance des apprentis présidents venus spécialement pour s’enrichir et partir. Même si la corruption se pratiquait sous le régime ATT, elle n’a pu atteindre celle que pratiquent les minables qui ont pris sa place. Décidément, le Mali est entre de mauvaises mains, des mains inexpertes, voleuses et douteuses et baladeuses, qui piquent tout ce qu’elles touchent. Depuis quatre ans, le vol et la corruption sont devenus des pratiques légales et légitimes au Mali. Il reste juste, qu’à placarder sur les murs, le slogan suivant; “volez c’est légal et Hallal, vous ne risquez rien”.

  4. 1 – C’est vrai que les Evangélistes et les Prophètes racontent moins le passé d’être humain, c.-à-d. Jésus, que le futur d’une religion, en clair ce qui est censé advenir dans les temps futurs. Ils ont fabriqué un mythe et ce mythe n’est autre qu’une espèce de mouvement d’aller retour. Et pour preuves:

    2 – L’existence des dits Evangélistes remontent 70 ans après de Jésus, qui est quant à lui né dans une ville où toutes les recherches archéologiquesdémontrent ne jamais exister au temps de Jésus. Nazareth est exactement comme quelqu’un qui parlera d’un peintre Brésilien né à Brasilia au 15è siècle, sauf que Brasilia c’est juste au 20è siècle…

    3 – Dieu lui-même, il s’exprime de temps à temps aux créateurs de réligion, aux fondateurs de réligion, Moise, Abraham ou Mahomet, mais ne se manifeste jamais aux croyants, qui de toute manière inventeront leur créature et lui rendront un culte, c’est ce qui fabriquera plus tard l’aliénation, qui suppose qu’on soit à côté de soi. Un aliéné c’est quelqu’un qui est à côté de lui, le Christianisme est donc un appel à l’aliénation, parce qu’il nous invite à une coupure, d’abord pour être à côté de soi, il faut une coupure ; le “schizein “, le schizophrène est là…!!!

    4 – C’est pour cette raison que l’Eglise ait pu interdire pendant des siècles, c.- à – d. jusqu’au 17è et 18è siècle, d’aborder les textes dits sacrés de manière historique, qu’on puisse les aborder comme les autres textes de l’histoire…

    5 – Alors dans quelques jours et comme au passé ce sont les curés, les prêtres, les évêques, les papes qui se chargeront de nous expliquer ce que Dieu dit, veut dire, ou ce qu’il faut croire, ce dont ils nous disent que Dieu l’a dit. Il faut bien ces jongleries avec la substance et les espèces sensibles pour parvenir à faire croire aux fidèles croyants, que ce qui est (le pain et le vin) n’existe pas, et que ce qui n’est pas (le corps et le sang du Christ) existe vraiment.

    – Pour les non-croyants Marcel PAGNOL dira que “Le châtiment de l’incroyance sera peut-être le pardon de Dieu”

Comments are closed.