Edito : IBK a-t-il abandonné son peuple ?

92

2002, année la plus mouvementée de l’ère démocratique, du multipartisme. C’est bien en cette année que l’ancien compagnon d’Alpha Oumar Konaré fait sentir sa célébrité. Trahi dans l’   ADEMA et après volé à la Présidentielle, il appelle le peuple malien au calme et s’en remet à Dieu. Et pourtant, à l’époque, l’homme idéal pour les défis de l’heure, il en était. Les maliens l’égrenaient partout  et l’estimaient bon pour la gouvernance du pays. Il avait, aux yeux de ce peuple, des qualités particulières avec à l’épicentre ce statut d’homme intègre.

10 ans après, Dieu lui donna le pouvoir. Dans son exercice, le peuple découvrira un autre type d’homme. Un IBK affaibli dont les menaces ne sont que verbales. Tout ce qu’il promet avec la plus grande ferme volonté ne se concrétise. Ne maîtrise-t-il  pas la réalité du terrain ? Son entourage en est pour responsable ?

Deux interrogations largement  développées par les maliens et à celles-ci s’ajoute l’état de santé du Président. Deux interventions à l’étranger  qui ont suscité beaucoup d’interrogation en seulement deux ans et demi d’exercice du pouvoir. Ce dernier état de fait a aussi un impact considérable sur le rendement tant attendu de  la part du Kankelen Tigui.  Les problèmes s’entassent au Mali, dans tous les domaines. Et on s’interroge même comment pourrons-nous s’en sortir. Le Père de la Nation, il en a aussi conscience de la tâche, mais se trouve face à une réalité personnelle plus préoccupante : Sa santé. Pourra-t-il gérer les deux en même temps ?

Il est vrai que l’administration est une continuité et que des Présidents Africains ont prouvé que leurs maladies n’impactent négativement en rien la vie de la nation, mais cela ne sied pas bien au cas malien. Car nous demeurons convaincus que sans IBK… le Mali est orphelin.  Et aujourd’hui c’est bien le cas. Le Chef est bien fragilisé par  son état de santé au point où il pourrait difficilement démêler les dossiers urgents et donner des réponses appropriées.

Nous sommes bien obligés de méditer sur notre triste sort en attendant un lendemain meilleur.

Boubacar Yalkoué

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

92 COMMENTAIRES

  1. IBK ne fait que suivre son destin, le Mali aussi suit le tien. L'idéal serait qu'il soit président en 2002 ou il avait réellement gagné les élections mais par le savoir faire des apprentis sorciers les rôles ont été inversés et avec elles le destin du Mali tout entier.
    En 2013, les Maliens ont élu IBK avec succès afin qu'il puisse mettre fin surtout à l'occupation du nord du pays. La situation actuelle du pays décourage plus d'un mais sachons que telle n'est pas la volonté d'IBK et le bon dieu le sait avant tout.
    C'est toujours le même homme intègre et soucieux de son peuple. Jamais il ne l'abandonnera et pour rien au monde .
    Ces deniers temps, il a été sujet de tous les propos malvaillants à tel point que certains ont même souhaité sa mort .
    Sachons raison gardée car c'est le bon Dieu qui fait d'un homme un président et IBK en est un.
    Son successeur , seul ALLAH le connait et les choses sont déjà écrites et ne changeront point sous la mauvaise voonté de quique ce soient . Encore mieux nous souhaitons un second mandat à IBK en bonne santé et dans un Mali prospère , débarrassé de ses mauvais fils .
    Les Maliens sont alarmistes et difficiles à satisfaires sinon IBK a hérité d'un pays en situation extrêmement difficile et nus croyons que du jour au lendemain il pourra tout changer comme avec un cpou de baguette magique .
    Le miracle n'existe plus dans ce monde faux et bouleversé par le talent ingénieux des hommes qui ne pensent qu'à eux même. Ceci dit , chers Maliens , donner le temps à IBK de bien faire ce dont il doit faire . La prauvrété extrême fait qu'on est trop pressé et qu'on oublie facilement le passé recent on appelle cela la précarité.
    Soyons indulgent envers nous même et prions pour notre chère patrie qu'est le Mali.
    Que vive IBK et qu'ALLAH bénisse le MALI .

  2. Être président d’un pays comme le Mali n’est pas du tout chose facile car on est très souvent entouré de personnes qui ne pensent qu’à leurs ventre et non à la tâche à eux confiée.
    Je pense que c’est ce qui fatigue un peu le président IBK dans son élan.
    Il doit donc se débarrasser des brebis galeuse pour qui sa gouvernance soit sans tâche.

  3. Ces sont 77% des maliens qui ont fait confiance au président IBK pour le placer à la têt de ce pays.
    Depuis cette date,il fait mains et pieds pour mériter cette confiance et je pense qu’il s’en sort très bien car il a réussi à sortir le pays du trou dans lequel ses prédécesseurs l’ont mis
    Nous ne pouvons que le saluer pour ça..

  4. Le président IBK n’a pas une maladie invalidante qui puisse l’empêcher d’assumer sa fonction du chef de l’exécutif malien et assumer les tâches qui en découlent.
    Arrêtez donc de mettre la bonne santé du président en doute.

  5. Le président de république a été voté par le peuple malien qui a mis sa confiance et il a prêté serment. Je pense que IBK ne jamais décevoir son peuple nous devons l’aider afin qu’il puisse développer ce pays qui en a temps besoin.

  6. pour avoir un lendemain meilleur il faut soutenir les actions du président car ce monsieur a une bonne vision pour notre pays pour cela il veut faire du mali un pays émergent. que tout le mali se dresse pour le soutenir.

  7. Les deux interventions à l’étranger concernant la santé du président sont plutôt d’ordre préventif . Le président est très prévoyant . Il vaut mieux prévenir que guérir .
    Le président n’a jamais été empêché dans l’exercice de ses fonctions par une maladie handicapante . Les deux interventions à l’étranger n’étaient que pour des opérations bénignes d’ordre préventif .
    Notre président est solide comme un roc . Il n’a eu aucun empêchement pour cause d’une maladie quelconque . Par conséquent un tel article est nul et non avenu

  8. pour savoir si le régime sous IBK travaille ou pas nous devons faire un pas en arrière et faire une comparaison des chose. peu de personnes sont conscientes que le pays est sur le bon chemin. beaucoup de malien étaient habituées à la facilité alors que le président IBK parle du mérite et la compétence et a rigueur donc ces personnes trouvent qu’il ne fait rien.

    • 😆 , Mr. Yalkoué pose souvent des questions…..ou bien vous n’êtes pas citoyen malien . Selon vous qu’est qu’un politicard 😆 ?.
      Ces vampires sont parmis Nous depuis plus d’un quart de siecle et occupés tous les postes qu’est ce qu’ils fait a part d’aller de mal en pire et pire pire .
      Pensez vous que le peuple est le 1er de leurs soucis pouvoir et opposition et même la majorité de la societé civile?
      Si Nous ne prenons pas nous mêmes en mains pour faire redorer le Maliba ca ne sera pas nos vampires cas même.

  9. notre président IBK est très bien requinqué pour affronter les difficultés que connait le Mali. il faut savoir que pour une question de maladie personne de nous est abris. le président est bien rentré cela bien qu’il se porte mieux.

  10. Le président IBK est celui qu’il fallait à la tête de ce pays et je reste convaincu que le peuple malien ne s’est jamais trompé car ce monsieur a réussi à faire en moins de trois ans ce que d’autres n’ont pas pu faire en deux mandats.
    Merci président et bonne continuation.

  11. Le président IBK ne trahira jamais son peuple qui a fait confiance en le votant à 77% des voix, ce monsieur et un homme de parole et il a la volonté de bâtir ce pays et il a les compétences nécessaires. Ce que nous devons faire c’est de le soutenir qu’il puisse arriver à ses fins.

  12. Bien que ça soit difficile nous ne sommes pas trompés, IBK c’est l’homme de la situation, c’est lui seul qui pourra faire sortir le Mali de ce chaos.
    Vive la paix au Mali.

  13. Koulouba n’est pas un terrain facile à jouer parce qu’ il faudra avoir des bons et fidèles joueurs pour pouvoir gagner, ce qui n’est pas du tout aisé. Mais nous avons confiance à toi notre presi, tu mèneras ce pays a bon port.

  14. Koulouba n’est pas un terrain facile à jouer parce qu’ il faudra avoir des bons et fidèles joueurs pour pouvoir gagner, ce qui n’est pas du tout aisé. Mais nous avons confiance à toi notre presi, tu mèneras ce pays a bon port.

  15. Beaucoup de nos chef d’états africains sont malades mais sur pieds pour gouverner leur pays, nous savons bien que avec l’avancée de l’âge la sante s affaiblie de plus en plus ; je crois que IBK serai en bonne santé pour exercicer son pouvoir parce que nous avons besoin de lui.

  16. C’est normale qu’il a changé tout change, tout évolue, auparavant il n’est pas le président de république mais aujourd’hui c’est lui qui est la tête de notre pays donc les responsables ne sont pas les mêmes.

  17. Je crois que c’est l’entourage du président qui est responsable de changement dans certaines circonstances lui oblige à céder à ces principes pour l’intérêt du pays.

  18. Ce sont l’entourage ; les collaborateurs, les membres du gouvernement qui font d’un chef d’état un bon président dans l’exercice de ces fonctions sans eux des idées et principes ne pourrons point aboutir à quelque chose.

  19. IBK reste toujours un homme intègre dans ce qui fait et il est un bon croyant mais être le chef d’état de tout un pays n’est pas facile chaque décision implique beaucoup de personnes et beaucoup choses.

  20. Notre président a toujours eu les mêmes convictions pour ce pays. Il est toujours pour la bonne gouvernance du pays et contre la corruption …etc. par contre c’est les circonstances du pays qui ont changé.

  21. Jamais notre président n’a abandonné son peuple, il a été et serai toujours avec nous pour l’intérêt de ce pays le Maliba car ce pays est dans son cœur .Aussi longtemps qu’il vivra, il vivra avec l’amour ce pays en lui, nous en sommes convaincu.

  22. L’intervention du président nous rassure tous car les mauvaises langues nous avaient tous angoissés avec leur mensonge. Nous voyons que le bien a triomphé sur le mal. Portez vous bien pour terminer votre mission.
    Je pense que ces agissements sont significatifs à tout point de vue c’est à dire ces personnes veulent tout simplement empêcher IBK de réussir là où ils ont échoué. Ils sont à la base du chaos que nous vivons. Ils ont mis le Mali en retard par leur mauvaise gestion de l’argent du contribuable

  23. Ce sont les détracteurs qui veulent créer la psychose en criant à tout moment aux scandales et à la mauvaise gouvernance. Ces personnes ont servi le pays alors qu’on a rien vu de concret.
    Ils doivent laisser le président travailler en arrêtant de lui mettre les bâtons dans les roues.

  24. Le premier ministre a assuré pleinement la tâche qui lui était confiée et la convalescence s’est passée très bien. Il faut aller à l’aéroport pour te rend compte de l’évidence que tu racontes des sottises.
    Pour votre information, le président est élu démocratiquement et la dernière décision lui revient et jusque là, il n’a montré aucun signe d’incapacité. Abrutis de journaleux

  25. Nous avons toujours eu confiance en IBK et nous continuerons d’avoir confiance en lui car les actes qu’il pose prouvent une qu’il est une personne digne de confiance.
    Il ne cesse de se battre pour améliorer les conditions de vie de ses compatriotes.
    Nous pensons qu’il est vraiment l’homme qu’il faut à la tête du Mali.

  26. Le traitement de cette maladie passe par l’opération. Celle ci a été une réussite. C’est une maladie qui attrape les septuagénaires. Elle ne relève pas trop de risque de nos jours.
    Le président va bien donc tu ne réussiras pas à nous faire gober ton mensonge. On connait votre genre de journaliste qui vit du reste de politicards.

  27. Aujourd’hui, nous sommes à 6% de croissance. C’est un vrai exploit pour le Mali car très bientôt la population sera soulagé. Cet exploit a permis d’avoir une aide de 2.4 milliards pour la relance de notre économique du FMI. Les partenaires financiers et techniques sont tournés vers le Mali. Nous sommes tous heureux de la gestion d’IBK

  28. Le président se porte bien. Tu as quelle autre intention en écrivant un tel article. Est ce le physique qui dirige un pays? Ou bien aura -t-on signifié que le président souffrait d’une crise de perte de mémoire.

  29. Les grandes nations ne se sont pas construites en seul jour. Au lieu se jeter la faute sur IBK demande toi ce que les autres ont fait pour ne pas qu’on soit dans cette situation. On ne peut pas lui demander tout à la fois mon cher Yalkoué, journaleux corrompu et vendu pour la cause des opposants véreux.

  30. L’opération s’est bien déroulée Dieu merci, le Seigneur a mis sa baraka sur le président de la république. Comme l’a expliqué le médecin, la maladie n’est pas cancéreuse. On peut dire l’opération était nécessaire et les choses se sont bien passées. Le président a réjoint son pays pour reprendre les affaires courantes.

  31. Le président de la république n’est pas fragilisé par quoi que ce soit. Est ce que quand on voit le président de la république; il ressemble à quelqu’un qui est affaiblit?
    Le président IBK est rentré plus fort que jamais pour venir terminer son travail pour notre pays. Il est celui qui redonnera ses lettres de noblesse à notre pays.

  32. Les journalistes arrêtez vos conneries IBK va bien, tant qu’il va bien il ne nous abandonnera jamais, jamais au grand jamais des jamais.

  33. Le président de la république est un homme qui a le sens de la responsabilité. Son seul désir est de donner un nouveau visage; un visage rayonnant à notre pays. S’il s’avère dans l’incapacité de mener à bien cette mission; personne ne sera obligé de lui dire; il rendra le tablier lui même. Il n’est pas le genre de personnes à s’accrocher au pouvoir.
    Le président est en train de faire un travail de professionnel pour le pays et ses efforts vont payer!

  34. Le président IBK est le leader charismatique que nous avons connu il y a des années en tant que premier ministre. Il a su relever des défis et il saura les relever à nouveau. Les réalités lorsqu’il était premier ministre et celles d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes car notre pays ne dispose plus de la stabilité d’antan. Nous devons être donc patient et attendre l’heure du bilan pour nous prononcer.

  35. Nous avons un gouvernement solide, compétent, capable de résoudre tous les problèmes du pays, la population Malienne sait réellement qu’IBK est l’homme de la situation, il fait tout ce qui est à son pouvoir pour le bonheur des Maliens.

  36. Le président IBK est avec son peuple et le peuple malien est avec son MASSA.Le président IBK est revenu de la France en pleine forme pour continuer le travail commencé.Nous sommes très fiers de notre président qui ne ménage aucun effort pour un mieux être pour ses populations.

  37. IBK seul ne peut pas tenu sa promesse sans la participation du peuple.
    Tous ceux qui critiquent le gouvernement d’IBK sont les vrais ennemis du pays.

  38. Le président IBK quelques soit ce qui peut se dire a une très belle optique pour notre pays. Mais quand on a un pays qui n’est pas encore sortis totalement de la crise on ne doit pas acculer le président de toute part. On doit plutôt l’accompagner pour une gestion plus efficiente et plus transparente. Cela passe par la critique positive mais pas par la diffamation et le mensonge comme on le constate de plus en plus.

  39. Ce qui est sur tout comme un bon chef de famille, on ne s’abandonne pas sa famille, à plus forte raison un président de la république.

  40. Le président IBK est dans une dynamique qui n’a rien à avoir avec celle de ses prédécesseurs. Cela se traduit par la feuille de route du gouvernement qui prend en compte la plupart des aspirations profondes du peuple. Ses exploits vont surprendre plus d’un car nous n’allons rien accepter sans preuve et ceux qui passent leur temps à crier au scandale sur tous les toits devront fournir les preuves de ce qu’ils affirment que nous allons comparer aux actions du président IBK.
    Jusqu’à présent il est la solution aux problèmes de ce pays et les deux années de son premier mandat permettront de prouver que nous n’avons pas eu tort de voter pour lui.

  41. IBK a-t-il abandonné son peuple? De n’importe quoi seulement. Quand un journaliste n‘a pas de quoi publier sur les sites d’informations et tous les réseaux sociaux, il se donne à une telle pratique. Si ce n’est pas pour déstabiliser le pouvoir d’IBK, je ne sais pas ce que le journaliste cherche. En tout cas pas dans le souci d’informer le peuple.

  42. Maladie d’IBK va nous permettre de savoir qui est qui ici au Mali. Et qui fait quoi. Prompt rétablissement au Prési IBK.

  43. Dans la gouvernance d’IBK la seule chose que les maliens peuvent se plaindre est le fait qu’IBK fait appel à tout le monde y compris ses ennemis politiques. La famille n’est pas d’actualité sous IBK. C’est le mérite qui est dans les services. Tu es incapable, tu te casses. C’est simple.

  44. Chez nous au Mali c’est qu’on se focalise plus sur les personnes au lieu de juger les faits. On prends la doxa comme le sésame pourtant la vérité est dans la plupart des cas toute autre. Nous devons voir les choses sans faire appel à une quelconque subjectivité et avec réalisme comme ci dessus indiqué mais combien ont l’humilité pour le faire?
    Tous ceux qui veulent ce donner de l’importance ont pour objet de jeter le discrédit sur la gestion du gouvernement et des moutons les suivent par pur fanatisme sans analyser les faits.
    Cela ne doit pas distraire nos dirigeants car au final ce sont les faits qui seront jugés.
    IBK n’a pas abandonné sa vision; il n’a donc pas abandonner ce peuple pour qui il a une très belle vision.

  45. Les maliens savent bien que le président est l’homme de la situation. Le peuple compte sur lui. C’est vrai qu’il a eu des soucis de santé mais cela n’a rien avoir la gouvernance du pays. Les choses vont bien. On ne peut pas résoudre tous les problèmes du Mali qui se sont accumulés depuis les indépendances.

  46. Je pense que de plus en plus le gouvernement doit communiquer sur ses actions de développement pour que nous puissions savoir ce qui se fait réellement pour nous. Le pays a été tellement détruit que les efforts pour le mettre debout ne peuvent pas être vus du premier coup d’œil. Et des personnes véreuses par le biais de certains journaleux et des associations mafieuses à la solde de l’opposition veulent toujours faire croire que le pays est dans le gouffre.

  47. La gouvernance d’IBK est sans reproche pour le moment, après deux ans et demi de gestion. Si on se réfère aux réalisations qu’il a faites depuis son arrivée au pouvoir, je trouve qu’il a fait mieux plus que tout autre ex-chef de l’État. Comme nous le savons tous, IBK a déployé tous les efforts immenses pour la signature d’un compromis de paix et de réconciliation nationale. Cette signature marque la sortie de crise.

  48. Ce qui est sur tout comme un bon chef de famille, on ne s’abandonne pas sa famille, à plus forte raison un président de la république.

  49. Certes les difficultés jalonnent la gouvernance d’IBK. Le Mandé Massa est venu en période exceptionnelle comme l’avance le journaliste dans son article, à savoir au moment où le pays était jusqu’au cou pris en otage par une rébellion. Malgré cette situation défavorable à toute réalisation, il est quand même parvenu à la signature d’un accord de sortie de crise pour n’évoquer que cela. Ce seul acte donne un caractère favorable à son bilan. Sans la paix rien n’est possible dans un pays.

  50. Je crois que nous devons laisser le président IBK travailler parce que lorsque nous voyons d’où notre pays vient on ne demanderait l’impossible. La gouvernance du président IBK a certes connue des bas mais cela ne veut pas dire qu’il n’a pas de vision pour sortir notre pays de la crise. S’il tient à l’accord de paix; c’est justement parce que c’est un moyen efficace pour apporter d’abord la paix et ensuite permettre d’établir les bases d’un développement qu’il veut pour ce pays. Le président de la république connait les aspirations des populations de ce pays mieux que quiconque. Il est en train d’établir le cadre institutionnel pour que notre pays puisse aller de l’avant. Si nous connaissons tous ces problèmes aujourd’hui, c’est parce que notre pays a accumulé de nombreuses tares durant toutes ces années et il convient de les corriger.

  51. J’invite M. Yalkoué à rester optimiste. Inch’allah IBK remontera les défis comme il l’a fait avec la rébellion. Tout le monde sait qu’il n’est pas facile d’être appelé à gouverner un pays qui traverse une crise multidimensionnelle. Déjà certains projets ont été réalisés, telle que l’attribution des 1552 logements sociaux.

  52. Moi je crois que nous devons accorder du temps au président IBK car s’il a pu aider à résoudre certaines rivalités à l’ère d’AOK je ne pense pas qu’il ne puisse le faire au moment où lui-même tient les rênes du pouvoir. Le président IBK a pris le pouvoir dans les conditions que nous connaissons tous mais 2 ans c’est assez mais dans la résolution des problèmes ça peut paraître insuffisant mais attendons donc l’heure du bilan pour nous prononcer.

  53. Le président IBK était l’homme dont le pays avait besoin. Son élection est la traduction des populations de sortir de la crise et des maux qui minaient les pays. IBK a dit: “Je serai le président de la réconciliation nationale, une réconciliation nécessaire pour répondre aux exigences légitimes de la population : reconstruction de l’État de droit, redressement de l’armée et de l’école, lutte contre la corruption, développement économique et social (…) Je serai le président de la refondation nationale”, a-t-il ajouté. Et il pose des actes dans ce sens.
    C’est aussi pourquoi il place plein d’espoir en l’accord d’Alger car elle est la prérogative aux actions de son programme de gouvernement.

  54. Le président IBK a une santé de fer actuellement.Cela est perceptible même à le voir on s’en rendra compte.Les rumeurs et ceux qui les font circuler à desseins sont les maux qui nous rendent malade tous dans ce pays.

  55. Le malien digne et fier de ce nom trouve le bilan de la gouvernance l’actuel locateur de Koulouba très favorable pour le Mali. L’un des actes qu’il a posé prouve cela. Il s’agit de la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale parmi tant d’autres. Elle a permis de sauver notre État contre la dislocation. Dieu merci aujourd’hui on a regagné presque tous nos partenaires. Il a adopté une loi de programmation militaire. Ce qui est une première au Mali. Franchement, je ne pense qu’IBK soit un mauvais président pour notre Mali de cette période de crise.

  56. Tout d’abord les Maliens doivent se donner la main pour bâtir ensemble le Mali.
    Comme dit un célèbre adage que l’union fait la force.
    Compte tenu de la devise du Mali, un peuple, un but ; une foi, les Maliens sont tous les mêmes alors donnons-nous la main pour renforcer cette devise.

  57. Le FMI à saluer les progrès réalisés par le Mali sur le plan économique, y compris au cours du premier trimestre de 2016, dans la mise en œuvre des réformes structurelles, en particulier dans le domaine de la gestion des finances publiques.Cela signifie que le gouvernement malien fait une bonne gestion de l’argent du contribuable malien.

  58. Le Mali actuel est dirigé par un responsable, alors monsieur le journaliste ne cherche pas d’autre argument pour cela, vraiment il faut que les Maliens sachent que cette coopération va permettre au Mali d’avoir une atmosphère pure et claire.

  59. L’économie malienne a continué sa forte performance en 2015. Le PIB réel a enregistré une croissance de 6%, soutenue par une forte performance dans les secteurs de l’agriculture et des services, alors que l’inflation est restée faible à 1%.C’est la preuve que le peuple malien a eu raison de placer sa confiance au président IBK.Et il la rend très bien cette confiance.

  60. On reconnait la capacité d’un journaliste à travers ses articles et ces idées qu’il évoque.
    Vous ne dites que des mensonges, alors arrête de dire des bêtises sur l’autorité du pays, le plus précisément au président IBK.

  61. Il faut remercier et féliciter le gouvernement malien pour ce remarquable travail.Le président IBK fait un bon travail pour mettre le Mali sur les rails malgré la situation incertaine dans laquelle il a trouvé le Mali.Le peuple malien le soutient dans cette tache de refondation de la république du Mali.

  62. Pauvre journaliste, on savait réellement que vous étés corrompus et manipulé par des gens qui détient toujours des armes pour combattre le président de la république, quel ignorance.

  63. IBK ne saura abandonné son peuple. Tout être humain est appelé un jour à être maladie, la maladie et l’abandon ça fait deux. Alors prions pour qu’il nous abandonne pas.

  64. Les sites d’informations tel que Mali web, Mali jet, Facebook, ne sont pas faites pour dires des bêtises, l’information que vous dites doit être concrète, et comportant des preuves.

  65. Les 77% de la population qui ont élu IBK comme le président de la république sont toujours avec lui.L’Amertume ne se situe qu’au niveau de ces journalistes achetés par l’opposition pour intoxiquer la population malienne.Mais les maliens ne sont pas dupes.

  66. Yalkoué si tu demandes si le président de la république a abandonné son peuple, je me demande aussi à quoi tu fais référence?
    Le président de la république a fait ce qu’aucun autre chef de l’Etat démocratiquement élu dans ce pays n’a pas pu faire. Cela ne me surprend pas non plus. Je me souviens de son slogan pendant les campagnes présidentielles : le Mali d’abord ; Pour l’honneur du Mali et pour le bonheur des maliens. Ce slogan est confirmé par les actes qu’il a posés. Son bilan est sans doute bon, après deux ans et demi de gouvernance.

  67. Ce sont les ingrats qui ne reconnaissent jamais le bien fait.Nous les 77% de la population qui l’avons élu savons tous le travail que le président IBK fait pour notre pays.C’est le plus important.

  68. Le plébiscite du président IBK en 2013 était du au faite que c’était le seul qui était à même de conduire le navire Mali à bon port.Et le peuple malien n’a pas eu tort de placer sa confiance en cet homme qui a tout fait mettre notre pays sur les rails.Le peuple malien est très fier de son président.

  69. Mr le journaliste, les menaces d’Ibrahim Boubacar Keïta sont toutes normales. Il commencera leur mise en scène bientôt. Celles-ci consistent à mettre en garde tous les malfaiteurs. La santé d'Ibrahim Boubacar Keïta s'est améliorée et il est déjà de retour dans le pays. Nous rendons grâce à Dieu qui nous a permis de retrouver l'homme à qui on a placé notre confiance jusqu'au dernier degré.

  70. Les maliens sont victimes de la mauvaise gouvernance depuis belle lurette. Ce n’est pas aujourd’hui que vous devriez attribuer la responsabilité à IBK. Le mandé Massa prend déjà son bâton, pauvre journaliste. Tous les fossoyeurs ont été mis en garde du nouvel système qui doit être adopté.Donc IBK n’est pas prêt et ne peut pas abandonner son peuple comme l’a fait l’ancien président de la république, ATT.

  71. Les maliens sont unanimes sur le faite que le président IBK a apporté une nette amélioration au niveau de la qualité de vie des populations maliennes.Comme il est de coutume dans ce pays où des opposants n’ayants pas de projets constructifs pour le pays s’adonnent à des critiques sans fondements.

  72. Pauvre journaliste, vous ne faites que raconté la comédie, votre se trouve à Vous ne faite que faire des articles pour salir la réputation du régime en place .

  73. Je pense certaines personnes veulent cacher avec leur main ce qui est pourtant visible.Le travail remarquable que le président IBK a fait en deux ans est plus que ce l’on avait espéré. Malgré la situation chaotique dans laquelle il a trouvé le pays, le président IBK a su tirer notre pays vers le haut.

  74. IBK ne pouvait pas mettre en place des actions robustes dans l’insécurité. Un pays en crise est pris en otage par les circonstances exceptionnelles défavorables. Peu de projets de développement pourront être réalisés. Attendons un certain moment avant de dire que le monsieur se contente des simples menaces qui ne font plus peur aux véreux.

  75. Le président de la république n’a pas abandonné et n’abandonnera jamais son peuple. Après une opération chirurgicale en France, il est de retour dans le pays et à repris le contrôle du bateau Mali pour faire de notre pays l’in des plus enviés de la sous-région.

  76. Vous n’êtes rien d’autre qu’une espèce de névrosé, vous avez besoin d’un psychologue pour traiter ton trouble mental. Pauvre journaliste, tous ceux que vous dites à propos d’IBK sont faux, espèce de pauvre menteur. Le rêve des Maliens est devenu une réalité, car IBK est l’homme que nous attendons depuis très longue temps, malgré tout cela certains cherchent à rendre la situation plus difficiles.

  77. IBK est un homme de bonne foi depuis for longtemps il a l’amour de son peuple. Il est l’un des rares président que j’ai vu. il se soucis de son pays . Seulement des opposants de type hibou qui sont sous son pieds qui lui taquine jours et nuit. Mais avec l’aide de son peuple tout va aller.

  78. Le président IBK ne va jamais abandonné son peuple et son peuple ne l’abandonnera pas aussi.Ces journalistes peuvent dire ce qu’ils veulent.Le chien aboie la caravane passe.

  79. IBK est toujours en pleine forme pour gouverner ce pays, ce n’est parce qu’il s’est déplacer pour aller recevoir des soin médicale en France qu’il est obligé de ne pas pu voir gouverner. IBK est plus solide qu’il ne pense, la gouvernance du pays est toujours dans sa compétence.

  80. Le chef de l’Etat malien est plus robuste qu’on le pense, il a la force et la compétence nécessaire pour mettre en œuvre sa bonne politique de gouvernance. Son problème de maladie est loin de lui empêcher de gouverner ce pays, la preuve est qu’il a pu se rétablir très rapidement.

  81. Souvent ses journalistes sont rigolant. comment un Président comme IBK peut abandonné son peuple qui l’a élu avec plus 77,66%.

  82. Les détracteurs veulent profiter de la maladie du président IBK pour raconter des balivernes. Que les détracteurs sont en train de faire circuler des balivernes sur l’Etat de santé du président. La Maladie est fait partie des lois obligatoire de la nature, le président IBK n’est point une exception de cette nature, le plus important est qu’il rétablisse effectivement et vite pour rejoindre ses compatriotes qui ont besoin de sa bonne politique de gouvernance.

  83. Que les détracteurs arrêtent d’amplifié l’État de santé du président de la république. Les détracteurs tentent de faire croire à la population ce qui est loin d’être une réalité. Ils racontent du n’importent quoi pour perturbé la stabilité et la conscience publique. Le président IBK a eu des soucies de santé qui ne l’on jamais empêcher de gouverner ce pays comme il se doit.

  84. Le chef de l’Etat est plus que solide qu’on ne le pense. Je souhaite bon rétablissement au président de la République IBK. Je prie pour qu’il se rétablisse le plus rapidement possible. Il est plus que capable de gouverner le pays.

  85. Ce n’est pas parce que le président IBK est malade que le Mali devrait arrêter de fonctionné. Lors de la Maladie du chef de l’Etat le pays est resté toujours entre de bonne main. Le premier ministre a bien géré le pays lors du séjour hospitalier du chef de l’État.

  86. Depuis bien n’avant même l’investiture d’IBK tous les maliens savaient que c’était lui qui pouvait sortie le Mali de cette crise multidimensionnelle. Depuis lors IBK reste de bonne foi dans la gouvernance du pays car malgré les prévus et les imprévus il arrive lentement mais surement à redresser le Mali.

  87. Depuis bien n’avant même l’investiture d’IBK tous les maliens savaient que c’était lui qui pouvait sortie le Mali de cette crise multidimensionnelle. Depuis lors IBK reste de bonne foi dans la gouvernance du pays car malgré les prévus et les imprévus il arrive lentement mais surement à redresser le Mali.

  88. CELUI qu’a abandonné son peuple il est à DAKAR il a été incapable d’assurer la sécurité de notre territoire national avec son gouvernement corrompu 😯 😯 😯

  89. IBK n’est pas le premier président et ne sera pas le dernier avoir des soucies de santé. La maladie d’IBK n’a jamais d’impact considérable sur le rendement dans la gestion du pays. La gestion du pays n’a pas arrêter de fonctionner parce que le président est hospitalisé.

  90. La maladie du président actuellement n’a rien n’avoir avec la gestion du pays. Malgré quelque soucie de santé la président IBK est plus solide qu’on ne peut l’imaginer. Le président IBK est plus que capable physiquement et mentalement a géré normalement ce pays.

  91. IBK est est différents de ses prédécesseurs qui trahi leur pays aux de tout le monde. La gouvernance d’IBK est plus qu’avantageux et objectif dans la crise multidimensionnelle dont est en train de traverser notre pays en ce moment.

Comments are closed.