Editorial : Le message de la Place de l’Indépendance

2

Une foule nombreuse et compacte a pris d’assaut la Place de l’Indépendance ce vendredi 5 juin. Au-delà des slogans et des invectives, il y a un message fort qu’il faut retenir : tous aspirent au changement et voudraient voir s’exprimer autrement la gouvernance.

Certes, la tache noire a été les échauffourées constatées à Djikoroni, mais, ce qu’il faut retenir est cette troisième voie en gestation dans notre pays.

Le message fort que l’on peut retenir est justement que le peuple s’affranchit des clochers politiques et des “leaders” politiques, toutes chapelles confondues, qui ont échoué à être fusionnelles avec les problèmes réels et les aspirations profondes des populations.

Il y a un discours émergent, porté par des religieux, se rapprochant de plus en plus de la “société civile”. Il y a d’abord là une seconde chance offerte à notre société civile, qui, à la première occasion est devenue politique, sous ATT, quand celui-ci a voulu s’affranchir des partis. Cette fois, notre société civile a à récupérer du religieux, sans pour autant devenir une excroissance.

Aujourd’hui, après avoir montré les points de vue, après avoir fait les démonstrations de force, il ne reste que le dialogue. Que les lignes bougent et que les uns et les autres, comme professé publiquement, s’engagent vraiment pour le Mali.

A.Kalambry

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Toujours impertinent ce journaliste.
    Le journaliste du Premier Ministre en manque d inspiration.
    Celui qui prétend toujours que le Petit PM fait le job….
    Honte à toi…

    • Merci Barou car il faut etre vendu pour ecrire des saloperies de ce genre, on ne dialogue pas avec Boua le ventru IBK car il est un voleur, un tricheur, un incompetent, un nepotiste, un incapable, un dictateur, un tyran et un mendiant international. Qui va prendre la main de Boua le ventru IBK entachee de sang Malien?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here