Editorial : L’heure de vérité pour IBK

0

Après avoir réussi leur meeting géant le vendredi 05 juin dernier sur le Boulevard de l’Indépendance malgré les menaces, les pressions et toutes les tentatives de sabotages, les opposants au régime d’IBK, après tous les appels à démission du locataire de Koulouba, viennent de franchir le Rubicon. En tout cas,  samedi dernier au siège de la CMAS, avec les ralliements de partis politiques, d’associations et de personnalités en grand nombre, décident de sortir vendredi 19 juin prochain pour mettre fin au régime actuel.

Le message est clair et limpide comme l’eau de la roche au Président IBK et son gouvernement. Cette décision était prévisible dans la mesure où après le déferlement humain d’il y a deux semaines, le trio CMAS/FSD/EMK et alliés s’attendaient à un geste de bonne foi du Chef de l’Etat. Bien au contraire, comme l’imam Mahmoud Dicko l’avait martelé le 05 juin dernier qu’il « n’aime pas les avertissements, les mises en garde et les conseils », comme toute réponse, le locataire de Koulouba maintient non seulement le PM Dr Boubou Cissé à son poste, au même moment, le beau-père de son fils, est élu président de la Haute Cour de Justice (HCJ). Une sorte de pied de nez à ses opposants et non les moindres.

Avec cet appel qui semble être le dernier lancé par le M5-RFP à en croire ceux-ci, on peut affirmer sans se tromper, que l’heure de vérité du régime a bel et bien sonné malgré quelques sporadiques soutiens. S’assumer ou chuter. Dans l’un ou l’autre cas, force est de constater que les opposants ont plus de poids, c’est-à-dire plus d’arguments qui font qu’ils arrivent à rallier par centaine, voire par milliers des compatriotes de tous bords, de l’Intérieur, comme de l’Extérieur.

Dans ce cas, IBK et ses thuriféraires voient-ils le danger qui les guette ?

Sauront-ils déjouer cette autre mobilisation qui ressemble à une sorte d’assaut final contre la citadelle de Koulouba et son occupant dont personne ne peut dire avec exactitude l’état d’âme actuel.

Comme quoi, il faut savoir quitter une chose, avant qu’elle te quitte, nous dit-on !

Le Président saura-t-il sortir par la grande porte comme l’a conseillé le très respecté et éclairé imam Mahmoud Dicko et alliés?

D’ici vendredi saura-t-il démentir tous les pronostics ?

En tout cas, le coordinateur de la CMAS est one ne peut plus clair : « Le peuple souverain du mali prendra ses responsabilités le vendredi 19 juin 2020 ».

Attendons de voir !

Bokari Dicko

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here