En un mot : Pressions sur la justice

89

Le dossier de la disparition des bérets rouges revient au-devant de la scène avec l’annonce sous forme de préparation de l’opinion d’un non-lieu pour trois généraux : l’ex-DG de la SE, l’ancien ministre de la Défense et l’ex-chef d’état-major général des armées sous la transition. En attendant le verdict de la chambre d’accusation, attendu le 22 décembre 2015, les protagonistes de cette affaire ont décidé de mettre la pression sur la justice.

Ainsi, les avocats du capitaine Amadou Haya Sanogo ont adressé une lettre au président IBK pour dénoncer le “deux poids deux mesures”, puisque, selon eux, l’ex-chef des commandos Abdine Guindo, en liberté provisoire, n’aurait jamais été entendu. Ils projettent d’autres manifestations comme une conférence de presse vers le 19 décembre pour crier fort “leur colère”.

Les parents des bérets rouges disparus, eux aussi, projettent une sortie médiatique le 17 décembre ainsi que d’autres manifestations qui n’ont d’autre but que de contrecarrer les actions des pros-Amadou Haya Sanogo. Au-delà de la pression exercée sur la justice, on peut dire qu’il y a péril en la demeure. C’est pourquoi l’Etat doit d’ores et déjà prendre ses responsabilités pour qu’il n’y ait aucun dérapage et pour que force reste à la loi.

DAK

 

200-310  
350-050  
70-532  
200-310  
70-411  
100-105  ,”””
SY0-401  
000-080  
70-480  
200-101  
70-461  
ITILFND  
000-017  
EX300  
200-125  ,”””
1z0-808  
CAP  
210-060  
OG0-093  
101  
220-802  
PR000041  
300-206  
200-101  
74-678  
220-801  
MB6-703  
9L0-012  
CRISC  
300-209  
2V0-621  
200-120  
642-999  
CISM  
70-410  
350-029  
1Z0-060  
2V0-620  
210-065  
70-463  
70-483  
9L0-066  
ICGB  
70-413  
352-001  
MB2-704  
700-501  
70-346  
CCA-500  
352-001  
PR000041  
000-104  
70-488  
JN0-360  
350-001  
CISSP  
JN0-102  
1Z0-804  
CAS-002  
70-533  
642-732  
400-201  
102-400  
LX0-103  
MB2-704  
210-060  
300-101  
70-411  
70-532  
c2010-652  
1Y0-201  
70-461  
200-125  ,”””
ICBB  
70-461  
ICBB  
000-089  
70-410  
350-029  
1Z0-060  
70-463  
70-483  
9L0-012  
70-488  
JN0-102  
640-916  
70-270  
100-101  
MB5-705  
JK0-022  
350-060  
000-105  
70-486  
70-177  
N10-006  
VCP550  
70-532  
70-177  
N10-006  
500-260  
640-692  
70-980  
CISM  
VCP550  
70-532  
1Z0-804  
LX0-103  
MB2-704  
210-060  
101  
200-310  
640-911  
200-120  
EX300  
300-209  
1z0-808  
220-802  
ITILFND  
1Z0-804  
LX0-103  
MB2-704  
210-060  
200-310  
640-911  
200-120  
EX300  
300-209  
1Z0-803  
350-001  
400-201  
500-260  
640-692  
70-980  
70-532  
200-101  
000-080  
640-911  
640-911  
70-480  
000-089  
1Z0-803  
000-080  
100-105  , “””
300-070  
400-051  
2V0-621  
M70-101  
LX0-103  
300-320  
100-101  
810-403  
MB2-707  
300-320  
N10-006  
MB2-707  
352-001  
300-135  
NS0-157  
300-101  
210-260  
300-208  
400-101  
300-320  
210-060  
200-120  
400-101  
CISSP  
300-320  
1Z0-803  
400-101  
810-403  
CISSP  
N10-006  
CISSP  
300-320  
350-018  
300-101  
300-070  
ADM-201  
400-101  
ADM-201  
350-018  
200-310  
SY0-401  
200-120  
300-208  
200-120  
SY0-401  

Commentaires via Facebook :

89 COMMENTAIRES

  1. @ sidiki Sangaré, Adams sy etc et etc..,
    Dommage d’etre un vrai caméleon tantot tu es x, tantot y , tantot Z etc….Je ne vois personnellement ce que ca te sert de changer de pseudo ou de nom? Mais tu dois avoir tes raisons. C’est dommage je trouve.
    Bien pour toi.

  2. Il degrader Sanogo et ses “pintaux” de General a soldat de 2eme class, les passer devant le peloton ou les mettre en prison a perpete. Un jugement sera perdre de l’argent. Les gars ont deja coute assez d’argent au pays.

  3. Sanogo n’est pas différent de ses autres criminels qui sont en prison pendant des années avant Sanogo et qui restent toujours en prison. Au verdict de signalé s’il est innocent ou pas, et selon les crimes et le désordre qu’il à semer je ne suis pas sûr qu’il s’en sortira en ce moment. Nous avons une justice et c’est à elle de prendre les choses en main, il ne faut pas qu’on se précipite envers la libération d’un homme qui a fait tant de mal à des maliens.

  4. Nous devons laisser la justice faire son travail normalement, c’est d’ailleurs même normale que l’affaire Amadou Haya Sanogo traîne, pour sa propre sécurité car cet homme est la cause de beaucoup des mauvaises choses dans ce pays.

  5. Il faut que nous soyons conscients de la situation qui prévaut dans le pays, Il faut suivre et accepter le verdict du juge. L’affaire Amadou Haya Sanogou est dans la main de la justice, je peux même dire que Sanogo ne doit pas sortir maintenant car beaucoup ont des mauvaises intentions envers lui.

  6. Quand même il est vraiment compliquer de trouver une qualification à ses maliens qui sont toujours prêt à diriger le pays dans des polémiques.
    Nous n’avons pas à compliquer les choses, Sanogo sais lui-même qu’il n’est pas temps pour lui de sortir de la prison, des personnes de mauvaises intention pourront lui faire du mal.

  7. DAK, Il faut comprendre que nul n’est au déçu de la loi, Nous devons laisser les choses dans la main de la justice malienne, le temps venu s’il le faut vraiment Sanogo sera libre, pour le moment la justice fait son travail.

  8. Nous n’avons pas à faire des polémiques ou d’autres actions qui pourront contredire la justice malienne. Nous sommes tous conscient de ce qu’a fait Sanogo, sa libration pourra apporter beaucoup des polémiques au Mali. Mieux vaut pour lui de garder sa position, car cette position est considérer comme une cachette de cet homme afin qu’il soit d’abord oublier par autres.

  9. Le Mali est un pays de justice avec des lois bien structurer, nous n’avons pas à nous comporter comme des ignorants, tout le monde sais que Le général Sanogo est accusé de mettre de torture et autres. Sa situation est compliquée laissons le verdict au juge.

  10. Mr. Le journaliste, vous devez encourager le climat serein, empreint de confiance mutuelle, Que la population fait de révoltes et autres n’apporterons riens au pays. Et il faut que les pros Sanogo sachent que l’endroit que ce trouve Sanogo lui est plus souhaitable que de sortir. Il faut que d’autres oublient cet homme, qu’ils oublient son existence, nous n’aimons pas assister à un Mali de compte rendu.

  11. 😉 😉 Nous n’avons pas à faire cela, 😯 😯 😯 c’est un acte qui est contre la stabilité de notre nation,
    🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 nous tenons bien à la stabilisation de notre chère patrie.
    💡 💡 💡 💡 Nous devons laisser ces choses en les mains de la justice malienne, :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: une justice compétente.

  12. J’invite la population malienne au calme, le moment n’est pas de sortir dans les rues pour crier des mécontentements, le gouvernement malien saura prendre des dispositions pour mettre les choses au claire.
    Le Mali mérite la compréhension des uns envers les autres.

  13. Sous le pouvoir IBK,la justice malienne arrive à faire son travail comme il se doit.
    Elle traitera donc affaire Sanogo en conformité avec la loi pour nous donner un verdict au moment venu.

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      La LOI c’est quoi au MALI , selon toi ?
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      TOUT LE MONDE CHIE DESSUS , ET TOUT LE MONDE FINIT PAR S’EN ARRANGER !
      Alors , cékoi ?
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      Prends seulement le temps de regarder le nombre de gens qui circulent dans la rue , en engueulant le soleil …PEUT ETRE COMPRENDRAS TU …… ❓

      Saches seulement que les “baisés” du système MALIEN , ceux qui ont compris comment et pourquoi ils ont été baisés à cause de lois mal interprétées , vu la puissance des lobbies qui vous dirigent ,sont les seuls à pouvoir se sortir de la merde …
      …et seulement parce qu’ils ont moyens et intelligence de pouvoir s’adresser et déposer AILLEURS des dossiers de prédations qu’ils ont eu à subir …
      DONC ….EN DEHORS DU MALI ❗ ❗ ❗
      C’est d’ailleurs pour cette simple raison que le MALI paye tous les ans ,des dizaines de milliards , en réparation , suite à des sentences extérieures …. 😉 😉 😉 😉

      Dis toi bien Chicky 10 déc 2015 at à 16:37 et 116 commentaires que si les LOIS Maliennes étaient faites pour etre observées et servaient à autre chose qu’à du “SAMUSEMENT”monnayable , , tu ne verrais pas autant de gens , dans les rues , s’en prendre au soleil !

      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • et , tout naturellement , COCO et les COCO’s rigolent …..
        ……Roro MUGABE , le trimestre prochain , comprendra peut etre le sens de mon post …….
        Sacrés genticons …..
        😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
        ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗
        RORO , dans la vie , faut pas se tromper …
        UN VOLEUR ne doit jamais sous – estimer les gens à qui il vide les poches …..
        JAMAIS ❗ ❗ ❗
        😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        • 😆 , une justice a 3 vitesses oui : une pour les grands escrots, une pour les delinquants et une poir les voyoux qui cherchent a manger. Je suis pour un petit voleur de jakarta a 200.000fcfa qu’un mafieux qui pille et fait tomber le pays a cout de certaines de millions sinon de milliards de fcfa. Le vol reste toujours le vol et doit etre puni a hauteur de l’acte mais au Mali des AOK, ATT et IBK 🙄 🙄 🙄 .
          Bèbi babolo, volez, tuer, massacrer et detruisez le pays et tout le peuple avec tant que ces chefs vampires-mafieux et leurs clans dormiront sour leurs…….. :mrgreen: piaaannnn il y a foyiiii.
          Et voilà quoi…..

  14. Pour ma part cher DAK, je pense qu’il ne faut pas faire d’amalgame entre la justice et le politique. Laissons la justice faire son travail et ayons confiance en elle et bien sûr la politique aux politiciens. Toutefois DAK semble toujours recourir aux politiques pour trancher une question de justice. Or pourtant, nous sommes en démocratie et que les pouvoirs sont partagés. Pourtant, l’un des rôles du journaliste est d’éduquer mais, ceux-ci semblent nous hébéter par leurs plumes.

  15. Ce DAK est vraiment un ennemi du Mali.
    Comment un malien digne de ce nom peut se mettre à se battre pour qu’on libère un homme qui tué froidement des maliens qui ne faisaient que leur boulot?S’il fait partir des complices de cet assassin,qu’il vienne tranquillement se dénoncer à la justice.

  16. Sanogo a été arrêté pour des crimes qui lui sont reprochés.
    Pour pouvoir le libérer,il faut qu’il soit jugé et si sa culpabilité n’est pas avérée on pourra alors parler de libération.Mais pour l’heure,il restera en prison pendant que les enquêtes sont en cours.

  17. A la différence des autres généraux pour qui un non lieu pourrait être prononcé,tous les faits dans cette histoire incriminent Sanogo.
    Alors il doit répondre de ses actes pour que les familles de ses victimes puissent enfin avoir un tout petit de soulagement.

  18. Ce DAK parle de libération pour cet assassin?
    Moi je pense qu’on doit même pas parler de jugement pour lui car toutes les preuves sont contre lui.
    On doit plutôt lui appliquer la loi du talion.Pour ses crimes,il doit payer de sa propre vie.

  19. Mon cher DAK, vous avez ôté votre manteau de journaliste pour être un avocat défenseur. J’ignorais que vous avez ses qualités là. Mais sachez que SANOGO est détenu pour un crime qui lui est reproché. Il lui reste à prouver son innocence devant la justice.

  20. SANOGO DOIT POURIR EN PRISON; IL NE SE REND PAS COMPTE DES DESAGREMENTS CAUSES au peuple du mali

  21. Force restera toujours à la loi.
    Cet assassin ne peut les enfants des autres espérer qu”on le relâchera purement et simplement.
    Il répondra des ses actes devant les juridictions compétentes.

  22. Il ne peut pas être libéré, en tout cas pas après ce qu’il a fait subir aux pauvres innocents dans ce pays !!! Il faut qu’il paye d’abord pour ce qu’il a fait !!

  23. Pourquoi va-t-on le libérer ? Il a commit des crimes, des vols, des meurtres et doit payer pour !!! Ces actes ne peuvent pas rester impunis !!!

  24. Amadou Aya Sanogo mérite de passer le reste de sa vie en prison de par les actes qu’il a commit dans ce pays, il ne mérite aucune liberté !!!

  25. Sanogo ne peut en aucun cas être libéré, il a commit des atrocités dans ce pays, et il doit répondre de ses actes !!! Si ça ne tenait qu’à moi, il allait passer le reste de sa vie en prison !!!

  26. Sanogo ne mérite aucune clémence de la part des maliens, il doit pourrir en prison pour tout ce qu’il a fait dans ce pays !!! Nous ne pouvons jamais lui pardonner ces actes, on doit le brûler vif !!!

  27. Comment peut-on demander une éventuelle libération de ce bouffon de Sanogo, il ne mérite même pas qu’on lui prête attention, on doit le tuer même comme ça ces actes seront compensés !

  28. S’il pouvait mourir en prison, ça nous fera vraiment plaisir car nous n’avons aucune envie de revoir sa tronche encore dans ce pays !! C’est un assassin et il doit payer de ses actes sans aucune clémence !

  29. Il ne doit absolument pas être libéré dans ce pays, les familles de ses victimes ne peuvent jamais lui pardonner ses actes, il doit payer avant de sortir !!

  30. Nous n’accepterons jamais le fait qu’aucun assassin soit libéré quelle que soit la raison, d’ailleurs il n’y a même pas de raison pour le faire, il doit passer le reste de sa vie en prison !

  31. Nous sommes dans un pays de droit, et nous optons tous pour que justice soit rendue, que SANOGO paye pour les actes qu’il a commit et à juste titre !!

  32. Par rapport à cet article, je voudrais dire seulement que les décisions de justice sont des choses qu’il faut prendre très au sérieux car d’elles dépendent la vie de personnes et même souvent la vie des peuples alors une enquête doit prendre le temps qu’il faut pour ne pas prendre le risque de se tromper et prendre de décisions qui feront plus tard regretter.
    Les journalistes aussi doivent éviter de faire des suppositions qui pourront créer du désordre.

  33. Sans vouloir justifier qui que ce soit je dirai qu’il y des enquêtes qui font plus de 2, 3 voire 5 à 10 ans donc pour dire que quelques soit le temps la justice fini par agir mais je souhaite que nous n’en arrivions pas là. Que notre justice soit efficace et rapide dans ces décisions.

  34. Moi je pense que la justice fait et fera toujours son travail. Les enquêtes peuvent piétiner mais elles donnent toujours des conclusions. C’est dans l’intérêt même de la nation que les gens qui posent des actes répréhensibles payent de leurs actes donc je crois que la volonté des autorités ne seraient nullement être que ces faits restent totalement impunis. WAIT AND SEE!

  35. Je pense que la volonté du président de la république de faire de la justice malienne une des plus crédible n’a jamais changé. Il l’a affirmé lors de la campagne et tient toujours à cette promesse qui était à l’ordre du jour des consultations du conseil de gouvernement. Il faut donc accorder le temps nécessaire pour que ces affaires qui n’avaient pas encore eu de dénouement puissent être tirées au clair avant de nous prononcer sur quoi que ce soit.

  36. Laxisme et le manque de rigueur sont les caractéristiques propres à cette rédaction que vous prenez pour nous intoxiquer. Il y a des affaires auxquelles des solutions ont été trouvées et d’autres qui sont toujours en cours. Donc quand on manque d’information, on va à la source de cette information au lieu de passer votre temps à dire que la justice prépare tel ou tel coup

  37. Je me pose la question de savoir pourquoi aucune décision de justice dans ce pays n’est jamais le fruit des enquêtes mais toujours le fait des politiques?
    Quand est ce que nous dissocierons le judiciaire du législatif?
    Toujours de la calomnie. Vraiment que nos journalistes changent de comportement.

  38. Moi je pense que la justice est en train de faire son travail et par conséquent nous devons la laisser faire. Est-ce la première fois qu’une poursuite soit classée pour non-lieu?
    Alors arrêtez vos suppositions calomnieuses, car nous sommes dans un pays de droit et la justice s’applique à ceux qui sont reconnus coupable et ceux qui ne le sont pas sont relaxés.

  39. Je présente mes condoléances aux familles de ces personnes qui ont été lâchement assassinées pendant qu’elles servaient la patrie. Je souhaite que ce crime ne reste pas impuni. Que la justice fasse tout son possible pour faire la lumière sur ces et que les responsables payent pour leurs actes.

  40. Vraiment il y a des gens dans ce pays qui n’ont pas le sens du discernement. Tous ces événements ont eu lieu avant l’accession du président IBK au pouvoir et les gens insinuent que c’est lui qui aurait donné l’ordre de réclamer le non-lieu dans cette affaire; vraiment malade ces journalistes de merde.

  41. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 Cette histoire de disparition des bérets rouge est sur la bonne voie, je rappelle que c’est l’une des causes pour laquelle le général Amadou Haya Sanogo est en prison. 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😳 😳 😳 😳 😳 😳

  42. La disparition des bérets rouges nécessitent une enquête très approfondie et fiable. On ne peut guère pointer du doigt qui que ce soit sans pour autant avoir la moindre preuve. Tout compte la lumière sera fait sur cette histoire.

  43. Laissons la justice faire son travail, on ne peut pas précipiter un tel dossier. La justice a parfaitement raison de prendre le maximum de temps qu’il faut pour avoir les versions claires et nettes sur la disparition de ces bérets rouges.

  44. Je suis entièrement d’accord avec la justice malienne, elle est consciente de ce qu’elle fait. Ce dossier n’est pas comme les autres, elle a besoin de l’étudier avec la plus grande attention.

  45. Laissons la justice faire comme bon le semble, nous ne sommes pas les mieux placés pour les dires ce qu’elle doit faire ou pas. Ce dossier des bérets rouge est loin d’être close, dès que tous les preuves seront disponible nous verront bien la suite.

  46. Le président Ibrahim Boubacar Keita n’est pas la justice malienne. Donc, de grâce laissez-le en dehors de cette histoire. D’ailleurs, si vous voyez ce monsieur en liberté ce qu’il le mérite.

  47. Pour l’amour de Dieu, vous parlez du président de la République et non un magistrat. Mesurez vos mots avant de dire quoi que ce soit. Si la justice malienne ne vous satisfait point, le chef de l’Etat n’y peut rien pour ce cas.

  48. La libération de ce monsieur peut bien inquiété d’autres personnes comme ça peut faire mal à beaucoup d’autres. Mais, comprenons juste que la justice ne fait rien pour rien. Elle doit avoir une cause bien précise d’agir ainsi.

  49. Je rappelle que le président Ibrahim Boubacar Keita n’est pas un magistrat, donc inutile de compter sur lui pour la résolution de cette histoire. Trouvez autres choses à dire, car nous avons bien d’autres choses à faire que d’écouter ces bêtises.

  50. Les parents des bérets rouges disparus doivent voir les choses du bon cotés. A mon avis cette histoire est loin d’être close, nous savons tous déjà que les principaux coupable en prison. Donc, le reste à venir.

  51. Attention, attention, attention justice du Mali, cette affaire peut mettre fin à ce régime, car elle est compliquée et complexe. Les victimes sont là et la communauté internationale suit cette affaire avec beaucoup d’attention. Avec la combinaison de tous ces acteurs et vue le niveau de dégâts causé par ces hommes, le non lieu semble être la plus mauvaise décision de ce dossier. Qu’Allah le tout puissant protège et aide le Mali.

  52. Les généraux payeront pour leurs crimes, la justice malienne sous le régime d’IBK est une vraie justice. Les putschistes devraient finir leur vie en prison. Les bérets rouge assassinés ne doit pas rester impuni. La justice malienne essuiera les larmes de ces bérets rouge assassinés de sang froid.

  53. Je pense que si Amadou A Sanogo doit être libérer par la justice, IBK n’a rien n’avoir avec cela. La justice est indépendante, après tout la junte c’est aussi des maliens comme nous.

    • Hahahahaha la justice est indépendante Hahahahaha procureur general bavard qui libère les terroristes et les pédophiles violeurs et prêt à tout pour son poste et sans dignité pour avoir squatté chez Aya Sanofi. Indépendante des pauvres voleurs de diakarta et des pauvres banquiers sinon pas de l argent et du pouvoir exécutif.

  54. Les charges retenus contre Sanogo, ses complices et les trois généraux ne sont pas des charges a prendre à la légère. Des crimes d’une manière atroces, des disparitions sans suite et aussi la tortures des prisonniers sont des crimes très grave. La justice doit être au point de l’attente de la population malienne. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

  55. Dans la démocratie, un pouvoir ne peut interférer dans le domaine d’un autre pouvoir, c’est-à-dire que le pouvoir exécutif ne peut pas intervenir dans le domaine du pouvoir judiciaire, donc n’indexons pas le président IBK sa gestion concernant le sort du dossier Sanogo. La justice fait déjà son travail. ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  56. Ceux sont des assassins 😳 😳 😳 🙄
    Ceux des individus ont ni loi, ni foi. 💡 💡 💡
    Ceux sont les apatrides. 👿 👿 👿 ➡ ➡
    Ceux des recalés de l’armée malienne 😯 😯 😯 ➡
    Ils coupable tremper jusqu’au osseux 👿 👿 👿 ❗

  57. Ceux sont des assassins 😳 😳 😳
    Ceux des individus ont ni loi, ni foi. 💡 💡 💡
    Ceux sont les apatrides. 👿 👿 👿
    Ceux des recalés de l’armée malienne 😯 😯 😯
    Ils coupable tremper jusqu’au osseux 👿 👿 👿

  58. La procédure judiciaire menée au Mali contre Amadou Haya Sanogo, l’ex-capitaine promu général et meneur du coup d’Etat militaire du 22 mars 2012, se poursuit avec la requalification et alourdissement des charges contre lui. ➡ ➡ ➡ ➡ ➡
    Détenu et poursuivi depuis novembre pour « complicité d’enlèvements » dans le cadre de l’affaire de la disparition des bérets rouges, ces militaires proches de l’ancien régime et dont une tentative de contre coup d’Etat avait été violemment réprimée en avril 2012 par la junte militaire, Sanogo voit se renforcer, depuis mardi, les charges retenues contre lui. 💡 💡 💡 😯

  59. Des crimes ont été commit pendant cette période et cela tout le monde le sait. Les charges retenus contre les putschiste sont véridique. La justice n’aura fini avec eux si seulement cette histoire n’est point éclairer. Les commandos parachutistes tué de toute les manières, justice doit être rendu à qui de droit.

  60. Je pense la justice malienne doit se mettre au travail et doublé d'effort, pour que cette affaire prenne afin fin. Les bérets rouges, la famille des bérets rouge assassinées, la population, les putschistes et le gouvernement tout le monde attend attentivement le verdique final. Mais une chose est sûre justice sera faite.

  61. Les détracteurs ont tendance a accusé le régime en place pour le sors dont vie aujourd’hui les acteurs du soulèvement du 22 juin passé. Bien avant l’arrivé d’IBK au pouvoir, les charges retenus contre les putschistes avait commencé à faire surface. C’est le pouvoir judiciaire qui dispose des putschistes pas IBK.

  62. Cet crime commit sur les bérets rouge ne doit pas rester impuni. Les acteurs de ces crimes en particulier les trois ne doivent s’en tirer ainsi facilement. Ils doivent croupit en prison.

  63. Si la liberté d’Amadou Haya Sanogo est la solution à la crise malienne, pourquoi ne pas le faire. Mais je sais que jusqu’à preuve de contraire l’acte qu’a commis Haya est un crime contre le peuple malien et condamnable pour une peine allant de 5 ans à 20 ans. ❗ 😯 😯 😯

  64. La réconciliation nationale malienne passe par la libération d’Amadou Haya Sanogo et plein d’autres. Le coup d’Etat est, certes, condamné par la constitution malienne du 25 février 2015. Mais on doit souvent faire des sacrifices en pardonnant certaines personnes. ❓ ❓ 😛 😛 😛

  65. Amadou Haya doit être jugé pour le crime qu’il a commis à ce peuple. On doit donner du temps à la justice de faire son travail. S’il s’avère qu’il est innocent il sera libéré ; dans le contraire il sera condamné. Ainsi que les trois personnes au nom des quelles le procureur demande un non-lieu. Que la vérité triomphe ! 👿 👿 👿 💡 💡

  66. Amadou Haya doit être jugé pour le crime qu’il a commis à ce peuple. On doit donner du temps à la justice de faire son travail. S’il s’avère qu’il est innocent il sera libéré ; dans le contraire il sera condamné. Ainsi que les trois personnes au nom des quelles le procureur demande un non-lieu. Que la vérité triomphe ! 😯 😯 😀 😀 😀

  67. Certes Amadou Haya Sanogo a été une solution ayant permis de stopper un régime budgétivore dont le numéro était un affamé du pouvoir qui voulait réviser la constitution pour qu’il puisse faire un troisième mandat. Malgré que le coup d’Etat soit un acte anticonstitutionnel. Mais celui de Sanogo est légitime. Car il a été salué par l’opinion nationale. Mais l’homme fort de Kati de l’époque, le Dadis Camara du Mali, a un peu dépassé les bornes avec les bérets rouges. 😯 😯 😯 😛 😛 😛

  68. Il ne peut pas y avoir de non-lieu pour le moment pour les trois personnes dont les noms sont mentionnés dans cet article. Si le procureur se désintéresse du dossier, le ministre tutelle demande à qui de droit de le remplacer en suivant les règles de droit. Cela n’est pas synonyme du fait qu’ils doivent bénéficier d’un non-lieu. 😛 😛 😀 😀 😀 👿 👿 💡 💡

  69. Je demande à ce journaliste de ne pas prendre les maliens pour des cons comme lui. Aucun procureur n’a demande un non-lieu pour ces trois personnes impliquées dans l’affaire des bérets rouges. S’il doit y avoir de non-lieu ce sera pour tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire y compris le général Amadou Haya Sanogo. ❓ ❓ 😛 😛 😛

  70. Toutes mes félicitations à ce journaliste incompétent de la bande des fripouilles journalistes de cette nation. J’ai honte de dire aux étrangers que ce journaliste est un malien. Il n’a aucune compétence. Il se contente de faire des “speech report”. Honte à ce journaliste. 😛 😛 👿 👿 👿

  71. Sanogo ainsi que les trois généraux restent tous poursuivis dans l’affaire de bérets rouges. Si ces généraux acquièrent un non-lieu ce sera aussi valable pour leur coauteur, Amadou Haya Sanogo. Aucun de ces généraux ne peut être déclaré innocent sans les autres. C’est une affaire les impliquant tous. 😯 😯 😯 😛 😛 😛 👿 👿

  72. L'affaire des berets rouge dans laquelle Amadou Haya et ses complices sont impliqués est très complexe. Il ne peut pas y avoir de pression sur la justice. Sinon ce serait une sorte d'immixion dans le bon fonctionnement de celle-ci et compremettrait son indépendance.

  73. L'affaire des berets rouge dans laquelle Amadou Haya et ses complices sont impliqués est très complexe. Il ne peut pas y avoir de pression sur la justice. Sinon ce serait une sorte d'immixion dans le bon fonctionnement de celle-ci et compremettrait son indépendance.

  74. Je me demande réellement si ce journaliste est conscient de ce qu’il est en train de marteler dans son article? Il faut être un malade mental pour dire une telle connerie au sujet de l’affaire dite des bérets rouges. Amadou Haya est un complice de ces trois généraux. Donc il ne peut pas lui seul être poursuivi sans ces trois généraux. Soyez un peu raisonnable, cher journaliste. 😀 😀 😀 😯 😯 😯

  75. Chers journalistes mettez un peu d’eau dans votre vin SVP, notre pays veut avancer et nous ne voulons plus revivre les situations déjà vécues durant ces quatre dernières années. On veut la stabilité dans notre pays. La justice a rendu ses décisions et c’est elle qui est habilitée à le faire aussi. Donc évitons la polémique. IBK n’a pas enfermé SANOGO et il n’est pas juge aussi. Je demande à la population de laisser la justice faire son boulot.

  76. Restons derrière les décisions de la justice, faire encore de la polémique sur ce sujet est un grand danger pour la stabilité de notre pays. J’invite tous les maliens de respecter les décisions de la justice.

  77. Comme on le dit il faut rendre à César ce qui est à César. La justice a fait ses enquêtes et les enquêtes ont montré que ces généraux soient éloignés de tout sujet de culpabilité. Je ne vois pas de quoi à polémiquer ici. Si réellement c’est elle qui est habilitée à trancher les litiges nous devons accepter ses décisions.

  78. Nous devons vraiment éviter la polémique sur ces décisions de la justice, parce que c’est elle qui a mené les enquêtes et c’est elle aussi qui a déclaré qu’ils sont innocents des faits. Bravo à la justice malienne. Le sujet de SANOGO moi je ne me mêle pas de cela parce que c’est à la justice la décision mais monsieur le président de la république parce que les faits sont antérieure à son pouvoir.

  79. Je demande aux hommes du média de ne pas semer encore la pagaille autour de ce sujet. Ce sujet est très délicat, donc évitons vraiment d’empirer cette situation qui commence à prendre déjà fin.

  80. Ceux qui ont une part de responsabilité là dans ont été arrêtés et maintenant les enquêtes ont montré aussi que tous les incarcérés n’étaient pas coupables, je ne vois pas de polémique dans cela.

  81. Ce sont les résultats des enquêtes qui ont donné lieu à cela donc il ne faut pas essayer de vous servir avec cela encore pour aboyer. Sanogo n’est pas incarcéré innocemment et il est en prison pour ses actes.

  82. SANOGO n’est pas au-dessus de la loi, il sera jugé comme les autres ont été et pourquoi faire allusion au cas de SANOGO, monsieur le journaliste ? La justice a des dossiers à traiter et personne n’est prioritaire, c’est à la justice de faire son boulot comme elle veut et conformément à la loi.

  83. Pourquoi vous aimez toujours les polémiques chers journalistes? La justice a fait son boulot et personne ne doit contester cela parce que c’est elle seule qui est habilité à se prononcer la dessus. S’ils ne sont pas content qu’ils aillent le faire sortir.

  84. Merci à la justice malienne, il faut continuer à bosser il y'a trop de dossier que nous attendons les résultats. Aucune personne n'est parfaite et on ne peut pas satisfaire tout le monde aussi, seulement il faut faire l'essentiel. Ceux qui ont été libérés ne sont pas au-dessus de la loi et il n’y a eu aucun favoritisme. Qu’ils nous laissent en paix.

Comments are closed.