Signature du jihadiste Hamadoun kouffa?: Le mausolée du saint Sekou Amadou dynamité vers Mopti

12
Chronique du vendredi : Le président et le temps du sursaut
Adam Thiam chroniqueur et éditorialiste du Républicain

Le mausolée de Sekou Amadou à Hamdallaye à moins de 30 km de Mopti n’est plus qu’un amas de poussière. Hier dimanche, vers 23h, une forte détonation a retenti dans la petite localité habitée surtout par les descendants de Sekou Amadou qui fonda la théocratie du Macina en 1818. Aucune victime humaine n’est à déplorer mais l’acte ne manquera pas d’être perçu pour ce qu’il est: une provocation pour des centaines de milliers de musulmans locaux et un geste signé par l’intégrisme salafiste au détriment d’un islam identitaire pour lequel Sekou Amadou, au delà du saint adorateur de Dieu incarnait aussi le rayonnement peulh. La profanation rappelle en effet la sombre période des lieux de culte passés au burin à Tombouctou du temps de l’annexion jihadiste en 2012. La destruction du mausolée prend une signification particulière à quatre jours du pélerinage de Hamdallaye qui compte habituellement plusieurs milliers d’adeptes venant surtout de la région de Mopti et des ressortissants de cette région installés dans d’autres localités du pays. Cet événement,  un “must” annuel très fréquenté n’est pas reporté, à ce que nous en savons jusque-là. Il interviendra donc dans un contexte sécuritaire inhabituel qui sera sans doute apprécié par les organisateurs du pèlerinage et les autorités nationales.

La main de Hamadoun Kouffa?

Une attaque consternante! C’est ce que disent plusieurs de nos interlocuteurs sur la destruction du mausolée d’une des plus grandes références religieuses et politiques de la région à laquelle Barth et Caillié ont consacré de longues pages dans leurs écrits au XIXè siècle. Naturellement qui a pu faire ça est une question qui trotte dans les têtes. Des cercles religieux y voient la signature de Hamadoun Kouffa. Ce prêcheur à succès de la région de Mopti avait été introduit le 10 janvier à Konna comme l’imam de cette ville.  Un imamat qui sera de courte durée puisque Konna sera repris aux jihadistes par l’Opération Serval. Kouffa a rencontre Iyad ag Ali dans la dawa, obédience pakistanaise -donc fondamentaliste- qui s’est très vite implantée dans la région de Mopti à la fin des années 1990.  Il a rejoint Ansardine à Tombouctou en 2012 et gage de sa forte amitié avec le jihadiste touareg, Kouffa vivrait aujourd’hui dans l’Adrar où sa femme l’a rejoint. Mi avril, une belle Toyota 4X4 s’est garée à Sirakorola à une trentaine de minutes et sous les yeux ébahis de la population, elle a embarqué l’épouse du  prêcheur peul et ses bagages. Il reste deux questions; pourquoi le fondateur présumé du Mouvement pour la Renaissance du Macina ferait ça et ce monsieur donné pour mort vit-il vraiment?

Rigorisme salafiste

Pour la deuxième question, nombre de pistes semblent être des preuves de vie pour Hamadoun Kouffa. A Konna où on dit qu’il a succombé aux frappes françaises, personne n’aurait  identifié son corps. Ce qui ne veut pas dire grande chose, car il aurait pu être parmi les dizaines de corps calcinés par l’aviation française et enterrés subrepticement. Mais il se trouve que plusieurs témoignages, après la bataille de Konna, le donnaient pour rescapé. Il aurait, selon des récits dignes de foi, séjourné à Mopti dans sa fuite vers le Burkina. Les sources sécuritaires de la région le donnent plus vivant que mort. Plusieurs attaques dans la région de Mopti ces derniers mois lui ont été prêtées. “Lui et Iyad se voient encore et se sont rencontrés récemment” croit savoir une source avertie sur les mouvements des jihadistes. Que l’on croit mordicus qu’il a été rejoint par son épouse en avril finit de convaincre ceux pour qui le prêcheur peul est en vie. Maintenant pourquoi s’attaquerait-il au mausolée de Sekou Amadou au point de devenir irréversiblement impopulaire dans le Macina, entité dont il passe pour professer la renaissance?  Réponses simples: d’abord, un salafiste refuse tout ce qui peut amener l’idolâtrie et les pèlerinages autre que celui à la Mecque.  Ensuite, les prêches majeurs de Kouffa dénoncent les descendants de Sekou Amadou qui pour lui ne méritent pas le respect que leur vouent les populations. Il y a également que par le passé le prêcheur controversé n’a eu de cessede pointer ce qu’il considère comme des hérésies de l’époque de Sekou Amadou. Enfin, on ne peut pas rêver de meilleure publicité que de s’en prendre à un vestige aussi symbolique de cette époque que le mausolée de Sekou Amadou lui-même. Le coup n’aura pas la portée médiatique des marteaux de Tombouctou en   2012. Mais il aura fait saigner le coeur de toute une région. Et pour les jihadistes, ce n’est pas un mince butin.

Adam Thiam

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Ce qui se passe aujourd,hui au Mali est le fruit d,une gouvernance chaotique de 50Ans
    Dans un pays òu l,école républicaine est remplacée par les mosquées ne peut que chavirer dans l,islam radicale

  2. Dans un pays traversé par ces fous, même les morts ne sont pas tranquilles, même s’ils sont saints.
    Nous, les vivants, nous portons une grande responsabilité devant ces crimes. Que de mots, aucun acte.

  3. Le salafisme est un cancer qui ronge dramatiquement tous les pays qui en sont touchés! 👿 👿 👿 👿 👿

    Comme TOUS les cancers quels qu’ils soient, la toute première condition pour en guérir est de s’y attaquer…………A TEMPS! 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    Malheureusement, ces malades mentaux ont eu sous ATT dix bonnes années (!!…) pour s’installer, s’établir, et s’incruster tranquillement dans notre nord sans le moindre problème! 👿 👿 👿 👿 Mais bon! On ne ramasse pas l’eau versée… 😥

    Si les Français ont réussi à saisir des tonnes et des tonnes d’armes et d’explosifs entreposées un peu partout dans le désert, et s’ils ont réussi à anéantir des dizaines et des dizaines de caches d’armes et de dépots logistiques, c’est bien parce que ces chiens avaient eu DES ANNEES pour s’organiser chez nous sans y être inquiétés! 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    Maintenant, nous payons (très cher!) ce retard, et il n’est que temps de traquer et D’ELIMINER ces malades!

    Enlèvements de fillettes, exterminations de villageois, tombeaux profanés, innocents décapités… 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 Il est grand temps que TOUT LE MONDE (SANS EXCEPTION!) s’emploie à les éliminer jusqu’au dernier!

    Quand je pense que nous avons libéré 2 ex-trancheurs de mains arrêtés l’un par les FAMA l’autre par Serval ou Barkhane, CA ME REND MALADE! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  4. Est ce à dire que Iyad et ce Koufa sont des immortels? Je me pose la question parce que je ne comprends pas qu’on puisse laisser des individus connus et localisés commettre autant d’actes nuisibles sans entreprendre quoi que se soit pour les mettre hors d’état de nuire. Il y’a les para commandos, les services secrets et même les groupes d’auto défense autochtones qui peuvent faire quelque chose. Il est temps qu’on arrête de subir.

    • Tintin
      “Je me pose la question parce que je ne comprends pas qu’on puisse laisser des individus connus et localisés…”

      Ah bon! Parce que toi, tu les as…………….. “localisés”! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

      Qu’est ce qu’on peut lire comme c.onneries! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

      (Encore un qui se prend pour Abdoullaye Diarra! 😆 😆 😆 😆 😆 )

  5. Il faut a un moment ou a un autre déverser du gaz Sarin sur des apatrides du MNLA et autres pour vraiment nettoyer cette zone.

  6. Sans être un saint Sekou Amadou etait un homme de Dieu. S’il était vivant il n’accepterait jamais aujourd’hui ce qu’on fait de lui. Ses successeurs ne sont que des vulgaires idôlatres, des escrocs en puissance qui ne vivent avec la hordes de charognards qui les accompagne que de l’ignorance extrême des populations.

  7. Frere Thiam, incroyable, je n’en reviens pas encore comme a Tombouctou. Je n’ai vraiment pas de mots pour qualifir cette nieme profanation de Nos lieux saints. Ces salafistes pakistano-afghano-qataris, saoudis etc… me font vomir paer leurs actions inhumaines a travers le monde.
    Tous et toutes reunis pour les externiser totalement 👿 .

  8. C’est la fin de leur règne, ils ne s’attaqueront plus à une tombe. La malédiction va s’abbatre sur eux inshAllah.

Comments are closed.