Examen de fin d’année : le baccalauréat malien a commencé hier

0

Les candidats au baccalauréat malien, session d’octobre 2020, se sont mesurés à leurs premières épreuves, lundi 19 octobre 2020. Cet examen a lieu sur toute l’étendue du territoire national.

Les épreuves du baccalauréat malien, session d’octobre 2020, ont démarré, lundi 19 octobre 2020. Le lancement des épreuves a été effectué par le ministre de l’Éducation nationale, Doulaye Konaté, au lycée Abdoul Karim Camara dit Cabral de Ségou. Dans la deuxième région, c’est Mme la ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Kadiatou Konaré, qui a procédé au lancement des épreuves au lycée Djoba Diarra de Koulikoro. Dans la première région, le ton a été donné, au lycée Dougoukolo Konaré, par le gouverneur de la région de Kayes, l’inspecteur général de police Mahamadou Z Sidibé.

A Koulikoro, Mme la ministre n’a pas manqué à féliciter les acteurs de l’Education nationale, avantd’inviter les enseignants aussi bien que les candidats « à faire preuve de loyauté en évitant de tremper dans la tricherie ».

« La sérénité qu’ils[les candidats ndlr] ont, paysage une belle réussite. Nous avons espoir que nous aurons suffisamment d’admis », a laissé entendre le gouverneur de la région de Kayes lors de l’ouverture des premières enveloppes, ce lundi 19 octobre 2020. À cette occasion, le gouverneur Sidibé n’a pas manqué de conseils à l’endroit aussi bien des candidats que des surveillants. En cette période de covid-19, le gouverneur a été heureux de constater le respect des mesures barrières, notamment la distanciation, le port des masques, etc.

Notons que ces épreuves se déroulent sur toute l’étendue du territoire national. À Koro, c’est le 1er vice-président du Conseil de cercle, M. SoumailaGuindo, accompagné du 4e adjoint au maire de Koro et du président du comité de gestion scolaire du Lycée AbirèGoro, qui a présidéle lancement des épreuves de cet examen de fin d’année au niveau secondaire. Cette ouverture des premières enveloppes, dans la cinquième région, a eu lieu au lycée AbirèGoro de Koro.

A elle-seule, la région de Mopti compte 7983 candidats, dont 2961 filles, pour les deux Académies d’enseignement de Douentza et de Mopti. Au lycée public de la cinquième région du Mali, c’est le gouverneur Abdoulaye Cissé, qui a procédé au lancement des épreuves, ce lundi 19 octobre 2020.

Après l’ouverture des premières enveloppes, le gouverneur de la région de Mopti a effectué des visites de terrain afin de s’imprégner du déroulement normal des épreuves. C’est ainsi qu’il s’est rendu au lycée HamadounDicko de Sévaré. Avec sa délégation, le gouverneur s’est rendu à l’Institut de formation des Maîtres ( IFM – YAB ), « où se déroulent également les examens de fin d’année, avec 719 candidats, dont 425 filles, toutes spécialités confondues ».

Dans tous les centres d’examens, le constat demeure les mêmes : respect des mesures barrières, présence massive et sereine des élèves, présence des forces de l’ordre afin de sécuriser les candidats et les enseignants sélectionnés pour assurer la surveillance des épreuves.

Rappelons que le ministre de l’Éducation nationale, après les difficultés rencontrées lors de l’examen du Diplôme d’étude fondamentale (DEF), a fait savoir sa détermination à moraliser les examens au Mali en luttant surtout contre la fraude et l’impunité.

Rappelons que sur le plan national, le Mali compte cette année 139 334 candidats au baccalauréat.

F. Togola

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here