Front social : Grèves en série de la synergie des syndicats de l’Éducation à partir du 09 août

1

Les syndicats de l’éducation signataires du 15 Octobre 2021 (SYPESCO SYNEB. SYNEFCT, SYNESEC SYLDEF, FENAREC, COSES), viennent de déposer un préavis de grève de 288 heures avec rétention des notes, boycott des épreuves anticipées et boycott des examens de fin d’année, sur la table du gouvernement. Les syndicats sus cités exigent l’application immédiate de l’article 39 de la Loi N°2018-007 du 16 janvier 2018, Portant Statut du personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Education préscolaire et spéciale.

«Vu la Constitution de la République du Mali ; vu la Convention N°87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical de l’OIT ; vu la Charte de la Transition ; vu la loi N° 02-053 du 16 décembre 2002, modifiée portant statut général des fonctionnaires ; vu la Loi N°87 -47.N.RM du 10 août 1987, relative à l’exercice du droit de grève dans les services publics ; vu la Loi N°2018- 007 du 16 janvier 2018 portant statut du personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Éducation préscolaire et Spéciale ; vu le Décret N°2018- 0067 P-RM du 26 janvier 2018 fixant les modalités d’application du statut du personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Éducation préscolaire et Spéciale ; vu le Décret N°05-435/ P-RM du 13 octobre 2005.28231 fixant les conditions de travail du personnel enseignant contractuel des Collectivités territoriales ; vu le décret n°05-435/ P-RM du 13 Octobre 2005, fixant les conditions de travail du personnel enseignant contractuel de l’Etat ; vu le Décret N°2021-0361 /PT-RM du 07 juin 2021, Portant nomination du Premier ministre; vu le Décret N.2021-0385 /PT-RM du 11 juin 2021 portant nomination des membres du Gouvernement ; considérant les multiples démarches menées auprès des autorités, des acteurs de la société civile et des partis politiques ; considérant l’Ordonnance N2021-003 / PT-RM du 16 juillet 2021 fixant la grille indiciaire unifiée des personnels relevant des statuts des fonctionnaires de l’État, des Collectivités territoriales, des statuts autonomes et des militaires », souligne le préavis, nous, Syndicats de l’Éducation signataires du 15 octobre 2016 (SYPESCO, SYNEB, SYNEFCT, SYNESEC, SYLDEF, FENAREC, COSES), exigeons l’application immédiate de l’article 39 de la Loi N.2018-007 du 16 janvier 2018, Portant Statut du personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Education préscolaire et spéciale.

Les syndicats de l’éducation, poursuit le préavis de grève, bien que disposés au dialogue, se réservent le droit d’observer une grève de 12 jours, soit 288 heures, allant du lundi 09 au jeudi 12 août ; du lundi 16 au mercredi 18 août et du lundi 23 au vendredi 27 août 2021 inclus, si la revendication ci-dessus n’est pas satisfaite.

Par conséquent, les syndicats réitèrent leur décision de rétention des notes, du boycott des épreuves anticipées et du boycott des examens de fin d’année.

M. B. Fofana

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Maintenant Koukalani, Dicko le faux musulman et autres qui ont soutenu ces faux enseignants contre IBK , n’ont qu’à se lever pour nous éviter une année blanche Dieu ne dort pas. La refondation et la rectification se trouvent où ? Peut-être dans leur poche , bande d’inconscient et d’apatrides Dieu vous attend.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here